Messe pour la France : écouter la voix des prophètes

Comme il est de tradition à quelques jours de la fête nationale du 14 juillet, Mgr Luc Ravel a présidé la Messe pour la France en ce dimanche 8 juillet 2018 en la cathédrale de Strasbourg, en présence de nombreux élus, membres des administrations, des Forces Armées et des corps constitués.

Lire les salutations faites en ouverture par le chanoine Bernard Xibaut, chancelier.

Mgr Ravel explique à Marc Larchet le sens de cette messe annuelle.

Dans son homélie centrée sur la France, l’Europe et les migrants, l’archevêque de Strasbourg a invité les dirigeants à ne pas entendre uniquement leurs conseillers et experts mais à écouter la voix de prophètes.

Lire l’homélie de Mgr Ravel

« Si nous avons un choix, c’est sur la façon de nous rencontrer. Soit nous nous organisons pour nous unir les uns les autres, soit nous restons sur le fond de violences humaines pour nous battre les uns contre les autres… En fait, nous n’avons qu’un choix pour la France et l’Europe : combrattre ou intégrer. Et ce choix sera dicté par notre sentiment intérieur : est-il goût pour la fraternité ou appétit pour la violence. Voilà la parole de Dieu transmise par le prophète », conclue Mgr Ravel.

Dans la bénédiction finale, l’Eglise d’Alsace est invitée à prier pour les dirigeants et les responsables de la France.

Regarder le reportage photos