Protocole sanitaire pour le 15 août

Vous trouverez ci-dessous et ci joints des documents relatifs aux célébrations du 15 août 2020.

Crise sanitaire :

Elle se poursuit ; si bien que les directives données par Monseigneur Ravel restent d’actualité.

Je rappelle les plus importantes :

  1. Port du masque obligatoire dans les églises ; l’obligation du port du masque ne fait pas obstacle à ce que celui-ci soit momentanément retiré pour l’accomplissement des rites qui le nécessitent.
  2. Distanciation physique d’au moins UN mètre entre les personnes, sauf pour celles appartenant à un même foyer et les groupes arrivant ensemble dans la limite de DIX personnes ;
  3. Nettoyage des mains de tous les participants à l’eau et au savon ou au gel hydroalcoolique ;

nettoyage particulier des mains des célébrants, notamment avant et après la distribution de la communion pour tous ceux qui y prennent part ;

  1. Communion des fidèles uniquement dans la main et communion des concélébrants au Précieux Sang exclusivement par intinction ;
  1. D’une manière générale, toutes les mesures déjà en vigueur permettant le respect des gestes « barrières », notamment dans le cadre des gestes sacramentels (onctions d’huile par bâtonnet ou par coton, prohibition du goupillon…).

La déclaration à la préfecture :

Ne sont à déclarer que les célébrations du 15 août qui auraient lieu en totalité ou en partie sur la voie publique !

Vous trouverez ci-dessous le formulaire de « déclaration d’activité : Regroupement non-revendicatif de plus de 10 personnes sur la voie publique » pour chacun des départements.

Révision de la loi de bioéthique :

Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Archevêque de Reims et Président de la Conférence des évêques de France, a proposé aux évêques diocésains, suite au vote de la loi de bioéthique par l’Assemblée Nationale, une démarche de prière, le 15 août.

Monseigneur Luc Ravel propose aux paroisses et sanctuaires de notre diocèse l’intention de prière ci-jointe.

Elle trouvera sa place à la messe, à la procession ou dans une autre démarche proposée lors de la solennité mariale.

L’objet de cette intention est d’aider les fidèles et les communautés qui ont beaucoup prié en vue de la révision des lois de bioéthique de ne pas désespérer et de se disposer à recevoir la grâce de poursuivre la mission reçue du Christ, dans la joie de vivre dans la lumière, sans oublier que le Seigneur est venu ouvrir un chemin de salut.

Belle préparation à la fête de l’Assomption à chacun !

Chanoine Jean-Luc LIÉNARD, Vicaire Général

Approfondir votre lecture

  • Communiqué de Mgr Luc Ravel – 29 avril 2020

    Je m’associe intégralement sur le fond et dans les termes à la déclaration du conseil permanent de l’épiscopat de ce même jour qui formulait tout à la fois notre regret de responsable religieux et notre obéissance de citoyen français.