Voix et Route Romane, festival de musique médiévale

Une Histoire du temps

Alpha et Omega

 

La première et la dernière lettre de l’alphabet grec s’inscrivent fortement dans la tradition chrétienne, notamment dans le Nouveau Testament :

« Je suis l’alpha et l’oméga, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1, 8).

Depuis 26 ans, Voix et Route Romane, festival de musique médiévale, propose à la fin de l’été, un étonnant voyage à travers les musiques du Moyen Âge, dans le cadre prestigieux des principaux édifices de la Route Romane d’Alsace.

Des concerts uniques dans les églises romanes d’Alsace

En restant dans le champ du religieux, on retrouve également l’Alpha et l’Oméga sur le cierge pascal. Ils y symbolisent l’éternité du Christ, le commencement et la fin de toute chose.

Au-delà de ce contexte chrétien, l’expression Alpha et Omega signifie aussi le début et la fin d’un cycle (la naissance et la mort étant par exemple l’alpha et l’oméga de l’existence) mais désigne tout autant le trajet, l’évolution d’un point à un autre ou sert à exprimer une totalité, une globalité de l’Être et de la connaissance, de l’espace et du temps.

Chacun à sa manière, les ensembles invités ont accueilli et assimilé cette thématique.

Mais la perspective historique, en l’occurrence l’évolution de la polyphonie médiévale, n’est jamais loin.

Elle est même au cœur du discours. Rarement en effet, dans l’histoire de notre festival, nous ne nous serons autant aventurés dans cette zone de transition entre l’Omega du Moyen Âge et une radicale nouveauté, l’Alpha de la Renaissance.

Restez informés de nos actualités sur notre page facebook.

Du 31 août au 23 septembre 2018 

  • 4 week-ends
  • 10 concerts
  • 8 sites de la Route Romane d’Alsace,
  • 1 site du Grand Est (Hors Alsace)
  • 3 000 spectateurs attendus
  • 1 thématique : Ordre et Chaos
  • 4 ateliers de sensibilisation en milieu scolaire
  • Un concert associé le 17 août : La Messe de Notre Dame de Guillaume de Machaut à Neuwiller-lès-Saverne.

Les ensembles invités

  • HUELGAS ENSEMBLE (Belgique)1ere  participation au festival
  • LA NOTE BREVE (France – Lyon)1e  participation au festival
  • DIABOLUS IN MUSICA (France – Tours)
  • MUSICA NOVA (France – Lyon )
  • IRINI (France -Marseille)1e participation au festival
  • LA CAMERA DELLE LACRIME (France – Clermont Ferrand)
  • TASTO SOLO (Espagne)1ère participation au festival
  • TIBURTINA ENSEMBLE (République tchèque) 1e participation au festival
  • DIALOGOS (France – Paris)
  • COMET MUSICKE (France – Paris)

Ambitions et pistes de programmation

  • En élaborant une programmation exigeante et renouvelée nous souhaitons conforter la place unique de notre festival dans le champ spécifique des musiques du Moyen Âge au niveau régional et national.
  • Nous souhaitons mettre en valeur le patrimoine roman d’Alsace par la programmation de concerts dans des architectures remarquables. Il ne s’agit pas uniquement de mettre la musique du Moyen Âge « dans son jus » mais aussi de veiller à l’adéquation du concert proposé à la configuration et au volume de l’édifice qui accueille le concert.
  • Il nous semble essentiel, à la fois d’entretenir des partenariats artistiques avec des ensembles qui ont fait notre réputation et dont nous avons contribué à la notoriété, mais aussi de toujours être à la recherche d’ensembles émergents. Nous portons également un regard attentif à la création régionale dans ce domaine.
  • Depuis 2016 nous ouvrons notre action vers la nouvelle Grande Région, tout d’abord grâce à notre site Internet route-romane-alsace.fr en passe de devenir un lieu de référence sur l’art roman du Grand Est et, plus timidement, en programmant chaque année un concert en Lorraine.
  • En programmant des ensembles de grande notoriété en partenariat avec de petites localités, nous contribuons à l’aménagement culturel du territoire.
  • Nous organiserons trois actions de sensibilisation à la musique médiévale dans des établissements scolaires du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.
  • Notre démarche envers la conquête de nouveaux publics passera cette année par un usage accru des réseaux sociaux.
  • Nous favorisons la mobilité du public en mettant des navettes autocar en circulation pour plusieurs concerts.

Pour clore le triptyque « Une histoire du temps » nous avons choisi pour thème Alpha et Omega

Cette thématique permettra d’évoquer

  • les premières polyphonies et la peur de l’an Mil
  • l’Apocalypse
  • le Jugement dernier
  • le crépuscule du Moyen Âge
  • l’aube de la Renaissance
  • le développement de la musique médiévale…

La première et la dernière lettre de l’alphabet grec s’inscrivent fortement dans la tradition chrétienne, notamment dans le Nouveau Testament : « Je suis l’alpha et l’oméga, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant » (Apocalypse 1, 8) mais aussi sur le cierge pascal où ils y symbolisent l’éternité du Christ, le commencement et la fin de toute chose.

Au-delà de ce contexte chrétien, l’expression Alpha et Omega signifie aussi le début et la fin d’un cycle mais  aussi l’évolution d’un point à un autre, le trajet. Chacun à sa manière, les ensembles invités ont accueilli et assimilé cette thématique. Mais la perspective historique, en l’occurrence l’évolution de la polyphonie médiévale, n’est jamais loin…