Vivre ma foi – ZP Mulhouse

En "Avent" avec l'ACE

Le temps de l’Avent nous invite à nous préparer pour accueillir Celui qui vient, Celui qui va naître…

Pour nous aider à vivre cette joie et cette espérance, retrouvez chaque semaine, sur cette page, un livret  avec des propositions à vivre et à partager en famille : prières, recettes, bricolages…et action solidaire, à télécharger ici : ACE 1er dimanche de l’Avent

En ce 1er dimanche de l’Avent, vous trouverez également un calendrier de l’Avent. Ici: Calendrier de l’Avent ACE

 

Avent

Pas étonnant, dit Dieu,
que notre histoire soit tissée
de rendez-vous manqués !
Vous m’attendez
dans la toute puissance
et je vous espère
dans la fragilité d’une naissance !

Vous me cherchez
dans les étoiles du ciel
et je vous rencontre
dans les visages qui peuplent la terre !

Vous me rangez
au vestiaire des idées reçues
et je viens à vous
dans la fraîcheur de la grâce !

Vous me voulez
comme réponse
et je me tiens
dans le bruissement de vos questions !
Vous m’espérez comme pain
et je creuse en vous la faim !

Vous me façonnez
à votre image
et je vous surprends
dans le dénuement d’un regard d’enfant !

Mais, dit Dieu,
sous les pavés de vos errances,
un Avent de tendresse se prépare
où je vous attends
comme la nuit attend le jour…
F.C.

Dieu a choisi de se faire attendre

Dieu,
Tu as choisi de te faire attendre
Tout le temps de l’Avent.

Moi je n’aime pas attendre dans les files d’attente
Je n’aime pas attendre mon tour
Je n’aime pas attendre le train
Je n’aime pas attendre pour juger
Je n’aime pas attendre le moment
Je n’aime pas attendre un autre jour
Je n’aime pas attendre
Parce que je n’ai pas le temps
Et que je ne vis que dans l’instant.

Tu le sais bien, d’ailleurs
Tout est fait pour m’éviter l’attente :
Les cartes bleues et les libres services
Les ventes à crédit et les distributeurs automatiques
Les coups de téléphone et les photos à développement instantané
Les télex et les terminaux d’ordinateur
Les télévisions et les flashes à la radio…
Je n’ai pas besoin d’attendre les nouvelles :
Elles me précèdent.

Mais toi, Dieu,
Tu as choisi de te faire attendre
Le temps de tout un avent.
Parce que tu as fait de l’attente
L’espace de la conversion,
Le face-à-face avec ce qui est caché,
L’usure qui ne s’use pas.
L’attente, seulement l’attente,
L’attente de l’attente,
L’intimité avec l’attente qui est en nous
Parce que seule l’attente
Réveille l’attention
Et que seule l’attention
Est capable d’aimer.
Tout est déjà donné dans l’attente,
Et pour toi, Dieu,
Attendre se conjugue Prier.
Père Jean DEBRUYNNE

Dieu à nos portes

Il va venir, il vient, il est là !
Quand on attend quelqu’un,
c’est fou ce que l’attente peut transformer un être,
a croire que parfois, elle le transfigure.

C’est vrai que quelqu’un qui vient,
quelqu’un dont on désire la venue,
quand il vient,
les choses et les gens sont différents,
c’est la surprise, tout est transformé.
La vie change.
Rien n’est comme avant.

L’étrange est à notre table.
L’étranger devient frère,
l’étrangère devient sœur.
Tout est possible alors.


Quelle que soit la couleur de sa peau,
de la politique ou de ses opinions.
Quand on accueille ainsi
celui qui doit venir,
quand on se laisse surprendre
par celui qui vient,
sûr,
Dieu est là,
il est à notre porte,
il se cache
derrière le visage de l’autre :
le voici… il vient…

"Vous vous êtes déjà demandé ..."

Voici un passage du livre “Les Gratitudes” de Delphine de Vigan, à méditer en ce temps de confinement.

“Vous vous êtes déjà demandé combien de fois par jour vous disiez merci ? Merci pour le sel, pour la porte, pour le renseignement.
Merci pour la monnaie, pour la baguette, pour le paquet de cigarettes.
Des merci de politesse, de convenance sociale, automatiques, mécaniques. Presque vides.
Parfois omis.
Parfois exagérement soulignés : Merci à toi. Merci pour tout. Merci infiniment.
Grand merci.
Des merci de profession : Merci pour votre réponse, votre attention, votre collaboration.

Vous êets-vous déjà demandé combien de fois dans votre vie vous aviez réellement dit merci ?
Un vrai merci. L’expression de votre gratitude, de votre reconnaissance, de votre dette

A qui ?
Au professeur qui vous a guidé vers les livres ? Au jeune homme qui est intervenu le jour où vous avez été agressé dans la rue ? Au médecin qui vous a sauvé la vie ?
A la vie elle-même ?

Aujourd’hui, une vieille dame que j’aimais est morte.
Je disais souvent : “Je lui dois énormément
” ou : “Peut-être que sans elle, je ne serais plus là.”
Je disais : “Elle compte beaucoup pour moi.”

Compter, devoir, est-ce ainsi que se mesure la gratitude ?
Mais l’ai-je assez remerciée ? Ai-je suffisamment montré ma reconnaissance ? Ai-je été assez proche, assez présente, assez constante ?

Alors je pense aux derniers mois, aux dernières heures. Nos conversations, nos sourires, nos silences.
Me reviennent les instants partagés. D’autres ont disparu. Et s’inventent ceux que j’ai manqués.
J’essaie de retrouver ce jour où j’ai compris que quelque chose avait basculé et que le temps dorénavant nous serait compté.”

Mille gratitudes du fond du cœur aux personnes rencontrées tout au long du chemin. Merci, Seigneur !

Prier pour nos petits-enfants

Seigneur, nous venons Te confier nos petits-enfants

Seigneur, nous venons Te confier nos petits-enfants.

Ils sont la promesse de demain.

Donne-nous de poursuivre auprès d’eux la mission que Tu nous as confiée.

Donne-nous un cœur plein de tendresse pour les accueillir,

les écouter, les comprendre, dialoguer avec eux.

Garde nous attentifs à ce qu’ils vivent.

Donne à chacun de nous ton Esprit Saint : qu’Il nous inonde de ton amour, de ta sagesse et de ta force.

Pour eux, nous T’offrons nos peines, nos pauvres santés,

toutes les limites qui s’imposent progressivement à nous.

Nous savons que de chacune de nos épreuves tu peux faire une source de grâces pour le monde,

ce monde qu’ils sont appelés à réaliser.

Nous Te remercions d’avance, Seigneur, de nous accorder tant de grâces,

toi qui peux nous donner bien au-delà de ce que nous espérons.

Prier avec Laudato si

 Prière pour la terre

 

 

 

 

Dieu Tout-Puissant qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour                                                                                                                                                                                                                                                         pour que nous protégions la vie et la beauté.

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions                                                                                                                                                                                                                                            comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose,
à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures                                                                                                                                                     sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.

Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

Pape François

Dans nos communautés de Paroisses en lien avec les mouvements et services et les communautés issues de la Migration

Le dimanche est plus large que la messe. Il est tout entier ‘’le jour du Seigneur’’ !

Dans le cas d’un dimanche autrement, les gens ne se réunissent pas seulement pour la messe, mais pour vivre quelque chose ensemble, avant et après la messe, pour des échanges intergénérationnels et interculturels.

Après avoir vécu quelque chose ensemble, les participants sentent que leur vie a été prise en compte, que Dieu y est présent, et qu’ensemble ils forment une communauté de croyants.

Image-sous-croyants

OBJECTIFS D’UN DIMANCHE AUTREMENT !

  • Vivre un moment fort autour de la Parole de Dieu.
  • Vivre une expérience de rencontre avec le Christ.
  • Donner envie de venir parce que chacun aura sa place, sera acteur (d’une manière ou d’une autre) de l’événement.
  • Faire participer les enfants, les jeunes, les adultes en faisant un travail préparatoire en amont sur les textes de la Parole choisis pour la journée.
  • Une célébration enrichie par les apports d’activités vécues dans la journée.
  • Ouverture pour ceux qui rejoignent pour le temps de la célébration, qu’ils s’y sentent accueillis.
  • Pour le temps d’envoi: on peut prévoir des appels pour vivre des événements bien précis pour donner suite au vécu de la journée.

Publics visés !

  • Un public de toutes générations.
  • Des publics plus occasionnels, notamment les parents des enfants, des jeunes et les personnes qui ont vécues une étape chrétienne.
  • Sensibiliser les personnes qui sont habituellement aux offices.
  • Mobiliser les mouvements, les services.
  • Permettre à des personnes de milieu populaire de bien trouver leur place.

Points d’attention

  • Bien soigner l’annonce parmi les habituels de la paroisse.
  • En amont de l’événement, mettre un maximum de personnes dans le coup. Veiller à ce que la Parole soit partagée.
  • Aspect convivial très important.

Formules du dimanche matin

  • Possibilité de commencer la journée par un petit déjeuner
  • Temps d’accueil: introduire la matinée par la proclamation de la Parole de Dieu ( ex : des jeunes pourraient la mimer !).
  • Temps en ateliers autour de la Parole :
    • Soit par tranche d’âges: enfants, jeunes, adultes
    • soit en intergénérationnel avec un aspect créatif
  • Temps de célébration festive
  • Si l’on n’a pas commencé la journée par le petit déjeuner, la terminer par un verre de l’amitié, voir un repas.

Autres formules:

Le samedi ou un jour férié, une marche …

Page réalisée à partir des réflexions du groupe GREPO (Groupe de Recherche en Monde Populaire) de Mulhouse

« La formation est un élément essentiel dans le développement du Peuple de Dieu. » Pape François

Au 18ème siècle, Condorcet plaidait déjà pour une instruction tout au long de la vie, aujourd’hui plus que jamais il est essentiel et vital de poursuivre la formation pour une véritable coresponsabilité dans la mission d’annonce de l’Évangile.

Saveurs d’Évangile

L’aventure continue !

Vous avez déjà été nombreux à vous lancer dans l’aventure Saveurs d’Évangile !                 Mise en page 1

Pour l’année pastorale 2019/2020, le service des formations continue de proposer cet outil qui vous permet de vivre en équipe un temps de partage pour goûter la Parole.

Pour le Carême, nous reconduirons le livret pour vous permettre de suivre en équipe ce beau temps de marche vers Pâques

Alors ensemble, goûtons la Parole de Dieu… Nous contacter Site internet pour retrouver les ressources : www.alsace.catholique.fr/saveurs‐d’Évangile

Adresse mail de contact : saveursdevangile@diocese‐alsace.fr Pour toute information ou renseignement sur l’outil, sa démarche et son utilisation :    Elodie VERDUN‐SOMMERHALTER ‐ 06.71.50.83.30  et  Marie‐Claire PLUMERÉ ‐ 06.30.90.33.99 ‐ mclaire.plumere@laposte.net

 

La Zone pastorale de Mulhouse propose aux enfants et à leur famille de se préparer à la journée de pèlerinage pour la zone de Mulhouse prévue le 25 septembre 2021

Cette rencontre prend place dans le cadre du Grand Jubilé de Ste Odile.

Mais qui est Ste Odile ? Pourquoi est-elle une figure importante en Alsace ?

Qui est Sainte Odile ?
Sainte Odile nait vers 662 à Obernai et meurt vers 720. Fille du duc Etichon-Adalric d’Alsace, elle fonde le monastère de Hohenbourg, sur l’actuel mont Sainte-Odile et en devient l’abbesse. Elle est canonisée au XIe siècle et est considérée comme la sainte patronne de l’Alsace. Née aveugle, elle est baptisée à 12 ans. Elle recouvre la vue et on lui donne le nom de Odile « fille de lumière ». Son père veut la marier à un jeune prince. Par amour pour Dieu, Odile refuse ce mariage. Etichon comprend alors le destin d’Odile ; il lui fait don du château de Hohenbourg. De nombreuses filles rejoignent Odile, pour mener avec elle une vie de prière et de charité. Odile fait le bien autour d’elle jusqu’à sa mort.

Pour prier en famille avec Ste Odile :newsletter 1

 

 Le Grand Jubilé de Sainte Odile, c’est quoi ?
Du 13 avril 2020 au 13 décembre, le Diocèse de Strasbourg veut fêter Sainte Odile dans la joie et la reconnaissance de ce que fut sa vie. Pour cela, chacun est invité à vivre ce Jubilé à travers diverses propositions. La Zone Pastorale de Mulhouse a déjà réservé le samedi 7 novembre 2020 pour se rendre sur le Mont SainteOdile, découvrir ce lieu et se mettre dans les pas de la sainte patronne de l’Alsace. Vous êtes déjà tous invités à y participer !

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Dominique Fuchs, animatrice de la Zone Pastorale de Mulhouse au 03 89 60 63 09  ou par mail : animatricezonemulhouse@laposte.net

 

 

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.messes.info