Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

JMJ diocésaines : le récap’!

Les 19 et 20 novembre, une cinquantaine de jeunes âgés de 17 à 33 ans venant de toute l’Alsace se sont retrouvés pour les JMJ diocésaines. L’ objectif de cette première étape sur la route jusqu’à Lisbonne cet été était que chacun puisse se rencontrer et apprenne à faire route ensemble.

Après la prière des Laudes dans la belle église Sainte-Foy de Sélestat, les jeunes ont entamé une marche de 3 heures  à travers les vignes entre Sélestat et le Heissenstein, ponctué des jeux pour faire connaissance. La démarche correspondait ainsi au thème des JMJ 2023 : « Marie se leva et partit en hâte » ‘(Lc 1,39).

La marche était accompagnée par un père Dominicain de Strasbourg, deux religieuses et un frère diacre de la Famille Missionnaire de Notre Dame (les Domini)à Sélestat,  une soeur du Très Saint Sauveur de Niederbronn et une soeur de Marie Réparatrice de Koenigshoffen.

La pause de midi à la chapelle Saint-Sébastien de Dambach a permis de réfléchir et échanger autour de l’Évangile lu pour la fête du Christ-Roi (Lc 23, 38-43).

Répartis en petits groupes, les jeunes ont été invités à s’interroger sur le sens de la question « Ne crains-tu pas Dieu ? » posé par le bon Larron à son comparse crucifié.

Plus je connaîtrai Dieu, moins je craindrai quoi que ce soit.

Cette question renvoie à la grande réalité de la vie : notre misère face à la grandeur de Dieu, qui est Vie. Se confronter au réel de sa vie est une nécessité pour que Dieu y fasse jaillir Sa vie.

Jésus n’est pas sur la Croix pour se sauver Lui-même, mais ceux qui sont à côté de Lui. Il est toujours possible d’entrer dans le vie de Jésus.

Après une courte exhortation à « connaître Dieu pour ne plus craindre quoi que soit », les jeunes ont repris la marche jusqu’au camp scout du Heissenstein.

La soirée s’est ensuite divisée en trois parties: d’abord un temps de louange et de méditation animé par Timothée et Claire, deux étudiants en théologie protestante, puis par le témoignage de Eden, un néophyte strasbourgeois ayant trouvé le Christ à travers le Beau et la vigile pascale, et enfin une veillée d’adoration et de confession animée par deux religieuses et un frère Domini.  Le Saint-Sacrement s’est déplacé dans les rangs pour bénir personnellement les participants, invités à se remettre totalement au Seigneur pour se mettre à sa suite.

Le lendemain, les jeunes jmjistes se sont répartis dans deux églises (Blienschwiller et sainte-Foy à Sélestat) pour vivre l’eucharistie dominicale du Christ Roi avec les paroissiens habituels et proposer une vente de lumignons et autres pour financer leur voyage à Lisbonne cet été.

Homélie pour la fête du Christ-Roi

Tout est au Christ et le Christ est à vous,
tout ce qui est à vous est au Christ, dont la royauté…
Rois par le Christ, nous donnons la royauté du Christ dans ce monde.
Par notre baptême, nous sommes prêtres car nous pouvons parler à Dieu. Nous sommes également prophètes, puisque nous pouvons entendre ce qu’Il a à nous dire. Nous sommes aussi rois et reines, car nous sommes au service de la communauté. Comme chrétiens, nous voulons en effet le bien du « peuple » à la suite de Jésus qui était au service du peuple, et qui demeure au service de l’Église, « son » peuple.
Est-ce que Jésus est roi chez moi ?
  • Êtes vous prêt à ce que Jésus vienne dans nos relations ? ET que, là où l’on est divisé, Il vienne mettre de l’ordre ?
  • Sommes-nous prêts à ce que Jésus soit dans nos vies ?
Regardons les deux hommes crucifiés de chaque côté de Jésus. Les deux savent qu’ils ont péché. Tandis que l’un ouvre la porte de son coeur à Jésus en reconnaissant sa sainteté, le deuxième refuse. A quel larron ressemblons-nous ?
  • Voulons-nous vraiment que Jésus règne sur notre vie, aussi bien que nos biens matériels, nos plannings, nos relations ?

A la fin Jésus règnera sur toute chose. Demandons donc à Jésus qu’Il soit l’administrateur de nos vies, puisqu’ Il a l’humilité de se mettre au service de notre vie.

Père Charles Guthlin, référent des JMJ 2023 dans le diocèse de Strasbourg

Prochaine étape : le pèlerinage au Mont Sainte-Odile le 1-2 avril 2023, à la suite de Marie qui toujours précède notre marche!