Communauté de paroisses

de la plaine de la Bruche

Zone pastorale de Molsheim-Bruche

ALTORF – DACHSTEIN – DUPPIGHEIM – DUTTLENHEIM

eglise-duttlenheim

BIENVENUE img_2618

La communauté de paroisses de la Plaine de la Bruche vous accueille avec plaisir sur son site et espère que vous trouverez les informations que vous souhaitez.

Bonne visite

eglise-img_7659b

eglise-altorf-photo

 

Curé de la communauté de paroisses : Abbé Augustin YOLE

Prêtre retraité : Père Joseph CLAD

Prêtre retraité : Père Paul BRUDER

Adresse du presbytère : 2, rue du Centre –  67120 DUTTLENHEIM – Téléphone  : 03 88 50 80 46

Mail : paroisses.plbruche@free.fr

 

Accueil paroissial 18 à 19 h dans chaque communauté.

Mardi               Duppigheim      presbytère                     58, rue du Gal de Gaulle    tél 03 88 50 80 28

Mercredi           Duttlenheim     presbytère                      2, rue du Centre               tél 03 88 50 80 46

Jeudi 1              Dachstein        presbytère                     96, rue des Arcades         tél 03 88 04 86 55

Vendredi  2        Altorf                bureau paroissial            6, Place St Cyriaque       tél 03 88 38 11 80

1 Premier jeudi du mois

2 Premier et troisième vendredis du mois

Duttlenheim

eglise-duttlenheim

 

Informations à suivre

 

 

 

 

Duppigheim

eglise-img_7659b Informations à suivre

 

 

 

Altorf

eglise-altorf-photoL’abbatiale bénédictine Saint-Cyriaque d’Altorf

L’abbaye bénédictine d’Altorf, située sur l’ancienne voie romaine reliant Strasbourg au col du Donon, fut fondée en 960 par Hugues III, comte d’Eguisheim, seigneur territorial de la contrée.

Le monastère était occupé de 974 jusqu’à la Révolution. Sa chapelle fut consacrée en 974 par l’évêque de Strasbourg Erchenbald, en présence de l’abbé de Cluny Maïeul. Elle devait constituer un des lieux de sépulture de la famille comtale fondatrice.

Le pape saint Léon IX, né Bruno d’Eguisheim-Dabo, visita l’abbaye en 1049 et consacra en 1079 un autel à saint Cyriaque. Il lui offre la relique du bras du saint placé aujourd’hui dans un buste-reliquaire de style oriental en bois polychrome du 12e siècle. Cyriaque de Malaga, qui avait guéri Arthémie, fille de l’empereur Dioclétien au IVe siècle, est depuis lors le saint-patron du village, supplantant ceux de la dédicace du Xe siècle : saint Barthélemy et saint Grégoire le Grand.

Le tableau du maitre-autel représente le miracle de saint Cyriaque le plus connu : l’exorcisme de la princesse Arthémie. Les statues de taille réelle représentant saint Barthélemy et saint Grégoire le Grand, sont disposées de part et d’autre de ce grand tableau du retable.

L’abbaye a été détruite à la Révolution française de 1789. Tous les bâtiments constituant l’abbaye seront rasés au 19e siècle, sauf l’aile de l’abbé, qui deviendra le presbytère et l’abbatiale. Le tympan roman de la porte principale détruit en 1791 sera remplacé en 1886 par le sculpteur Eugène Dock.

L’abbatiale est dotée d’un orgue Silbermann, mis en place par André Silbermann, son fils Jean André et trois compagnons, de la fin 1729 aux premiers jours de 1730. Une importante restauration fut effectuée de 1998 à 1999 par le facteur d’orgues sélestadien Richard Dott.

L’abbatiale est une vraie curiosité : deux styles de construction sont à découvrir, la nef romane du XIIe-XIIIe siècle, le transept et le chœur baroque du XVIIIe siècle. Malgré les 500 ans séparant leur construction, l’ensemble est très harmonieux.

 

Dachstein

img_2618D’abord située dans l’avant cour du château des évêques (aujourd’hui disparu) l’église paroissiale Saint Martin a été transférée à son emplacement actuel  vers 1356.

Initialement de style gothique comme l’atteste le chœur du 14ème siècle elle a connu de nombreuses modifications jusqu’en 1721 pour un style baroque telle que nous pouvons l’observer aujourd’hui.

Le clocher, sans doute à l’origine un édifice défensif,  est constitué de deux parties bien distinctes, la partie basse de la même époque que l’église qui a été transférée à cet endroit et la partie supérieure plus récente, le beffroi qui contient les cloches,  fut mise en place en 1732 et restaurée en 1982.

Le maître autel  baroque  date  du début du 18ème siècle, il est  richement orné de nombreux saints dont  l’Esprit Saint,  St Antoine, de  la vierge Marie enfant avec à ses côtés Ste Anne et St Joachim ses parents,  St Maurice,  St Wendelin,  St Materne et au centre de l’autel,  St Martin le patron de la paroisse.

De part et d’autre du tabernacle  St Jean Baptiste et St Jean Evangéliste

Les deux autels latéraux avec  la Vierge Marie côté nord  et Ste Einbeth  côté sud ainsi que la chaire ont été installés vers le milieu du 18ème siècle.

Les vitraux des années 1950 relatent des paraboles de l’ancien et nouveau testament.

Deux vitraux de 1948 représentent St Joseph et St Antoine.

Deux fonts baptismaux et deux Christ en croix du début du 17ème siècle

Les bancs ont été fabriqués par un menuisier local, Joseph Kaltenbronn, en 1873.

Construit en 1829 l’orgue,  classé monument historique,  est l’œuvre des facteurs d’orgue Michel Stiehr / Xavery  Mockers.  Il a été restauré en 2006 par le facteur d’orgue Quentin Blumenroeder.

A noter également  au plafond de la longue nef une représentation de l’Ascension du Christ et au-dessus de la porte du milieu deux tableaux des années 1850 représentant  St François d’Assise et St Louis de Gonzague peints par la famille SORG de Mutzig.

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr

Aucun évènement ce mois-ci

Le Conseil Pastoral

Le conseil pastoral un est groupe de réflexion au service de la communauté des chrétiens.

Présidé par le curé, il examine les besoins de l’évangélisation sur le territoire de la paroisse et les moyens d’y répondre. De par la diversité de ses membres, le conseil pastoral reflète la vie de la communauté chrétienne. Avec pour soucis la qualité de vie évangélique de la paroisse, il propose des orientations, aide à murir les projets qui lui sont confiés et fait l’écho de la vie de la paroisse.

  • Il est « veilleur et éveilleur » pour la mission de l’Église. Et pour cela il est à l’écoute des attentes et des suggestions de toute personne pour contribuer à la cohésion de la communauté de paroisses.
  • Il rappelle la dimension universelle de l’Église et la dimension internationale de la réalité sociale en proposant des actions de solidarité.
  • Il se réunit chaque trimestre.

Membres du conseil pastorale de la communauté de paroisses

informations à suivre…

L’Équipe d’Animation Pastorale (EAP)

L’équipe d’animation pastorale est une équipe composée  de laïcs qui participent en étroite collaboration avec le curé de la paroisse à la mission de l’Eglise locale dans la fidélité aux orientations diocésaines.

Elle veille à la cohésion et au dynamisme de l’Église qui vit sur le territoire de la communauté de paroisses.

Avec le curé elle décide, cordonne et met en œuvre les activités habituelles ou exceptionnelles de la paroisse.

Les membres de l’équipe d’animation pastorale travaillent ensemble dans une communion fraternelle et missionnaire. Ils consolident leur action dans  la prière, la parole de Dieu et les sacrements.

             Notre équipe :

Françoise COSSARD     liturgie
Thomas KELHETTER    moyens humains et matériels
Marie-Claire VELTEN      pastorale des malades
Isabelle MEPPIEL           annonce de la Parole
Michelle  KOESTEL        solidarité

 Conseils de fabrique

Les fabriques d’église sont régies par le décret du 30 décembre 1809 et sont des établissements publics du culte, dotés de la personnalité juridique de droit public.

Ces établissements sont chargés de veiller à l’entretien des édifices culturels et d’administrer les biens et revenus affectés à l’exercice du culte, en réglant les dépenses et en assurant les moyens d’y pourvoir.

La durée du mandat des conseillers est de six ans. Aucun membre ne pourra accomplir plus de trois mandats successifs.

Paroisse de Duttlenheim

Le Curé           Augustin Yole

Le Maire          Jean-Luc Ruch

Présidente      Valente Biehler      vbiehler1@gmail.com

Secrétaire       Thomas Schaeffer

Trésorier         Thomas Kelhetter

Membres         Brigitte Jolivel          Patrick Hubscher

 

Paroisse de Duppigheim

Le Curé           Augustin Yole

Le Maire          Adrien Berthier

Présidente      Stéphanie Auzou      auzoust@gmail.com

Secrétaire      Cédric Flosse

Trésorier         Nathalie Clauss

Membres        Claude Heckmann      Noémie Schwoob

 

Paroisse de Dachstein

Le Curé           Augustin Yole

Le Maire          Léon Mockers

Présidente      Nicole Vivien      vivien.nicole1959@gmail.com

Secrétaire       Pierre Herzog

Trésorier         Nicole Vivien

Membres       Danièle Mockers       Roland Weinmann

 

Paroisse d’ Altorf

Le Curé           Augustin Yole

Le Maire         Gérard Adolph

Présidente     Agathe Lacouture      agathe.lacouture@orange.fr

Trésorier        Jacqueline Eichel

Membres       Antoine Maetz

Lecteurs

Le lecteur est au service de Dieu qui en fait son porte-parole et celui de l’assemblée à qui il porte la Parole de Dieu, pour qu’elle s’en nourrisse et en vive à la gloire de Dieu. L’équipe des lecteurs assure les lectures aux offices dominicaux et participe à la distribution de la communion aux fidèles.

Chaque lecteur intervient à tour de rôle selon un planning établi en concertation avec tous les membres lors d’une réunion trimestrielle.

Les prières universelles sont également préparées par chacun ou puisées dans le livret  » Prions en Eglise « .

Paroisse de

informations à suivre …

Sacristains

Le métier de sacristain, emploi d’Église au sein d’une paroisse, constitue un service qui comporte des missions, tant manuelles qu’intellectuelles. Il nécessite une polyvalence et foi dans le Seigneur. Le sacristain se donne dans la prière et collabore avec une équipe de personnes dans la confiance, le respect, la communication et la complémentarité.

Paroisse de Duttlenheim

Contact : Marinette HALLER  03 88 50 84 38

Paroisse de Duppigheim

Contact : Simone DESCHLER 03 88 50 86 52

Paroisse de Dachstein

Contact : Mariane KLEIN

Paroisse d’Altorf

Contact : Pierrette  MATHIOT   03 88 38 64 29

Adrienne MEYER

Albert MUNCH

Servants d’autel

Servir à la messe, c’est contribuer à la beauté des célébrations, aider le prêtre et l’assemblée à prier et être soi-même plus disponible à la prière.

Ainsi, cette pastorale dépasse le seul service liturgique. Elle est un lieu de proposition et d’approfondissement de la foi chrétienne. Les jeunes y trouvent une formation liturgique, une certaine catéchèse, une expérience fraternelle de convivialité, de découverte et de vie en Église.

Les enfants qui souhaitent renforcer les équipes des servants d’autel et ainsi participer activement à aider le prêtre lors des célébrations, veuillez contacter le responsable de chacune des paroisses de la communauté.

Paroisse de Duttlenheim

Contact : Marinette HALLER  03 88 50 84 38

Paroisse de Duppigheim

Contact : Simone DESCHLER 03 88 50 86 52

Paroisse de Dachstein

Contact :  Marie Andrée MUNCH

Paroisse d’Altorf

Contact :

Fleurissement des églises

Pour la beauté des offices religieux, des personnes donnent de leur temps et de leur talent pour le fleurissement des églises. Des fleurs peuvent être offertes par tous. Pour chaque église, des bénévoles assurent l’entretien et la décoration du lieu de culte.

Dans la paroisse, une équipe  de personnes bénévoles, hommes et femmes, s’est engagée à fleurir régulièrement l’église pour tous les offices liturgiques. Un calendrier est établi, répartissant la période attribuée aux personnes qui, toutes travaillent en binôme .

Selon les saisons, des fleurs peuvent être cueillies dans la nature, mais quel que soit le choix, un cahier est mis à disposition de l’équipe en place pour y introduire le décompte de leur période d’activité (fonds de caisse, dons, dépenses etc). Ce cahier sera remis au trésorier du Conseil de fabrique pour vérification.

Paroisse de

Informations à suivre…

 

Tourisme et loisirs

La Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs est un service du diocèse de Strasbourg.

Son objectif est de « DONNER UNE ÂME AU TEMPS LIBRE ».

Comment ?

  • Rendre les communautés catholiques accueillantes aux touristes et à toutes les personnes qui visitent nos églises.
  • Former des équipes d’accueil et permettre la découverte de la foi chrétienne et du culte catholique à travers l’architecture et le patrimoine religieux.
  • Etre attentive aux personnes en temps libre et leur permettre l’accès à des moments de spiritualité chrétienne.
  • Proposer une approche de la Création à travers la beauté du « patrimoine naturel ».

Les équipes formées dans le cadre de la communauté de paroisses « Plaine de la Bruche » proposent diverses animations au fil des ans : visites guidées des églises, Journées du Patrimoine, Détours religieux avec l’Office du tourisme de Molsheim, expositions diverses, animations vers les gens en temps libre…

La Pastorale PRTL propose d’ouvrir le regard aux trésors du patrimoine culturel et artistique chrétien et d’en expliquer le sens et la symbolique.

Toute église, chapelle ou croix aussi modestes soient-ils, ont quelque chose à dire de la foi des chrétiens.

Les équipes cherchent des personnes qui pourraient étoffer les effectifs, ou créer l’équipe là où elle n’existe pas. (Duttlenheim).

Contact : Spiesser Odile 07 70 77 10 83

Lien du site du Service diocésain PRTL : www.alsace.catholique.fr/pasto-tourisme

premiere communionPremier Pardon et première communion

Les enfants scolarisé en classe de CE 2  peuvent s’inscrire au catéchisme pour se préparer à vivre le sacrement de la Réconciliation et le sacrement de l’Eucharistie. Cette formation catéchétique s’inscrit sur une période d’une année et se déroule en deux étapes : le Premier Pardon et la Première Communion.

Cette formation se déroule sous la responsabilité de la coopératrice de la pastorale, Isabelle MEPPIEL qui s’entoure chaque année d’une équipe de catéchistes bénévoles pour préparer les enfants de notre communauté.

Contact : Mme Isabelle MEPPIEL : tél 03 88 49 89 05

Plus d'informations

L’objectif de cette préparation est de leur faire vivre pleinement l’expérience de ces deux sacrements.

 Pour les accompagner dans cette démarche, le parcours que la communauté a choisi est celui des Nathanaël. C’est un parcours ludo-éducatif qui va permettre aux enfants, à travers les défis, les aventures d’une bande d’amis appelés « les Nathanaël » de grandir dans la foi. Le nom donné à ce groupe d’enfants n’est pas insignifiant car, la Bible nous dit que Nathanaël est un disciple de Jésus et sa traduction est « don de Dieu ».

Durant cette formation, les enfants vont se retrouver en équipe lors des séances de catéchisme et en grand groupe au sein de la communauté lors des célébrations et lors des temps forts de la vie paroissiale. Grâce au site internet interactif des Nathanaël et du CD les enfants vont pouvoir partager avec leur famille tous ceux qu’ils ont appris en équipe.

Pour préparer les enfants à vivre ces sacrements, trois modules des « Nathanaël » ont été retenus : « Je crois en Dieu », « Pardon de Dieu » et « Vivre l’Eucharistie ».  À travers ces modules, les enfants vont :

  • Découvrir la profession de foi des chrétiens, l’amour et le pardon de Dieu, les diverses formes d’alliances humaines, ce que Jésus a fait pour nous lors de la semaine sainte.
  • Apprendre à : se positionner, réfléchir, s’émerveiller, les différentes parties de la messe, vivre en alliance autour de trois mots clés : PARDON – S’IL TE PLAIT – MERCI. Cette pastorale d’enfance est encore portée par Mme. Isabelle MEPPIEL

Profession de Foi

informations à venir

Confirmation

informations à venir

Bapteme

Baptême

Demander le baptême, c’est s’engager à donner à l’enfant une éducation chrétienne. Celle-ci se poursuit en famille, à l’école, en collaboration avec les parents.

Pour préparer les enfants au baptême, nous nous appuyons sur “le baptême de notre enfant” de Fêtes et Saisons des Editions du Signe. L’accompagnement de cette préparation au baptême est assuré par un groupe de bénévoles sous la coordination de Madame José SCHALL. Les baptêmes sont célébrés à des dates déjà prévues dans le calendrier liturgique de la communauté pour permettre à la celle-ci de les vivre à tour de rôle dans nos paroisses.

Planning des baptêmes année 2017

Altorf Dachstein Duppigheim Duttlenheim
Samedi 11 mars Samedi 8 avril Samedi 7 janvier Samedi 11 février
Dimanche 12 mars Dimanche 9 avril Dimanche 8 janvier Dimanche 12 février
Samedi 8 juillet Samedi 12 août Samedi 13 mai Samedi 10 juin
Dimanche 9 juillet Dimanche 13 août Dimanche  14 mai Dimanche 11 juin
Samedi 11 novembre Samedi 9 décembre Samedi 9 septembre Samedi 7 octobre
Dimanche12 novembre Dimanche 10 décembre Dimanche 10 septembre Dimanche 8 octobre

Les célébrations de baptême du samedi ont lieu à 17h et celles du dimanche à 12h.

Des réunions de préparation ont lieu les mercredis à 20 h au presbytère de DUTTLENHEIM – 2, rue du Centre

 

15 mars 2017
10 mai 2017

Les parents souhaitant présenter un enfant au baptême sont invités à participer à l’une de ces réunions (au moins un mois avant la date du baptême). Une préparation est nécessaire pour cette démarche. Les parrains/marraines peuvent participer à ces rencontres.

Il est important de s’annoncer à la permanence paroissiale ou de signaler la démarche à l’équipe de préparation.

Altorf  03 88 38 11 80                  Vendredi 18 h  19 h

Dachstein 03 88 04 86 55          Jeudi 18-19 h      

Duppigheim et Duttlenheim  03 88 22 06 27

 

 

alliance-mariageMariage

Avant de fixer la date de votre mariage, veuillez prendre contact avec le Curé Augustin YOLE :

03 88 50 80 46. (Merci de vous y prendre suffisamment à l’avance.)

Les horaires de célébration sont : samedi     14 h 30     ou     16 h

 

 

 

malades1Pastorale des malades

informations à venir

 

 

 

funeraillesDécès

En cas de décès, contacter :

 Soit le  prêtre Augustin YOLE, curé   03 88 50 80 46

Soit les personnes relais des paroisses :

Altorf : Dachstein : Duppigheim : Duttlenheim :
Chantal Guckert Marie-Andrée Munch Simone Deschler Marguerite Goepp
 03 88 38 12 14  03 88 38 50 73  03 88 50 86 52 03 88 50 85 57
Marcel Haller
 03 88 50 84 38

Chorale Sainte Cécile de Dachstein

Chorale Sainte Cécile de Dachstein

La Chorale Sainte Cécile de Dachstein est l’une des plus anciennes Chorales d’Alsace, puisque sa fondation remonte à 1858, et n’est au départ qu’un chœur d’hommes.

Elle fait partie de l’Union Sainte Cécile de Strasbourg depuis 1913.

Au cours du 20ème siècle, la chorale se distingua à plusieurs reprises, obtenant le 1er prix au concours régional de chant en 1927 à Strasbourg.

En 1958, elle fêta dignement son 100ème anniversaire grâce à la participation de nombreuses sociétés de musique et de chant des environs.

En 1987, la Chorale Ste Cécile de Dachstein devint une Chorale mixte avec Marguerite GOEPP de Duttlenheim comme Chef de Chœur.

En 1998, la Chorale a fêté avec faste son 150ème anniversaire dans le nouveau complexe de la commune, par une eucharistie festive célébrée par Monsieur le Curé Rémy FITTERER, rehaussée par la participation des quatre chorales de la communauté de paroisses de la Plaine de la Bruche, ainsi qu’avec la musique ALSATIA de Duttlenheim, et avec la présence d’une nombreuse assistance et plusieurs élus venus en voisin.

De 1988 à 2010, la chorale de Dachstein organise, au foyer d’abord et ensuite au complexe, des après-midi et soirées théâtrales en dialecte, et dont les pièces sont interprétées par la troupe de théâtre de Duttlenheim.

Depuis la création de la chorale mixte, la Chorale a également interprété de nombreux concerts à l’église de Dachstein, sous la direction de Marguerite GOEPP et avec le concours de la Chorale Ste Cécile de Duttlenheim.

Les répétitions ont lieu généralement le jeudi soir avec la Chorale de Duttlenheim, en alternance à Dachstein et à Duttlenheim.

Président : Léon MOCKERS tél : 03 88 38 48 62

Chef de chœur : Marguerite Goepp  tél : 03 88 50 85 57

Chorale Sainte Cécile Duttlenheim

La chorale Sainte Cécile de Duttlenheim

Association reconnue affiliée à l’Union Ste Cécile qui regroupe plus de 700 chorales en Alsace.

photo-chorale-dutt

Elle est composée d’un chœur mixte d’une trentaine de choristes .

Sa mission première est d’accompagner et d’animer  les célébrations  liturgiques durant l’année.

Elle possède également un  répertoire profane varié  pour  agrémenter les manifestations culturelles.

Elle regroupe également une troupe de théâtre alsacien dont la réputation dépasse largement le cadre de la localité.

Les répétitions ont lieu chaque jeudi soir de 20h15 à 22 h en alternance

Au Foyer culturel de Duttlenheim  ou au Presbytère de Dachstein

Si le chœur vous dit, venez nous rejoindre ; nul besoin de connaître les notes, une oreille musicale et les talents de Marguerite feront de vous un virtuose.

Président : Bernard Heckmann-Voltz tél : 03 88 49 11 34

Chef de chœur : Marguerite Goepp  tél : 03 88 50 85 57

Organiste titulaire : Clotilde Grauss

Chorale Sainte Cécile Duppigheim

Chorale Sainte Cécile de Duppigheim

photo-chorales-duppig

La Chorale Sainte Cécile de Duppigheim a été fondée en 1850 et affiliée à l’Union Sainte Cécile en 1905, dont le siège social est à Strasbourg, 16, rue Brûlée. Notre chorale est une des plus anciennes chorales d’Alsace, et la plus ancienne association du Village. Mais, elle n’est pas une association comme les autres, puisque sa principale  mission est d’animer les offices religieux et de promouvoir la musique liturgique, tant vocale qu’instrumentale.

Actuellement elle est composée de 21 membres

  • 1 Organiste
  • 1 Chef de Chœur
  • 6 Sopranes
  • 8 Altos
  • 2 Ténors
  • 3 Basses

Notre chorale est toujours présente aux fêtes dominicales, annuelles et commémoratives, enterrements, mariages, etc…

Notre engagement nous réserve aussi des moments de convivialité et de bonheur partagés :

Notre engagement nous réserve aussi des moments de convivialité et de bonheur partagés.

  • Fin mai 2003, nous avons organisé un concert de chants profanes et orgue afin de célébrer les 20 années de direction de notre Chef de Chœur, Serge MARTIN. Le bénéfice de ce concert qui connut un plein succès a été reversé dans son intégralité à l’Equipe
  • En novembre 2004, nous avons participé à une soirée réunissant les diverses associations du village où 16 membres de la Chorale ont reçu un diplôme et une médaille en fonction de leurs années de présence au service de la musique liturgique.
  • Le 20/11/2010, nous avons fêté le 160ème anniversaire de notre chorale par un Concert donné en l’Eglise St Arbogast, avec la participation des Chorales « Union » de Kolbsheim et « les Loriots ».
  • Le 21/11/2010, une Grand Messe Inter-paroissiale réunit les 4 Chorales de la Communauté de Paroisses « Plaine de la Bruche »
  • Le 1 décembre 2013, concert pour célébrer les 30 années de direction de notre Chef de Chœur avec la chorale « Union », ainsi que la chorale des Jeunes « Les Loriots ». Le bénéfice de ce concert était destiné à CARITAS – Secours Catholique de Molsheim.
  • Les 18 et 19 juillet 2015, la Chorale ainsi que des associations locales se sont jointes à la Fête Patronale qui revêtait une dimension historique toute particulière.

Trois Anniversaires mémorables ont été célébrés. Depuis 350 ans, au moins St Arbogast est le Patron de la Paroisse, l’Eglise a été reconstruite il y a 250 ans et agrandie, il y a 170 ans.

Une célébration eucharistique eut lieu, rehaussée par les 4 chorales de la communauté de Paroisses, ainsi que « le cœur d’hommes » de Kolbsheim et la Chorale des jeunes « Les Loriots »

Tous les 2 ans, les années paires, nous organisons une excursion d’une journée afin de remercier les choristes pour leur active participation.

Si vous aimez chanter, c’est avec joie que nous vous accueillerons.

Les répétitions ont lieu chaque lundi de 20 h à 21 h 30 à la salle St-Arbogast, rue du Général DE GAULLE

Contact : Anne Marie FAIVRE       Tél : 09 67 06 48 07

Présidente : Anne-Marie FAIVRE                                      Directeur : Serge MARTIN

3, rue Marcellin Berthelot                                                    Trésorière : Christiane MARTIN

67380 LINGOLSHEIM                                                         Secrétaire :  Yvette BIEHLER                               

Chorale des jeunes Les Loriots

Chorale des jeunes Les Loriots

067-loriots-photoLa Chorale des Jeunes « Les Loriots » a été crée en 1980. Elle fonctionne avec environ une vingtaine de jeunes choristes et quelques instrumentistes.

Animer les Messes de Jeunes de façon dynamique avec des chants modernes est la vocation première de cette Chorale. Assurer la pérennité de la Chorale Ste Cécile était un espoir qui malheureusement jusqu’à présent ne s’est pas concrétisé.  Les Loriots participent très souvent à l’animation de la fête Patronale et la fête Ste Cécile avec sa sœur aînée, la Chorale Ste Cécile. D’autre part, la Chorale Ste Cécile n’hésite pas à soutenir les Jeunes lors des messes de Jeunes.

La Chorale des Jeunes répond toujours « présente » à chaque sollicitation : animation de la fête de Noël des personnes âgées de notre village pendant de très nombreuses années, participation à des concerts récréatifs dans d’autres villages, voyage à PARIS en 1994 pour chanter sa solidarité avec les enfants martyrs de SARAJEVO, participation à l’action Nationale « MILLE CHŒURS POUR UN REGARD » Pendant plusieurs années, déguisés en « PETITS CHANTEURS à L’ETOILE » les Loriots ont sillonné par tous les temps, les rues de notre village au moment de l’Epiphanie accompagnés par les membres de l’Equipe Missionnaire.

Par trois fois déjà,  elle a invité Jean Claude GIANADDA pour une soirée de chants et de prières. Ce troubadour de la chanson chante la volonté de faire respecter la justice et la liberté des enfants à travers le monde. Il reste avec le Groupe GLORIOUS, que nous avions également déjà invité à DUPPIGHEIM,  un de nos compositeurs préférés.

La Chorale des Jeunes fonctionne en auto- financement, (il n’y a aucune cotisation à payer pour en faire partie) elle organise une fête tous les 5 ans. Le bénéfice paye les partitions et les supports de chants, tant liturgiques que profanes. D’autre part, ce bénéfice permet aussi de leur offrir quelques activités ludiques pour les encourager à continuer et à se rencontrer en dehors des répétitions…FANTASIAWORLD, WALIBI SCHTROUMPF, EUROPAPARK, CINEMA , cadeaux de Noël, etc…

Les répétitions ont lieu tous les samedis à 13h 15 dans la salle St Arbogast sauf pendant les vacances scolaires.

Nous recherchons toujours des jeunes choristes et actuellement un ou une jeune organiste (orgue électronique) bénévole pour nous accompagner lors de nos messes et concerts.

Si vous voulez nous rejoindre, n’hésitez pas à me contacter.

Christiane MARTIN – 03 69 26 86 08 ou 06 64 08 27 20

 Nos trois prochaines manifestations :

–  Animer la messe de Noël le 24 décembre à 17 heures à DUPPIGHEIM

– Concert le samedi 7 janvier 2017 à 17 heures au Temple Protestant « Sous les Platanes »      à      ILLKIRCH GRAFFENSTADEN organisé par « Mémoire de femmes »

– Concert le samedi 14 janvier 2017 à 20 heures à l’Eglise protestante à ECKBOLSHEIM organisé par l’ADAPEI-

Chorale Sainte Cécile Altorf

Informations à suivre …

Mars 2017 – EDITO

NOTRE CHEMIN VERS PÂQUES

Très chers Bien Aimés dans le Seigneur,

Chaque année, le Seigneur nous offre en Eglise des opportunités pour vivre des rencontres (dans sa Parole) dans le but d’affermir notre foi en Lui. Et voici encore une occasion qui nous est donnée pour marcher ensemble à la suite du Christ vers la Pâque du Seigneur, notre Pâque à tous. Mais comment comprendre cette Pâque du Seigneur et la nôtre sans l’épreuve du Vendredi-saint, dans ce cheminement nécessaire vers la passion de notre Seigneur Jésus-Christ ? Cette opportunité, nous la vivons pleinement dans le temps favorable du carême. Parce que ce moment débute par le Mercredi des cendres, j’aimerais vous introduire dans cette démarche spirituelle avec cette méditation du Pape François dans l’Evangile de Saint Luc (16, 19-31) au sujet de Lazare (Dieu vient en aide) et du Riche. J’ai retenu trois points pour aider notre communauté à cheminer vers cette montée pascale avec et à la suite du Christ : Le personnage de Lazare, celui du riche, et la place de l’écoute de la Parole de Dieu pour l’affermissement de notre foi et pour notre salut.

D’abord, Lazare : Il est dans une souffrance humiliante. Il se nourrit des miettes du riche ; couvert de plaies, ce sont les chiens qui s’en occupent en les léchant. Comme vous le savez, le texte donne une description précise à son sujet : c’est quelqu’un de connu,  d’identifiable, de familier, de très fragile, l’Autre, notre semblable. Le pauvre est un don de Dieu. Il est à notre porte pour nous déranger, bousculer nos habitudes comme pour nous demander une aide…Qu’en avons-nous fait ? Ne sont-ils pas nombreux autour de nous ? « Toute vie qui vient à notre rencontre, dit le Saint Père, mérite accueil, respect, Amour. » Si la figure de Lazare nous apprend que l’autre est un don, cette Parole vient nous renvoyer, quant à elle, à ouvrir la porte de notre cœur, pour voir et accueillir ceux et celles qui nous sont familiers et faibles en les aimant véritablement par des actes concrets de partage.

Ensuite, le riche : contrairement au pauvre Lazare, la description du riche nous place en face d’un inconnu à la manière des grandes divinités ; nous ne pouvons connaître que ce qu’elles veulent laisser percevoir d’elles, leurs apparences. Ici c’est sa richesse excessive qui frappe. Son orgueil et sa cupidité révèlent la nature de ce qui fonde son apparence et qui devient, de toute évidence, le vrai masque qui caractérise sa vie intérieure. Cette vie reste ainsi prisonnière de l’extériorité dans sa dimension la plus éphémère et la plus superficielle de son existence.

Le riche, comme un devin, il se croyait immortel, il n’avait pas de temps pour poser un regard sur Lazare ; malheureusement « toute vie doit finir » ; le texte nous dit que Lazare et lui moururent tous deux. Ils n’ont rien emporté parce qu’en venant au monde, ils n’y ont rien apporté (Cf. 1 Tm 6,7)

Oui, Bien Aimés, « souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière ».

C’est alors que va commencer une longue causerie entre le riche et Abraham ; d’ailleurs, la grande partie du texte est consacrée à cette plaidoirie (à l’au-delà). Mais à la fin de celle-ci, Abraham ne manquera pas de lui dire qu’« ils ont Moïse et les prophètes, qu’ils les écoutent… » (Cf. v. 29).

Très Chers Bien Aimés, le saint Père François voudrait nous montrer enfin que le nœud du problème du riche et de sa richesse se situe dans sa non écoute de la Parole de Dieu quand il dit :

« …La racine de ses maux réside dans le fait de ne pas écouter la Parole de Dieu ; ceci l’a amené à ne plus aimer Dieu et à mépriser le prochain. La Parole de Dieu est  une force vivante, capable de susciter la conversion dans le cœur des hommes, et d’orienter à nouveau la personne vers Dieu. Fermer son cœur au don de Dieu qui nous parle a pour conséquence la fermeture de notre cœur au don du frère. »

Ainsi, Chers Frères et Sœurs, nous ne pourrons pas marcher et cheminer derrière le Christ dans ce moment favorable du carême en continuant dans l’indifférence à la Parole vivante de Dieu et  à ce don du frère et de la sœur (nos familiers). C’est un appel vibrant et imminent à la conversion que le Pape nous adresse.

A tous (toutes) et à chacun (chacune) un saint temps de carême et une belle montée pascale.

 

Abbé Augustin YOLE RAMAZANI, curé

1er dimanche de Carême

1er DIMANCHE DE CAREME – A

 Homélie (1)

 

Gn 2, 7 – 9 ; 3, 1 – 7a :  La tentation d’Eve

Rm 5, 12 – 19             :  « Le don gratuit de Dieu et la faute n’ont pas la même mesure. »

                                          Par Adam le péché et la mort, par Jésus le don du Salut.

Mt 4, 1 – 11                :  La tentation de Jésus au désert.

 

« Jésus, après son baptême, fut conduit par l’Esprit au désert pour être tenté par le démon. »

Le rappel du baptême de Jésus en ce début de Carême fait mémoire des engagements pris au souffle de l’Esprit à notre propre baptême.

« Celui-ci est mon Fils bien aimé. », s’entend dire Jésus au Jourdain …

Reconnu Fils par le Père et confirmé tel par l’Esprit, nous le sommes aussi par notre baptême.

Saurons-nous une fois de plus faire bon accueil à cet Esprit qui pousse à la conversion et ouvre le chemin vers Pâques ?

La naissance de Jésus par le baptême débouche plutôt sur une aventure surprenante : l’Esprit livre le Fils de Dieu aux épreuves du Tentateur.

Ce dernier parle au conditionnel pour contester la filiation de Jésus au Père.

« Si tu es le Fils de Dieu …»

Il remet totalement en question le baptême qui fait de Jésus le Fils de Dieu.

En résistant de succomber à la triple tentation du Pain, du Temple et du Royaume, symbolisant la Vie, la Religion et le Pouvoir,  Jésus confesse sa fidélité à Dieu, Père et Esprit.

Il ne donnera pas aux pierres la consistance du pain ; il ne chutera pas du Temple par obéis-sance au Tentateur ; il refusera toute adoration en compensation des royautés du monde.

S’il renonce à changer les pierres en pains, c’est pour marquer sa fidélité à la source de toute Vie. Dieu seul fait exister l’homme au souffle de sa parole qui donne vie. Plus tard, il se révèlera « Pain de Vie » ; il partagera deux poissons et cinq pains à la multitude affamée à l’écoute de la parole de Dieu.

« L’homme ne vit pas seulement de pain,

   mais de toute parole jaillissant de la bouche de Dieu. »

Par son refus de chuter des hauteurs du Temple de Jérusalem, Jésus manifeste la distance qu’il prend à l’égard d’une religion qui étouffe la foi, la relation à Dieu, en la cristallisant au sein d’une institution. Ni la solidité du Temple, ni son imposante architecture, qui en sont les reflets, ne sont pas accueillies comme fondements essentielles de la foi. Plus tard, Jésus annoncera la destruction du Temple et sa reconstruction en évoquant son propre corps voué à la mort, mais Temple de l’Esprit appelé à la résurrection.

En refusant d’adorer le Tentateur, Jésus révèle la source du pouvoir : Dieu seul est puissant. Son Royaume d’amour ne présente aucune commune mesure avec les royautés de la terre. Pilate l’entendra témoigner au procès du Fils de Dieu, un Vendredi Saint.

La tentation de changer les pierres de carrière en pains comestibles donne à croire que l’homme est capable de se procurer la vie par ses propres manœuvres ( par les avancées scientifiques et technologiques ), et de cette façon se passer de Dieu pour vivre. La Vie est un don de Dieu ; elle ne se résume pas à quelque manipulation humaine en laboratoire ou à l’évolution de la Nature.

La seconde tentation évoquant une chute des hauteurs du Temple de Jérusalem est très significative. Elle rejoint le rêve humain d’une « sécurité » absolue qui épargnerait l’homme de la mort. Elle incite aussi à une « maîtrise » totale des situations dans un « monde à risques et plein d’épreuves ».

Jésus n’hésite pas à s’en remettre à Dieu, seul maître de la Vie et de la Mort, face à tous les risques et épreuves de l’existence. La Religion et la Foi perdent leur âme si elles ne se réfèrent plus à Dieu pour accueillir leur sens, mais se résolvent à conquérir leur valeur par de vertigineuses pirouettes du ritualisme et le fanatisme développés par la cléricature du Temple.

De nos jours, les efforts de la technologie, la science, la médecine, l’écologie, …, en faveur d’une « sécurisation » de la vie demeurent fort utiles et nécessaires. Mais ils ne remplacent pas Dieu quant au don du Salut.

La troisième et dernière tentation, celle du pouvoir et des honneurs est l’obsession des grands de ce monde : pharaons, rois, empereurs, présidents, souverains, monarques, dictateurs, … Plus d’un y a succombé en se prenant pour « Dieu ». Plus d’un aura remplacé le « service » du peuple par son asservissement …

En ce temps de Carême, il convient de garder fidélité au Dieu de la Vie, d’accueillir le souffle de son Esprit, et éviter toute tentation d’autosuffisance, d’égoïsme, d’enferme-ment sur soi, … Tout ce qui nous largue dans les déserts sans horizon, dans le péché sans conversion, dans la mort sans résurrection …

 

2e dimanche de Carême

2è DIMANCHE DE CAREME – A

 Homélie

Gn 12, 1 – 4a      : « Abraham, ( … ). Pars de ton pays, laisse ta famille et la maison de ton père, va dans le pays que je te montrerai. »

2Tm 1, 1b – 10  : « Avec la force de Dieu, prends ta part de souffrance pour l’annonce de l’Evangile. »

Mt 17, 1 – 9       : La Transfiguration.


L’itinéraire du Carême se poursuit. Des repères se précisent sur le chemin vers Pâques : du Baptême du Seigneur au Désert de la Tentation ( 1er Dimanche de Carême ), nous voici con-duits, à travers la liturgie de la Parole, sur la Montagne de la Transfiguration ( 2è Dimanche de Carême ). Et là, une vision singulière interpelle le croyant. En ce haut lieu de la manifestation de Dieu, le Mont Thabor, un signe de foi est livré, « à l’écart », dans l’intimité et le secret des cœurs. Autour de Jésus, sont présents trois témoins : Pierre, et les deux frères Jacques et Jean. Ce choix n’est pas anodin. Puisqu’au terme de la transfiguration Jésus annonce sa mort et sa ré-surrection aux  Apôtres. Désormais, par prédilection et au titre de témoins secrets de premier plan, ils sont impliqués dans l’évènement à venir de la mort et résurrection du  Seigneur.

Pierre s’impliquera fortement dans la passion et la résurrection du Christ. Maladroit et timoré lors de la passion, ces paroles de réconfort, prononcées sur le Mont Thabor, lui sont sans doute adressées de manière plus personnelle : …

« En entendant cela, les disciples tombèrent la face contre terre   et furent saisis d’une grande frayeur.

   Jésus s’approcha et leur dit : Relevez-vous et n’ayez pas peur ! »

 Au matin de Pâques, chez le Centurion romain, tout comme au jour de la Pentecôte, Pierre se relèvera de sa peur pour entrer dans le cortège des premiers témoins de la résurrection du Seigneur (…).

Après avoir vécu le signe du Mont Thabor, Jacques et Jean  auront à porter un témoignage différent. Ils sont connus pour leur ambition du pouvoir :        

 « Seigneur, quand tu établiras ton règne sur Israël,    veuille nous faire siéger l’un à ta gauche, l’autre à ta droite . » (…).

Par l’annonce  de sa mort et sa résurrection, le Christ tire la réalité de sa mission au clair: le Fils Bien Aimé du Père n’aura guère d’autre trône que celui de la Croix ! Et la gloire de son illumination ne jaillira de nulle part ailleurs sinon du tombeau vide ! Le visage « ensoleillé » du Ressuscité ne renie pas celui défiguré et assombri par les atrocités de la passion.

La présence sur le Mont Thabor des trois autres acteurs en témoigne : Moïse, Elie et Dieu lui-même. Moïse et Elie représentent deux  figures emblématiques de l’Ancien Testament. Jésus se relève sous les traits de Moïse comme le nouveau libérateur du peuple de Dieu. La figure du prophète Elie montée au ciel sur un char de feu préfigure déjà la résurrection du Christ. La voix du Père perçue dans la nuée, la même entendue au baptême de Jésus sur le virage du Jourdain, livre le témoignage ultime sur le fils :

« Il (Pierre) parlait (…) lorsqu’une nuée les couvrit de son ombre ;   et de la nuée, une voix disait :  ‘Celui-ci est mon Fils Bien Aimé,   en qui j’ai mis tout mon amour ;  écoutez-le ! »

 Témoignant de sa propre paternité, Dieu se révèle Source de Vie. La résurrection annoncée dans la vision du Thabor signifie ainsi le don de vie du père à son Fils.

« Ecoutez-le ».

A la fois recommandation et exhortation, l’écoute prêtée à la parole de Dieu incarnée en Jésus se dispose à prendre chair dans non vies et notre foi.

En quoi l’évangile de la Transfiguration nous concerne-t-il en ce temps de Carême ?

Quelles réalités de notre vie de foi nécessitent une « transfiguration » radicale ? A la prière, l’attention aux pauvres, la vie de famille, le vécu en paroisses, (…), quelles « transfigurations » l’écoute de la parole de Dieu  leur apporte-t-elle ?

En ce temps de Carême, avec Pierre, Jacques et Jean, vais-je répondre à l’appel du Seigneur exhortant de quitter la peur afin d’épouser la confiance d’un témoin de la foi ?

– Encore en ce temps de Carême, ai-je accueilli toute la lumière divine de la transfiguration qui met à nu mes péchés : ces ambitions trop humaines à l’exemple des frères Jacques et Jean ; ou mes lâchetés, à l’instar des reniements de pierre ?…

– Toujours en ce temps de Carême, le mystère de la passion et l’espérance de la résurrection annoncés par Jésus, ont-ils pris racine dans ma vie de croyant ?

D’avoir gravi spirituellement la montagne de la transfiguration à la suite de Jésus, les trois Apôtres sont devenus les témoins de la mort et de la résurrection du Christ. Plus question de s’enfermer sous les tentes et le confort de nos habitudes et de nos sécurités, comme le suggère l’Apôtre Pierre, ou de nous enterrer dans les tombeaux de nos peurs (…).

Aux «trois montagnards du Thabor», Jésus recommande le retour aux réalités de l’existence quotidienne où sont inscrits les grands enjeux et les incontournables défis de notre foi : la mort et la résurrection du Seigneur.

  • Veillées de prières Taizé

    Les veillées de prières Taizé dans le secteur Elles sont organisées conjointement par le Groupe Pilote Œcuménique issu des paroisses protestantes et catholiques des communautés de paroisses des Coteaux de la Mossig, du Steinacker et de la Porte du Vignoble. Elles ont lieu généralement le dernier vendredi du mois à 20 h (calendrier cliquez sur […]

  • Calendrier pour les groupes de premier pardon

      CALENDRIER DES CELEBRATIONS 2017-2018 POUR LES ENFANTS DU PREMIER PARDON Messe de l’Avent : : dimanche 3 décembre 11h à Muhlbach bénédiction des couronnes de l’Avent Messe de Noël des familles : dimanche 24 décembre à 18h à Wisches Célébration autour de la crèche : samedi 13 janvier à Hersbach Mercredi des cendres : célébration mercredi 14 février à […]

  • Festival Augenbilck : 3 films autour de la religion

    Depuis 2005, AUGENBLICK explore le cinéma de langue allemande. Créé par l’association Alsace Cinémas, il fédère chaque année au mois de novembre tous les cinémas indépendants de l’Alsace.

  • Messe de la Saint Hubert et messe caté

    Ce dimanche 5 novembre à Wisches les fidèles étaient venus nombreux de toutes nos cinq paroisses pour assister à la messe de la Saint Hubert rehaussée par la présence des sonneurs de cors de chasse.

    Les enfants se préparant à la première communion ont vécu la première messe-caté.

  • Préparation au baptême 2017/2018

    Préparation au baptême des enfants de moins de 7 ans Aux parents qui souhaitent faire baptiser leur(s) enfant(s) en bas âge, il est demandé de participer à au moins une rencontre de préparation au baptême. Ces rencontres ont lieu une fois par mois (généralement les 3èmes vendredis sauf exception) à la salle paroissiale de Romanswiller […]

  • Pélé Jeunes de la Communauté de Paroisses à Lourdes – août 2017

    Pélé jeunes à Lourdes du 16 au 22 août 2017 Nous étions 4 jeunes de la Communauté de paroisses à partir pour la 1ère fois au Pélé Jeunes à Lourdes avec Père Mickaël. Nous étions 600 jeunes d’Alsace. Nous avons participé à un concert de louange avec le groupe WAOUH, nous avons rencontré les participants […]

  • Une belle journée de pèlerinage !

    Trente cinq paroissiens ont répondu à l’invitation de prendre un peu de temps pour se retrouver durant une journée pour vivre un pèlerinage.

  • Deuxième conférence d’Arts et Cloître

    Une conférence de Florian Métral, docteur en histoire de l’art à Paris 1, sur la chapelle Chigi à Rome célèbre la naissance et le passage du temps par un parallèle constant entre l’existence d’Agostino Chigi, banquier des papes et puissant personnage et l’histoire du monde

Page 1 sur 141234510Dernière page »
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Actualités récentes

  • Caritas Alsace à la recherche de familles pour l’Accueil Familial de Vacances

    Chaque été, Caritas Alsace Réseau Secours Catholique organise un Accueil Familial de Vacances (AFV). Les enfants, issus de familles accompagnées par le Secours Catholique, bénéficient d’un séjour dans une famille de vacances bénévole. Quelques semaines durant familles et enfants partagent ainsi au quotidien, leurs repas, leurs jeux, leurs joies et leurs peines. Ils font connaissance […]

  • Sainte Cécile à l’honneur

    Sainte Cécile à l’honneur   Sainte Cécile, la patronne des choristes et de musiciens a été fêtée dignement dimanche , le 20 novembre 2016 lors de la célébration eucharistique présidée  par l’abbé Augustin Yolé en l’église ST Louis de Duttlenheim . Les 4 chorales composant la communauté de paroisses : Altorf – Dachstein – Duppigheim et […]

Agenda

Publications du diocèse

Web TV

Émissions radios

Presse écrite

Saveurs d'Évangile