logo_CPNeuhof

Communauté de paroisses du Neuhof

Paroisses de St Ignace et St Christophe

OCTOBRE : MOIS DU ROSAIRE

(à partir du 7 Octobre)
Prière du Chapelet pour les vocations sacerdotales et religieuses
chaque mercredi d’octobre à 17h15 à l’église St Ignace

Psaume pour les soignants

 

 

 

Seigneur,
 
Merci d’avoir semé dans le cœur de certains
Le don, le talent et la force de prendre soin.
Ce désir étonnant de remettre debout
Ceux que la maladie avait mis à genoux.
 
De celui qui nettoie à celle qui opère,
De celle qui rassure à celui qui transfère.
Tu as placé dans le cœur des soignants
Un trésor plus précieux que l’or et l’argent.
 
Mon Dieu, bénis ceux qui jour après jour
Affrontent la souffrance avec tant de bravoure.
Maudis les puissants qui depuis des années
Sur l’autel de l’argent les ont tous sacrifiés.
 
Donne à nos soignants la force de tenir
Contre cette épidémie dont nous craignons le pire.
Donne à chacun de nous d’agir avec raison
Pour ne pas rendre impossible leur mission.
 
Que cette épreuve soit une prise de conscience,
Que leurs cris d’hier étaient plein de bon sens.
Aujourd’hui, chacun d’eux est pour nous un exemple.
Demain, nous chasserons les marchands du temple.

Prière écrite par la Mission Ouvrière du Diocèse de Lille.

30ème dimanche du Temps Ordinaire — Année A

Ex 22, 20-26 / Ps 17 (18), 2-3, 4.20, 47.51ab / 1 Th 1, 5c-10 / Mt 22, 34-40

 

L’amour de son prochain

 

Cet évangile nous le connaissons parfaitement pour l’avoir maintes fois entendu. Peut-être d’ailleurs que nous nous sommes même habitués à le méditer. Y-a-t ’-il en effet quelque chose de nouveau pour nous aujourd’hui ?

Assurément oui ! Les deux commandements sont indissociables. Si j’aime mon prochain, j’aime Dieu ! Et réciproquement…Lorsque je m’adresse à Dieu je suis convié à y aller avec tout mon être : corps, cœur, âme, esprit. Lorsque je m’adresse à mon prochain, je suis là aussi convié à faire de même. 

Plus concrètement, chacun d’entre nous doit aimer l’autre avec tout soi-même, c’est-à-dire comme je suis. Quand nous posons un geste de service, d’entraide et de charité envers quelqu’un, c’est envers Dieu que nous l’avons posé. Saint Matthieu nous le dit bien : « Chaque fois que vous l’avez fait a un de ces petits qui sont des frères, c’est à moi qui vous l’avez fait. » Nous avons donc un devoir d’état à l’égard de Dieu et de notre prochain, comme l’amour d’un couple entre eux et l’amour qu’ils ont pour les enfants doit être semblable. 

Jésus affirme : « De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. » Ainsi, de l’amour d’un couple ou des parents pour leurs enfants dépendent le bonheur d’une famille. Il en est de même pour toute personne, aimer Dieu de tout son être, cela dépend de notre vie de relation avec Lui, dans la prière et les sacrements ; aimer notre semblable de tout notre être par le biais de la charité, la miséricorde, la réconciliation dépendent toute une vie de foi, plus largement notre condition de chrétien.

Et saint Paul dans sa lettre nous montre de manière explicite ce qu’est l’amour de Dieu : Tous sont appelés à devenir des modèles de foi et d’amour pour ceux qui les entourent en se tournant vers le vrai Dieu et à travailler concrètement pour son Royaume. Aujourd’hui, faisons de même en aimant tous nos frères proches et lointains sans exception. Que notre charité soit active et généreuse. 

Je reprends les paroles du Pape François dans « Tous frères » : »Au-delà de toute apparence, chaque être est infiniment sacré et mérite toute notre affection et notre dévouement. C’est pourquoi, si je réussis à aider une seule personne à vivre mieux, cela justifie déjà le don de ma vie. »

Rendons grâce dans cette eucharistie qui nous rassemble ce matin, car à travers la communion à son Corps, c’est Jésus qui vient vivre en nous afin que j’aime pleinement notre Père et tous nos frères en humanité. Qu’elle soit le programme de toute notre vie de baptisés !

Les réunions

Les sacrements

Première communion 2022

Les enfants nés en 2011 et 2012 et qui désirent se préparer au Premier Pardon et à la Première Communion sont invités à s’inscrire au secrétariat de St Ignace et de St Christophe.

Prière de se munir du Certificat de Baptême

Confirmation

Inscriptions à la Profession de Foi et à la confirmation pour les jeunes nés en 2006-2007

Horaires des messes

à St Ignace

à St Christophe

Dimanche

10h00 10h00

Lundi

Mardi

08h30

Mercredi

18h00

Jeudi

18h00 18h30

Vendredi

08h30

Samedi

18h00 09h30

Adoration du Saint Sacrement

à St Ignace

( Chapelle N.D. de LOURDES )

à St Christophe

( Chapelle de semaine )

Dimanche

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

17h à 18h

16h à 18H (1er vendredi du mois)

Samedi

Ce n’est qu’au cours du XIIIe siècle que naît dans l’Eglise une dévotion centrée sur l’hostie : adoration eucharistique, procession du Saint Sacrement, Fête-Dieu.

L’accent est donc mis avant tout sur « la présence réelle » du Christ.

Aujourd’hui, quel sens pouvons-nous donner à l’adoration eucharistique ? Reconnaissons que l’attitude d’adoration est fondamentale pour un croyant : « Tu adoreras le Seigneur ton Dieu ». Et parce que nous avons un corps, cette adoration s’exprime non seulement à travers la pensée, mais également à travers des gestes.

L’adoration eucharistique, qu’elle soit solennelle ou silencieuse, collective ou individuelle, est relative et n’a de sens que si elle renvoie à la messe : elle vise à prolonger en nous la démarche eucharistique.

L’hostie nous invite à un double mouvement : à la fois rejoindre et adorer le Christ Ressuscité, glorieux près du Père, mais aussi rejoindre l’ensemble de l’humanité pour laquelle le Christ s’est offert. L’adoration eucharistique, même dans la solitude d’une chapelle, ne peut pas se limiter à un acte individuel : par le pain eucharistique, je rejoins le corps tout entier de mes frères humains, pour lequel le Christ est mort.

L’adoration eucharistique ne doit pas nous faire oublier les autres formes de présence du Christ : à travers sa Parole « celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le » ; dans la vie quotidienne « quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux » ; au cœur de chaque être humain « ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites ». Mais comme nous le rappelle le concile Vatican II, l’Eucharistie est « source et sommet de toute vie chrétienne ».

Sacrement de la Réconciliation / Entretien spirituel

Possibilités de rencontrer un prêtre pour se confesser ou pour un entretien spirituel.

Tous les samedis de 17H15 à 18H00 à St Ignace

Messe des familles

Chaque troisième samedi du mois, à 18h00 en l’église St Ignace, la « Messe des Familles » sera célébrée pour les enfants, les jeunes et leurs familles.

Un verre de l’amitié sera proposé à la fin de la célébration.

Voir l’agenda pour connaître les prochaines dates.

Veillée de prière du groupe Maranatha

Chaque mardi à 20h dans la Chapelle de semaine de St Ignace

Pourquoi demander une intention de messe ?

C’est d’abord une pratique très ancienne dans l’Eglise. Demander une intention de messe est un acte de foi et de confiance au Christ Ressuscité qui seul sauve, et elle peut recouvrir diverses circonstances inhérentes à notre vie de chrétien : un anniversaire, un jubilé, des fiançailles, une prochaine opération, une guérison, une personne qui souffre, la paix dans le monde, une intention particulière si l’on veut que la demande demeure anonyme

Mais la pratique la plus courante est de demander une ou plusieurs intentions de messes pour un ou plusieurs défunts de nos familles, de nos amis et voisins  C’est manifester la présence de la ou des personnes disparues parmi les vivants que nous sommes. Le point culminant étant l’eucharistie où nous sommes étroitement liés au Christ, et à travers lui aux personnes qui nous sont chères par nos prières. Toute notre existence peut-être portée en offrande devant le Seigneur !  N’hésitons pas.

OCTOBRE 2020

Pèlerinage à Medjugorge

du 24 au 31 octobre 2020.

(montant 630€, renseignements au presbytère saint Ignace).

Pèlerinage à Metz

Vendredi 23 octobre 2020, pèlerinage à Metz pour vivre le jubilé des 800 ans de la cathédrale.
Rencontre entre deux Eglises concordataires sœurs.

(montant 60€, tout compris sur la base de 50 pèlerins. Renseignements au presbytère saint Ignace).

Spectacle des colibris : « Odile»

En prélude au Jubilé de sainte Odile (1.300e anniversaire de sa mort), les Colibris présentent un grand spectacle consacré à la vie de la patronne de l’Alsace en musique, danse, théâtre et performance en apesanteur.

Les 24 et 25 Octobre à 19h à la Cathédrale.

NOVEMBRE 2020

Le baptême

Les baptêmes ont lieu à St-Ignace et st-Christophe le dimanche à 11h15.

Il est nécessaire de s’inscrire 3 mois avant la date de baptême souhaité durant les permanences des presbytères. Le prêtre rencontrera la famille et préparera avec elle le baptême.

A noter la présentation du futur baptisé lors de la messe du premier dimanche du mois précédant le baptême.

 

 INSCRIPTION POUR LE BAPTÊME DES ENFANTS D’AGE SCOLAIRE

Les enfants d’âge scolaire (plus de 4 ans) peuvent s’inscrire aux presbytères pour la préparation au baptême en 2017 lors des permanences :
à St-Ignace inscription du lundi au vendredi de 9h à 12h

à St-Christophe inscription jeudi 14h-16h ou samedi 10h-11h30

Les séances de catéchisme débuteront en octobre 2016 et seront fixées à la rentrée selon les disponibilités de chacun.

 

La présentation des Baptisés

A l’église St Ignace et St Christophe les baptêmes ont lieu juste après l’Eucharistie sans lier particulièrement les deux moments.
Depuis le début 2015, un rituel est apparu à la fin de la messe du premier dimanche de chaque mois.
Les membres de l’EAP ont souhaité ainsi rendre plus vivant le lien entre la communauté et les futurs baptisés, entourés de leurs familles.
Nous considérons en effet que dès le moment où des parents font la demande du sacrement du baptême pour leur enfant, cet enfant fait partie de notre communauté. Notre volonté est d’intégrer les paroissiens à cette démarche des parents, en les y associant lors d’un accueil soigné et mis en valeur.

Concrètement, le premier dimanche de chaque mois, les mêmes dimanches que les Curieux de Dieu, les enfants et leurs parents sont invités à venir à la messe et à présenter le futur baptisé à l’assemblée.
C’est un moment de présentation où les parents permettent aux paroissiens de faire connaissance avec cet enfant en annonçant son prénom et en disant leur volonté de le faire baptiser.

Ensuite, le prêtre marque du signe de la croix le futur baptisé, suivi des parents.
Le prêtre invite alors une personne de l’assemblée à faire de même, signe que la communauté souhaite la bienvenue à cet enfant.

Pour poursuivre ce chemin ensemble, une Fête des Nouveaux Baptisés aura lieu tous les ans pour les enfants ayant reçu le baptême dans l’année.

Elle aura lieu le samedi 13 janvier 2018 en l’église st-Christophe.

La communion

Par les sacrements de l’initiation chrétienne, les enfants entrent dans la communauté qui se laisse rassembler par le Christ, et qui se ressource dans les sacrements.

Les sacrements nous font célébrer quelque chose d’heureux qui nous arrive de la part de Dieu :

– son PARDON, toujours offert (sacrement de la réconciliation)
– sa PRESENCE et sa VIE (sacrement de l’Eucharistie – 1ère communion)

« Entrer dans la communauté qui se laisse rassembler par le Christ et qui se ressource dans les sacrements  » n’est pas une démarche que chacun vit pour soi, mais le commencement d’une « éducation à l’esprit communautaire  » : faire partie d’un corps. Les enfants et leur famille sont invités à découvrir tout ce qui se vit en paroisse : les messes, les fêtes religieuses, les actions de partage et de solidarité…

Le cheminement se fera toujours dans un esprit de proposition : « proposer la foi, c’est-à-dire présenter et offrir à une libre décision d’adhésion et d’accueil de la part de l’autre  » (Monseigneur Joseph Doré – préface de Brise-Chagrins – livre de l’accompagnateur)

A St-Ignace, la préparation au sacrement de la Communion se prépare en 2 ans :

Les enfants nés en 2010 ou avant se retrouvent toutes les semaines sauf vacances scolaires ils utilisent les livrets de « Je veux te connaître » pour préparer le sacrement de la Réconciliation et de l’Eucharistie.

Les enfants de 1ère année préparant le Premier Pardon se retrouveront les jeudis de 17h à 18h avec Patricia (dès le 4 octobre)

Les enfants de 2ème année préparant la Communion se retrouveront les vendredis de 17 h à 18h avec Ginette (dès le 5 octobre)

A St-Christophe, la préparation au sacrement de la Communion se prépare en 2 ans :

Les enfants nés en 2010 ou avant se retrouvent toutes les semaines et utilisent également les livrets de « Je veux te connaître » pour préparer le sacrement de la Réconciliation et de l’Eucharistie.

Les enfants de 1ère année préparant le Premier Pardon se retrouveront les mardis de 17h à 18h avec Antoinette (dès le 3 octobre)

Les enfants de 2ème année préparant la Communion se retrouveront les samedis de 11h à 12h avec Sandra (dès le 6 octobre)

 

Pour tous renseignements et inscriptions vous pouvez vous adressez aux permanences des presbytères.

La confirmation

Le catéchisme pour la Confirmation 2020 démarrera en janvier 2019 ! Mais un premier rdv à noter dès à présent une retraite de rentrée avec les jeunes de la Meinau et les jeunes du Neuhof le we des 6-7 octobre 2018 à Marienthal.

A noter la réunion de parents/jeunes et catéchiste pour débuter la préparation le mercredi 12 décembre 2018 à 20 h au presbytère st-Ignace 8 rue Welsch

Jeunes (à partir de la 4ème) pour toute inscription et renseignements se rendre aux presbytères St-Ignace ou St-Christophe aux heures d’ouverture.

La Confirmation est une étape nécessaire de l’initiation chrétienne, en particulier pour les grands engagements chrétiens : mariage, ordination, vie consacrée, envoi en mission.

C’est le sacrement qui nous permet, en tant qu’adulte, d’être renouvelé dans les grâces de notre baptême.

C’est le sacrement de l’engagement dans la vie où l’on a besoin d’aide pour pouvoir témoigner sa foi. Le sacrement de confirmation nous donne les dons de l’Esprit Saint pour nous fortifier dans la foi et nous faire vivre pleinement la vie chrétienne unie au Christ.

Ce sacrement est généralement proposé aux jeunes à partir de la classe de 4ème. Il peut, cependant, être demandé à tout âge. N’hésitez pas. Si vous ne l’avez pas encore reçu, adressez-vous à l’un des prêtres de la paroisse.

D’autre part, la confirmation, qui est donnée par l’évêque  nous incorpore pleinement à l’Église; elle est un appel  à un engagement plus personnel et à une mission de témoignage de la foi.

Nous recevons l’Esprit saint à la fois au baptême et à la confirmation. Au baptême, qui est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne, l’Esprit nous rend enfant de Dieu. A la confirmation, qui est le sacrement de la croissance et de la maturité spirituelle (comme l’enseigne St Thomas d’Aquin), l’Esprit nous confère une mission. Ainsi, la confirmation est l’achèvement du baptême. La confirmation est un sacrement  et, comme tout sacrement, c’est d’abord une action de Dieu. Dieu, par l’évêque,  confirme la grâce du baptême. Ce serait une erreur de voir principalement dans la confirmation un engagement qui « confirmerait » personnellement la foi professée par ses parents lors du baptême.

Sur la Communauté de Paroisses du Neuhof la préparation au Sacrement de la Confirmation se prépare en un an et demi durant lesquels seront préparés la profession de foi et la Confirmation avec des réunions généralement tous les mois à déterminer avec la catéchiste et les jeunes selon leurs possibilités.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Des échos de la préparation de nos jeunes du Neuhof en 2018 :

Retraite jeunes profession de foi et confirmation

Le week-end des 21 & 22 avril, 12 jeunes de notre paroisse se sont retrouvés autour de leur catéchiste Sandra pour une récollection au couvent de Reinacker.

Moment de réflexion et d’échanges, moment de partages et de convivialité pour ces jeunes qui ont pris le temps de poser leur valise au sens propre comme au sens figuré.

Pour cette génération « zapping » et qui vit à 100 à l’heure, il n’est ni naturel ni habituel de prendre le temps d’approfondir sur le sens de leur vie, sur l’importance de la fidélité dans l’Eglise, sur les exigences pour être dans les pas du Christ.

A travers différents ateliers proposés (l’eau, le sable, la pierre), ils ont réfléchi ensemble sur ce qui doit être important et mis en priorité dans leur vie de futurs adultes et de futur confirmés.

Leurs prénoms, apposés sur une pierre qu’ils ont ensuite scellée dans une dalle en béton, marquent symboliquement leur engagement à être partie prenante dans l’Eglise de demain.

Le témoignage de sœur Mireille (Franciscaine) qui a perçu l’appel de Dieu alors qu’elle n’avait que 15 ans et sa décision de quitter le Togo pour le couvent de Reinacker a été source de curiosité et de nombreuses questions de nos jeunes.

Le film « God is not dead » (Dieu n’est pas mort) projeté le samedi soir a fait l’unanimité et l’objet de nombreux commentaires.

Placés dans le chœur central de la basilique de Reinacker, nous étions tous au premier rang pour suivre l’homélie adressée au premier chef à nos chers jeunes, et axée sur l’image du Bon Pasteur. Avec nostalgie et enthousiasme, l’orateur a raconté de manière très bucolique ses souvenirs d’enfance qui l’avait marqué au moment des transhumances.

Expérience enrichissante pour ces jeunes mais également pour nous catéchistes qui les accompagnaient, et qui nous a permis d’approfondir notre foi au travers de leur regard et de leurs interrogations.

Merci à vous tous, chers jeunes, pour votre participation spontanée et votre comportement durant ces 2 journées de récollection, et qui d’ailleurs ont été soulignés très positivement par les sœurs du couvent.

Cérémonie de la confirmation

Le dimanche 13 mai à l’église St. Symphorien de Illkirch-Graffenstaden, 51 jeunes de l’ensemble du doyenné sud de Strasbourg (dont 5 du Neuhof), ont reçu le sacrement de la Confirmation par notre archevêque Luc Ravel.

Cérémonie émouvante de recueillement où l’approche directe et imagée de notre archevêque a su toucher et intéresser les jeunes lors de son homélie.

Les 7 dons de l’Esprit Saint que les jeunes ont reçus, ne doivent pas être comme des applications que l’on charge sur son portable mais dont on ne se sert jamais.

Il est important pour ces nouveaux confirmés qu’ils puissent comprendre le sens profond de cet engagement et nous devons tous les encourager et les appuyer dans nos prières.

Benoît Colombain       

 

Solène : la cérémonie était un moment fort et intense, on a bien aimé l’homélie de l’archevêque qui avait touché les jeunes et pour qu’ils comprennent leur place dans l’Eglise.

Lucie D. : Je me sens joyeuse et confiante.

Mgr Ravel :  Ainsi par le baptême on est configuré au Christ et par la confirmation on est configuré à l’Esprit Saint pour être témoin. Si on n’a pas la bonne application on ne peut pas capter la bonne nouvelle. Il faut des petites applications qui font de vous des Organismes Définitivement Modifiés. Ne faites pas de cette « application » (confirmation) une application inutile : il faut s’en servir ! Mettez en œuvre toutes les forces qui sont en vous.

Le mariage

Vous souhaitez vous marier à l’église :

 

Prenez contact au secrétariat de votre paroisse le plus tôt possible, et en tout cas six mois avant la date du mariage.

Téléphonez au Père Christophe ou au secrétariat les mardi et jeudi de 9h à 12h : au 03 88 39 44 77 .

 

Plusieurs rencontres vous seront proposées et une journée de préparation au mariage. Attention inscription jusque fin janvier !

Autant d’occasions pour approfondir le sens de votre démarche et pour préparer la célébration de votre mariage.

 

Merci de ne prendre aucun engagement (invitations, réservation de salle, traiteur …) avant d’avoir pris contact avec le prêtre pour une première rencontre.

Le sacrement de réconciliation

La réconciliation est à comprendre dans le registre du don, de la grâce et de la vie. Situer ainsi le pardon de Dieu comme un don non seulement renouvelé mais surabondant au-delà du péché, conduit à se défaire de représentations lourdes de conséquences. Dans la perspective du mouvement du don de la vie qui se poursuit et qui convertit celui qui est pardonné. Le pardon est une invitation ferme à délaisser le péché, mais en même temps un respect de la liberté et un respect des contraintes et limites de nos initiatives. Il apprend à aimer le transitoire comme étant ce que nous avons à habiter, comme une bénédiction. L’attitude de Jésus face à la femme adultère est une exposition de la façon dont Dieu libère l’homme et de la lettre de la loi qui l’enferme et du péché qui le détruit. Ni légaliste ni destructeur, le Dieu qui donne poursuit son don et par là dit et redit son désir : “Qu’il vive” (Job 2,6)

 

Vous pouvez recevoir le sacrement de la réconciliation quand vous le désirez en contactant un prêtre : Père Christophe au 03 88 39 44 77 

Le sacrement des malades

Vous êtes malade, vous êtes hospitalisé ou une personne de votre entourage est dans cette situation…

vous désirez une visite ou recevoir la communion…

n’hésitez pas à nous prévenir :  ✆ Père Christophe 03 88 39 44 77

Les funérailles

Si un décès survient dans votre famille,

votre communauté paroissiale est là pour vous accompagner dans ces moments douloureux. Les horaires sont choisis en concertation avec l’entreprise de pompes funèbres.
Le prêtre préparera toujours avec vous la célébration des funérailles. L’église paroissiale est le lieu normal de cette célébration.

Servants d'autel

Voyages à Lourdes :
Pélé des servants de messe d’Alsace (octobre 2016)

Visionner la vidéo

BAPTÊMES

St Ignace St Christophe

MARIAGES

St Ignace
St Christophe

 

Enterrements

St Ignace St Christophe

Nous prions pour eux  et pour leurs familles dans la peine.ou dans la joie .

Web TV

Radio DAB+

Presse écrite

Saveurs d'Évangile

Pour suivre les actualités catholiques diverses

Actualités du Diocèse

Eglise catholique de France

Les actualités du Vatican

Site de la liturgie catholique

Zenit - Le monde vu de Rome

Famille chrétienne - Actualités sur l'Église

Aleteia - Un regard chrétien sur l'actualité