coop_mission_logoService diocésain de la Mission Universelle

coordonnées : 27 rue des juifs – 67000 Strasbourg
Téléphone : 03.88.21.29.62 – E-mail : coop.mission@wanadoo.fr

Lire le dernier « Courrier des relais »

Permanence : lundi, mardi, jeudi de 14 à 17 heures

Œuvres Pontificales Missionnaires

Coopération avec les Églises des autres continents

Ce service de l’Église catholique de France, veut développer l’animation missionnaire des communautés, par la prière, par l’information sur la vie des Eglises locales, par l’envoi et l’accueil de témoins au service de la Mission, par le partage financier entre les Églises du monde.

Le rôle des Œuvres Pontificales Missionnaires – Coopération Missionnaire (OPM-CM) peut être défini ainsi :
  • Inviter l’Église de France à accroître sa connaissance des Églises des autres continents
  • Inviter l’Église de France à aider les autres Églises, par la prière, par l’échange de missionnaires (prêtres, laïcs ou religieux) et par la solidarité financière
  • Rendre l’Église de France plus missionnaire ici et jusqu’au bout du monde
  • Rendre l’Église de France plus solidaire des Églises du monde.
Plus de 1500 diocèses sur les 5 continents reçoivent, par les Œuvres Pontificales Missionnaires Internationales, l’aide nécessaire à leur mission d’évangélisation.

Au service de la Mission Universelle, au service des Églises afin que chaque cellule ecclésiale (diocèse, paroisse, mouvement, groupe…) éveille et développe chez les catholiques le souci des autres Églises et les soutienne dans leur Mission, la coopération missionnaire se dote de plusieurs animations régulières au long de l’année, ainsi que des outils de communications.

2020-01-28 Quelques remerciements à 2 bénévoles !

Cher Serge, Cher Robert,

Voici le terme d’une longue et précieuse collaboration et c’est avec regret que nous devrons poursuivre notre mission sans votre présence et votre accompagnement.

Vous qui avez toujours la volonté d’aider et qui partagez votre savoir-faire et vos conseils avec un vrai esprit d’équipe, nous vous adressons nos plus sincères remerciements.
Merci pour ces belles années passées avec vous. Merci pour votre bonne humeur et tout le respect dont vous faites preuve !

Merci pour votre soutien, votre engagement et votre dévouement.
Merci pour votre implication, et votre participation dans les évènements et activités du Service diocésain de la Mission Universelle.
Nous n’oublions pas vos épouses qui ont aussi mis la main à la pâte… !

Merci surtout pour votre volonté de servir l’Eglise dans son Universalité. Vous avez su contribuer à mettre en œuvre la notion d’Ubuntu, vous avez su apporter de la réflexion et des pistes de travail.
Continuez à être les personnes merveilleuses que vous êtes.
( et soyons clairs : nous ne nous perdrons pas de vue de si tôt…)

Pour le service diocésain de la Mission Universelle
Klaus-Martin et Marie

  • Retour sur la session Welcome janvier 2020

    Échos de la session « Welcome » 6 au 10 janvier 2020, à Chevilly-Larue
    Session Welcome : Formation proposée par le Service national de la Mission universelle de l’Eglise (SNMUE) pour les prêtres étrangers venant en mission pastorale en France.

  • Partir pour voyager autrement

    Pour voyager autrement, propositions de voyages d’ouverture missionnaire. Le SNMUE publie chaque année au mois de janvier une brochure « Partir » qui comporte des propositions de vacances alternatives et de voyages missionnaires pour jeunes de 18 à 35 ans…

  • Découvrez les missions de la DCC

    La DCC, la promesse d’une expérience de volontariat solidaire réussie. Missions de 6 mois à 2 ans – Tu n’as qu’une vie : mets-la à profit » :
    La DCC recrute des volontaires !

  • En marche vers 2033 !

    Le service national de la Mission Universelle a reçu une délégation de « En marche vers 2033 », initiative œcuménique invitant les Églises à préparer ensemble les deux mille ans de la résurrection du Christ en 2033.

  • Les enfants aident les enfants

    l’Enfance Missionnaire relie les enfants avec la vie de l’Eglise en confiant à leur prière un diocèse particulier dans le monde.

Les trois « P » de l’Enfance missionnaire

Outils pour animer l'Enfance Missionnaire

Le service diocésain peut offrir une aide pour animer, susciter un dynamisme missionnaire auprès des enfants et des jeunes, soit à l’intérieur de leurs parcours catéchétiques, soit en activités missionnaires spécifiques, adaptées à l’âge des groupes.

Découvre ce qu’est la Mission, et deviens à ton tour missionnaire !

Voici quelques moyens d’animation variés :

  • NOUVEAU: Le livret « de l’Avent à l’Epiphanie avec l’enfance missionnaire » : Un livret pour le temps de l’Avent et de Noel en cheminant avec les Evangiles du dimanche.
  • NOUVEAU : Le livret de Carême : Un compagnon de de Carême avec de belles méditations et réflexions adaptés aux enfants et jeunes.
  • Le Manga « Les Ailes du Soleil » et le Roman « Le Roi aux 4 visages » pour découvrir la vie et les aventures des enfants missionnaires.
  • amissio.fr, un site web destiné aux enfants de 7 – 12 ans. Grâce à ce site vous pourrez découvrir la vie quotidienne et la vie avec Jésus d’enfants du monde entier, et des moyens concrets pour devenir des enfants missionnaires.
  • Les Enfants Veilleurs : tout au long de l’année des enfants prient pour un Diocèse dans le monde.
  • Le dossier pédagogique et les fiches d’animation pour les grands temps liturgiques : Avent, Carême, Pâques, Pentecôte…
  • Le DVD « Voyage avec les enfants du Monde » La Mission avec les enfants, par les enfants…
  • Le jeu de plateau « TOUS MISSIONNAIRES ». But du jeu : En répondant à des questions, déterminer quels sont les 5 piliers de la Mission en parcourant les 5 continents. A partir de 3 joueurs (jusqu’à 5 équipes de joueurs)

Ces outils sont disponibles au service diocésain de la Mission Universelle – Enfance Missionnaire. N’hésitez pas à nous solliciter !

En 2020, les chanteurs à l'étoile se mobilisent pour le Liban

 

Quelques chanteurs à l’étoile de Rorhwiller

L’action des Chanteurs à l’étoile a lieu chaque année durant la période de l’Epiphanie. Déguisés en roi mage, en berger ou en ange, des groupes d’enfants vont frapper aux portes de leurs localités pour chanter et annoncer la Bonne nouvelle et bénissent les maisons.

« Les gens nous accueillent favorablement et ils répondent bien souvent positivement en donnant de l’argent »

Ce rendez-vous est toujours très vivant en Allemagne et que cette tradition des Chanteurs à l’étoile est reconnue depuis 2015 comme patrimoine immatériel de l’humanité en sa qualité de plus grande opération de solidarité menée par des enfants.

En Alsace la tradition existe toujours, des groupes de servants d’autel  ou de catéchisme sont souvent à l’initiative du projet.

Au delà de leur mission sur le terrain, ils découvrent la vie d’enfants dans un pays et récoltent des dons pour des projets soutenus par l’Enfance Missionnaire.
Cette année, une attention particulière sera portée à des projets au Liban : en particulier en faveur d’un collègue et d’un foyer des soeurs Missionnaires du Très Saint Sacrement, situé à Beït Hebbak, au nord de Beyrouth.

Voici le retour des chanteurs de Mussig :

Partir avec une association d'Église

Le volontariat de solidarité internationale permet à tous, jeunes ou moins jeunes, célibataires ou mariés, d’aller servir une Église locale durant un ou deux ans.

Un été libre ? Une année de césure ? Disponible un ou deux ans ?

Et si vous vous mettiez au service des autres, loin de votre quotidien, des acquis, tout en étant accueilli(e) dans une communauté d’Eglise ?
Envie d’accompagner les populations dans leurs projets de développement ? De partir à la rencontre d’autres cultures ? De vivre une aventure spirituelle forte ?
Il existe de nombreuses propositions adaptées à vos besoins, votre projet, votre disponibilité.

Bien choisir un organisme de volontariat à l’étranger

Pour qu’une mission de volontariat à l’étranger soit bénéfique pour toutes les parties prenantes (les volontaires, les projets d’accueil et à la société), il est important de choisir un organisme de volontariat sérieux qui propose des missions utiles et responsables.

Une mission de volontariat à l’étranger est une expérience formidable qui peut être bénéfique pour toutes les parties prenantes :

  • Aux projets dans les pays d’action, qui bénéficient de l’aide des volontaires pour mener à bien leurs missions humanitaires, écologiques et culturelles en faveur de la population ou de la nature.
  • Aux volontaires, qui ont l’opportunité de contribuer à l’amélioration du monde qui les entoure de manière concrète, de découvrir d’autres cultures et d’évoluer sur le plan personnel.
  • À la société dans son ensemble, qui bénéficie de l’influence positive des volontaires qui rentrent chez eux en citoyens du monde avec de nouvelles connaissances en termes d’interculturalité et d’interdépendances du monde

Toutefois, la conception et la mise en œuvre d’un projet de bénévolat demeurent complexes, dans la mesure où il est nécessaire de concilier les besoins et les aspirations de toutes les parties prenantes. En effet, les meilleures intentions ne produisent pas forcément les meilleurs résultats.

 

Tour d’horizon des organismes de volontariat catholiques :

La DCC ( http://ladcc.org/ )

La Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) est le service du volontariat international de l’Église en France. Elle envoie des volontaires de solidarité sur des missions de 3 mois à 2 ans.

Elle propose deux types de missions :
− le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) de 1 à 2 ans, sous contrat d’État
− le Volontariat Mission Solidaire (3 à 6 mois).
Les volontaires agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métiers.

La DCC ne porte pas de projets elle-même : elle répond aux demandes de ses partenaires du Sud qui mettent en place des projets de développement.

Pour chaque projet validé, la DCC organise le recrutement, la formation, et la préparation à l’envoi des volontaires. Elle assure leur suivi pendant leur mission ainsi que la gestion administrative et sociale de leur volontariat. A leur retour, la DCC les accompagne dans la valorisation de leur expérience. Elle les aide à réussir leur réinsertion personnelle et professionnelle en France.

Amos : ( http://amos.spiritains-jeunes.fr/ )

Opération AMOS a été créée en 1990 par des Missionnaires spiritains et des Sœurs spiritaines engagés au service de la mission de l’Eglise dans de nombreux pays à travers le monde. Depuis sa création, d’autres congrégations missionnaires se sont associées à cette initiative.

Opération AMOS met son savoir-faire et ses compétences au service de jeunes (hommes et femmes, à partir de 20 ans) désirant vivre une expérience de solidarité placée sous le signe de la rencontre et du service. La mission bénévole est vécue dans un contexte interculturel d’un pays du Sud et s’effectue au service d’un projet initié ou soutenu par l’un des partenaires d’Opération AMOS. Nos partenaires sont des communautés religieuses catholiques ou des associations locales. Une mission dure habituellement entre 2 et 4 mois.

Fidesco : ( https://www.fidesco.fr/ )

Les volontaires Fidesco mettent leurs compétences au service de projets de développement mis en oeuvre par des partenaires locaux. Leur travail répond à un besoin réel, identifié par les populations locales elles-mêmes.

L’action de Fidesco s’enracine dans la doctrine sociale de l’Eglise :

  • elle est fondée sur l’option préférentielle pour les pauvres.
  • elle est guidée par le souci du bien commun, dans le respect du principe de subsidiarité
  • elle est orientée vers le développement intégral de la personne. Servir le développement intégral, c’est prendre en compte la totalité de l’être humain : ses besoins matériels, mais aussi sa croissance intellectuelle, culturelle, affective et spirituelle.

Témoignage d’une volontaire alsacienne : Marie HEUCHEL

 

Les MEP  ( https://missionsetrangeres.com/ )

En 360 ans, les Missions Etrangères de Paris ont contribué à l’évangélisation de nombreux pays d’Asie : la Thaïlande, le Vietnam, la Chine, le Cambodge, l’Inde, le Laos, le Japon, la Corée, la Malaisie, Singapour, la Birmanie… Au XXe siècle, elles ont envoyé des missionnaires, dont 23 sont saints et canonisés. Aujourd’hui encore, elles continuent de prendre part à l’annonce de la Bonne Nouvelle, en envoyant en Asie et dans l’océan Indien des prêtres missionnaires à vie. Une quinzaine de séminaristes se préparent actuellement à la vie missionnaire.

Les Missions Etrangères aujourd’hui

– 180 prêtres
– 15 séminaristes
– 5 jeunes en année propédeutique
– 150 volontaires envoyés chaque année en Asie et dans l’océan Indien
– 90 prêtres étudiants

Témoignages de volontaires alsaciens

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Prêtre "Fidei donum" : la mission universelle

Prier pour la Mission

LIVRET DE PRIERES D’AFRIQUE

LIVRET PRIERES DU MONDE

PRIERE DU MOIS MISSIONNAIRE EXTRAORDINAIRE 2019 :

Dieu notre Père,
Ton Fils Unique Jésus-Christ
Ressuscité d’entre les morts
A confié à Ses disciples Sa mission :
« Allez ! De toutes les nations faites des disciples ». (Mt28,19)
Tu nous rappelles que par le baptême
Nous participons tous à la mission de l’Eglise.
Par le don de Ton Esprit-Saint, accorde-nous la grâce
D’être témoins de l’Evangile,
Courageux et ardents,
Pour que la mission confiée à l’Eglise,
Soit poursuivie en trouvant des expressions nouvelles et efficaces
Qui apportent la vie et la lumière au monde.
Aide-nous à faire en sorte que tous les peuples
Puissent rencontrer l’amour sauveur et la miséricorde
De Jésus-Christ, notre Seigneur et notre Dieu,
Qui vit et règne avec Toi, dans l’unité du Saint-Esprit,
Maintenant et pour les siècles des siècles.

Amen.

PRIERE RECUE D’UN PELERIN, lors de la visitation des reliques à Marienthal, octobre 2019 :

enfants veilleurs.. pour les 8-12ans

Pour quoi ?

Pour éveiller les enfants à l’universalité de l’Eglise et à leur vocation missionnaire… par la prière, le partage et la découverte du monde.

Comment ?

  • En priant pour les enfants d’un diocèse dans le monde
  • En découvrant la vie et la foi d’autres enfants baptisés
  • En trouvant sa place dans l’Eglise, comme enfant de Dieu et frère d’autres enfants.
  • En découvrant la fidélité et la gratuité dans la prière
  • En partageant un peu de son argent pour des actions missionnaires dans le monde

En pratique

  • Chaque enfant s’engage à prier chaque jour, tout au long de l’année, pour les enfants d’un autre diocèse du monde.
  • Les enfants se retrouvent en petit groupe autour d’un adulte une fois par semaine ou par mois pour un temps d’enseignement, de prière, de partage.
  • Le groupe est soutenu par l’Enfance Missionnaire qui lui confie le diocèse pour lequel il s’engage à prier.
  • Une célébration d’envoi en mission est prévue lorsque le groupe est prêt.

La Prière des enfants missionnaires

Seigneur, par mon baptême,
Tu m’as fais entrer
dans la grande famille de tes enfants, l’Eglise.
Tu me connais par mon nom :
………………….
et Tu m’appelles à être missionnaire.
Aide-moi à m’intéresser aux autres,
à les aimer et à les rencontrer tels qu’ils sont.
Aide-moi à partager mon temps, mon amitié et mon argent,
avec tous mes frères et soeurs du monde entier.
Apprends-moi à Te prier chaque jour,
et à Te faire confiance en toute chose.
Regarde et bénis, Seigneur, tous les enfants du monde.
Apprends-moi à me mettre au service de mon prochain,
que je sois, dans la joie, témoin de l’Evangile.
Amen

La mission expliquée en 2'30

Découvrir la mission en vidéo !

Le mot  »missionnaire » évoque une réalité passée, voire vieillotte.
Mais si le premier missionnaire a été le Christ lui-même, sa mission d’annonce de la Bonne nouvelle est toujours d’actualité, 2000 ans plus tard !

Partir pour voyager autrement 2020

Sessions 2020 organisées par le SNMUE

Enfants veilleurs … pour les 8-12 ans