Des cloches pour la mémoire et la paix

Une cloche pour la Paix et le Souvenir de la première guerre mondiale

cloches-fondreLe 1er mars 1917, les autorités allemandes ordonnaient la réquisition des cloches d’Alsace-Moselle. En quelques semaines, plus de 1800 cloches de la région sont descendues et détruites par l’industrie de guerre  allemande. Les rares cloches laissées en place peuvent néanmoins sonner quelques mois plus tard l’armistice du 11 novembre 1918. Beaucoup de cloches seront remplacées après guerre, d’autres laisseront un vide jamais comblé. D’autres encore sont perdues en 39-45 et jamais remplacées.

Les années 2017 et 2018 marquent le centenaire de ces deux évènements marquant l’Histoire alsacienne.

Afin de les commémorer dignement, la commission diocésaine d’art sacré propose aux fabriques et communes d’Alsace de faire couler une ou plusieurs cloches pour leurs églises, chapelles ou mairies.

Qu’il s’agisse de remplacer les cloches faisant toujours défaut à ce jour ou de compléter musicalement un ensemble, cette démarche patrimoniale se voudra tout autant un mémorial qu’un signe de paix et de  fraternité en ces temps si mouvementés.

Écoutez Olivier Tarozzi, expert-campanologue diocésain

Pour plus de détails, fabriques ou communes peuvent contacter l’expert-campanologue diocésain, M. Olivier Tarozzi (oliviertarozzi@orange.fr) ou son assistant, M. Pascal Krafft (pascal.krafft@wanadoo.fr).