Jubilé d’or du Renouveau charismatique

Renouveau-charismatique30.000 personnes de 127 pays sont attendues dans les jours qui viennent, à Rome, pour le Jubilé d’or du Renouveau charismatique, qui fête ses 50 ans. Le jubilé commence mercredi 31 mai 2017, place Saint-Pierre, avec l’audience générale du Pape. Suivra un programme de rencontres, de conférences, d’ateliers et de célébrations avant une grande veillée samedi 3 juin, au Cirque Maxime, en présence du Pape. Mais le point d’orgue de ce 50e anniversaire du mouvement basé sur l’action de l’Esprit Saint sera bien sûr la fête de la Pentecôte, dimanche 4 juin, place Saint-Pierre, présidée par le Pape François.

Le Père Bertrand Lepesant, jésuite, fondateur du Puits de Jacob partage sa vision sur 50 ans de Renouveau charismatique. Il est un des pionniers de ce grand mouvement de la vie dans l’Esprit Saint, venu des Etats-Unis dans les milieux pentecôtistes, correspondant au vœu très cher du Pape Jean XXII d’une nouvelle Pentecôte sur le monde.

Le Renouveau charismatique n’est pas à proprement parler un « mouvement » d’Église : il est avant tout « un courant de grâce » comme aimait à le rappeler le Cardinal Suenens. À la suite du Cardinal, le pape François s’exprimait ainsi : « Vous, Renouveau charismatique, vous êtes nés d’une volonté de l’Esprit Saint comme un courant de grâce dans l’Église et pour l’Église. Voici votre définition : un courant de grâce »[1].

Dans l’Église catholique, le début de ce « courant de grâce » a eu lieu lors du « week-end de Duquesne » en février 1967, lorsqu’environ vingt-cinq étudiants de l’Université du même nom, ont fait l’expérience du baptême dans l’Esprit-Saint à l’occasion d’une retraite spirituelle. La manière dont ce week-end s’est déroulé, témoigne du fait que dès l’origine, le Renouveau charismatique a eu une dimension œcuménique.

Il s’agit, somme toute, de la « perception vive et personnelle de Jésus comme Seigneur. Dans la plupart des cas, ce sentiment de présence s’accompagne de l’expérience d’une puissance, spontanément identifiée à la puissance du Saint-Esprit ». C’est une « connaissance concrète et immédiate de Dieu qui s’approche de l’homme (…) par opposition à la connaissance abstraite que l’on peut avoir de Dieu et de ses attributs ».[2]

Retracer ici l’évolution du Renouveau charismatique tout au long de ces 50 ans, nous amènerait trop loin. Il suffit de dire que cette évolution n’a pas été homogène : si dans certains pays le nombre des participants a sensiblement diminué ces dernières années, dans d’autres, le nombre continue à augmenter. Actuellement, le Renouveau charismatique est présent en 220 pays et le nombre des personnes qu’il a touché est estimé à 120.000.000 [3]. Un des fruits de cette grâce du Renouveau charismatique, a été sans doute la création des associations des fidèles, des écoles d’évangélisation, des congrégations religieuses, des communautés d’aide aux personnes dans le besoin et de nombreux groupes de prière (la France compterait entre 1000 et 1500 groupes de prière). Sur le territoire de notre diocèse, trois communautés issues du Renouveau charismatique y sont présentes. De même, on compte environ 22 groupes de prière dans le Haut-Rhin et 26 dans le Bas-Rhin.

À l’occasion du Jubilé, une délégation alsacienne sera présente à cet événement puisque les groupes de prière du diocèse ont organisé un pèlerinage du 30 mai au 5 juin 2017. Ce pèlerinage sera accompagné par Mgr Vincent Dollmann, évêque auxiliaire de Strasbourg.

Nancy Tarazon, déléguée diocésaine aux Nouvelles Communautés Ecclésiales et au Renouveau charismatique


 

[1] Discours du Pape François du 1er juin 2014.

[2] Cardinal Suenens, Document du Malines n° 1, Le Renouveau Charismatique, orientations théologiques et pastorales.

[3] D’après les données fournies par l’ICRSS (International Catholic Charismatic Renewal Services)