Pédophilie : la cellule d’écoute créée

Face aux drames de la pédophilie, Mgr Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg, a mis en place une cellule d’écoute des victimes, composée de 4 personnes, 2 collaborateurs prêtres, un canoniste et un pasteur de terrain, et deux laïcs, une mère de famille formée à l’écoute et ayant déjà une expérience dans le suivi d’affaires de mœurs, et père de famille, thérapeute.

Cette cellule se réunira le 22 juin autour de Mgr Grallet pour définir son organisation. L’archevêque ne souhaite pas divulguer le nom des personnes qu’il a appelé, pour éviter toute pression et exposition inutile. Il rappelle qu’il a toujours répondu aux appels des victimes, se rendant disponible pour écouter. Il veille à être, pour chaque situation, en communication avec les instances judiciaires, et à prendre les dispositions pastorales qui s’imposent.