Le Pélé à la Cité Saint-Pierre

concert_waouh_18_aout_fb

Des Jeunes Volontaires (JV), l’équipe technique et le groupe de pop-louange Waouh! y ont travaillé toute la matinée : tout est prêt le vendredi 18 août 2017 à 15h pour le lancement du premier carrefour du Pélé, à la Cité Saint-Pierre.

 

Un lancement de carrefour en fanfare

La Cité Saint-Pierre est un ensemble de bâtiments gérés par le Secours catholique à proximité de Lourdes. En principe destinée à accueillir les pèlerins les plus démunis à Lourdes, la Cité a accueilli ce vendredi tous les jeunes du Pélé dans sa salle Padre Pio. Des chansons de Waouh! et une vidéo présentant les temps forts du jeudi 17 août ont introduit l’après-midi.

Puis, deux acteurs essentiels du Pélé, Marie-Claire Franck et Père Jauffrey Walter, se sont présentés aux jeunes et ont expliqué dans quelle mesure Lourdes a été et est toujours le cadre de moments forts dans leur vie de chrétien, et où ils ont découvert des « merveilles ».

 

Faire le plein de prière

Des garçons du Cenacolo ont ensuite présenté leur parcours et leur communauté. Il s’agit d’une « grande famille » destinée à redonner goût à la vie à des jeunes désespérés, en proie aux drogues, à l’alcool et surtout à la solitude. Grâce à la prière et au travail, les anciens de la communauté accueillent les nouveaux et leur permettent de retrouver un sens à leur vie. « Avant je commençais ma journée avec ma bouteille et ma drogue, et maintenant je la commence avec mon chapelet », confie Christian à un public ému. Luiz confirme : « la prière, c’est l’essence dans le moteur ».

À la présentation du Cenacolo a suivi le carrefour en tant que tel, qui est un moment de réflexion passé en petits groupes. Suite à un pique-nique dont la météo pluvieuse n’a pas su entamer la bonne ambiance, tous les pèlerins se sont retrouvés dans la salle Padre Pio pour le concert de Waouh!. Les jeunes ont chanté, dansé et prié, l’ambiance fraternelle était au rendez-vous. Certains jeunes étaient pressés que le concert commence. Celui-ci en a été d’autant plus apprécié !

Léo Hoerter