Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Communauté de paroisses

Terre de promesses

Zone pastorale des Trois-Frontières

Tout l'agenda

Il n'y a aucun événement à venir pour le mois en cours.

Bienvenue sur le site de la Communauté de paroisses Terre de promesses

 

L’accueil physique au presbytère est de nouveau assuré du Lundi au Vendredi, de 9h30 à 11h30.

Certaines informations peuvent être momentanément absentes, merci pour votre compréhension.

 

Notre Communauté de paroisses est composée des 10 paroisses suivantes :

Geispitzen, Koetzingue, Magstatt le Bas, Magstatt le Haut, Rantzwiller, Sierentz, Uffheim, Wahlbach, Waltenheim, Zaessingue

Merci de votre visite

Le mot de notre curé

Le LIEN Interparoissial

Vous pouvez feuilleter en ligne Le LIEN Interparoissial du mois de juin. Bonne lecture.

 

L’Esprit-Saint et notre renouveau spirituel

À un moment de notre vie, en raison de nos activités ou de nos relations, quand la lassitude (physique ou mentale) et l’ennui, parfois jusqu’au découragement, semblent nous dominer, nous sentons le besoin de nous arrêter ou de prendre un remontant, pour repartir à nouveau. Pour se débarrasser des stress accumulés au cours de l’année, et se refaire une bonne santé, certains, à l’approche des vacances d’été, s’offrent un temps de repos et de loisirs, loin de leur cadre de vie habituel.

Dans notre vie spirituelle, la même fatigue peut nous vaincre si nous ne livrons pas notre être au souffle vivifiant de l’Esprit-Saint.

Il est la Personne divine des naissances et des renaissances ; c’est Lui qui peut donner à notre vie un nouveau commencement, une nouvelle fraîcheur, une nouvelle vigueur, toutes les fois que nous le prions. N’est-ce pas Lui qui a opéré la naissance de l’Église à la Pentecôte, faisant des Apôtres autrefois craintifs, d’intrépides missionnaires pour la cause de l’Évangile ? N’est-ce pas Lui qui a couvert Marie de son ombre pour qu’advienne la naissance de Jésus, comme il descendra aussi sur nous, au baptême, pour notre naissance spirituelle ?

En réalité, le temps que nous vivons depuis l’Ascension, le temps de l’Église, est le temps de l’Esprit-Saint qui agit toujours avec le Père et le Fils pour faire de nous des saints. Le renouveau qu’il accomplit n’est pas limité à la réception des sacrements. S’il est invoqué comme « Celui qui renouvelle la face de la terre » (Ps 104, 30), c’est parce qu’il peut faire de nous des femmes et des hommes nouveaux, libérés de la vieillesse morale et spirituelle qu’installent le péché et le refus de conversion.

Les symboles qui le représentent dans l’Écriture Sainte portent un effet de ses grâces de renouveau.

Il est l’Eau qui donne la Vie véritable. Là où nous sommes tentés de perdre le goût de Dieu, à cause de l’attrait néfaste qu’exercent sur nous les biens matériels, il peut creuser en nous la faim de la Vie éternelle.

Il est le Feu qui nous purifie des souillures intérieures, à travers la Parole de Dieu et le sacrement de la réconciliation, et fait briller l’âme de la lumière divine, grâce à l’eucharistie.

Il est le Vent qui souffle là où il veut, et dont la douce force est capable de briser la résistance du pécheur le plus impénitent.

Il est la Colombe de la Paix à qui nous pouvons confier nos doutes et nos inquiétudes.

Il est surtout le Don de l’amour de Dieu comme le précisent ces propos de Jean-Paul II : « L’Esprit Saint est le Don qui vient dans le cœur de l’homme en même temps que la prière. Dans la prière, il se manifeste avant tout et par-dessus tout comme le Don qui «vient au secours de notre faiblesse»[1].

Au début de nos journées, consacrons-lui nos désirs, nos projets de bonheur et celui de tous nos proches, en nous rappelant ce qu’avait enseigné saint Séraphim de Sarov : le vrai but de la vie chrétienne, c’est l’acquisition du Saint-Esprit.

Abbé Renaud Lalèyè

[1] Jean Paul II, Lettre encyclique Dominum et vivificantem, n. 65.

 

Publications du diocèse

Web TV

Radio DAB+

Presse écrite