Communauté de Paroisses
de la Vallée de Hundsbach

Zone pastorale du Sundgau

 Berentzwiller  /  Franken  /  Hundsbach – Hausgauen  /  Jettingen  /  Obermorschwiller

Tagsdorf – Heiwiller – Schwoben  /  Willer  /  Wittersdorf – Emlingen

Bonjour à vous

qui consultez ce site par internet.

Nous souhaitons que vous puissiez y trouver les informations utiles et les dernières nouvelles de notre Communauté de paroisses de la Vallée de Hundsbach, située le long de la rivière du Thalbach, dans le Sundgau. Ce site est un moyen de communication dans les deux sens, n’hésitez pas à nous faire part de vos avis ou remarques. Cet outil de communication nous le voulons le garder vivant et à jour des derniers événements concernant la vie de nos huit paroisses. Merci à l’équipe qui gère ce site et bonne navigation à vous qui le consultez.

Que le Seigneur vous bénisse par l’intercession de la Vierge couronnée de 12 étoiles, notre sainte patronne.

Abbé Sylvère Gschwend, Curé de la Communauté de paroisses.

Curé de la Communauté de Paroisses : Abbé Sylvère GSCHWEND

Prêtre coopérateur :

Prêtres retraités :

Adresse du presbytère : 3 rue de l’Eglise 68130 TAGSDORF

 

Mise à jour : 29 juin 2019

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.messes.info

Le Lien Sept Oct 17

Septembre-Octobre 2017
http://www.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 17

Mars-Avril 2018
http://www.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 18

Septembre-Octobre 2018
http://www.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 18

Mars-Avril 2019
http://www.calameo.com/

Le Lien Nov Déc 17

Novembre-Décembre 2017
http://www.calameo.com/

Mai – Juin 2018
http://www.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 18

Novembre-Décembre 2018
http://www.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 18

Mai-Juin 2019
http://www.calameo.com/

Le Lien Jan Fév 18

Janvier – Février 2018
https://fr.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 17

Juillet-Août 2018
http://www.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 18

Janvier-Février 2019
http://www.calameo.com/

Le Lien Sept Oct 18

Juillet-Août 2019
http://www.calameo.com/

Berentzwiller

L’église de Berentzwiller

Historique de l’église Saint-Imier : une première église est attestée à Berentzwiller dès 1276. En 1789, l’édifice est en ruine et la population fait appel à l’architecte François-Antoine Zeller, originaire de Landser et artisan habituel du chapitre de la cathédrale de Bâle. Celui-ci dessine une nouvelle nef et prévoit même des dérails de mobilier : confessionnaux, bancs, portes. Mais les plans du choeur, du clocher et de la sacristie provoquent la polémique chez les décimateurs, mécènes de la reconstruction que sont le baron de Flaxlanden et le chapitre de l’évêché. Ils restent donc lettre morte. En 1834, le clocher menaçant de s’effondrer sur l’école et le presbytère, le maire, Jean Gutknecht, remet le projet aux mains d’un architecte de Huningue, Hummel, qui achève la reconstruction.

L’orgue (1844)

Un premier orgue est mentionné dans la paroisse de Berentzwiller en 1840. De facture modeste, il fut probablement réalisé par l’instituteur Sébastien Herd qui enseigne dans le village de 1825 à 1840 et fait bénéficier l’église de ses talents d’organiste. En 1877, l’orgue est agrandi et entièrement remanié par Jean-Frédéric Verschneider, facteur d’orgues de Puttlange (Lorraine). Il ajoute une façade en sapin avec boiseries sculptées, un pédalier et une traction mécanique. La dynastie de Vernschneider, qui a réalisé une quarantaine d’instruments en Alsace, se caractérise par son attachement aux modèles de l’Ancien Régime. Les tourelles pénétrant dans le plafond sont en trait propre de son style qui traduit une certaine démesure. En 1948, l’orgue est enrichi d’une voix céleste par le facteur Huguin sur la demande de l’instituteur et organiste Assal.

La Composition du Conseil de Fabrique:

Présidente : Huguette OTT

Trésorier : Patrick BRITSCHU

Secrétaire : Joseph GUTKNECHT

Franken

L’église de Franken

Historique de l’église Saint-Georges : au 12e siècle, le Comte Frédéric Ier de Ferrette, seigneur d’Altkirch et de la région, fonde une première église à Franken et en fait aussitôt don au chapitre des chanoines d’Oelenberg. L’édifice est reconstruit à la fin du 17e siècle mais conserve quelques éléments plus anciens. Tel est le cas du choeur gothique, du moins dans sa partie basse. Le clocher présente du côté ouest un système de double ouverture propre à l’époque romane. Enfin, l’encadrement de la porte qui mène à la sacristie ainsi que la custode qui orne le choeur sont eux aussi des vestiges du précédent sanctuaire.

La nef est entièrement est entièrement refaite en 1698; son plafond arbore les initiales IHS, souvent visibles dans les oeuvres commanditées par les jésuites. De fait, au 17e siècle, les Jésuites étaient installés au monastère de l’Oelenberg et furent les maîtres d’oeuvre de cette reconstruction.

La Composition du Conseil de Fabrique:

Présidente : Marie-Louise BRIE

Trésorier: Jean-Pierre SCHMIDLIN

Secrétaire : Bernadette PFLIMLIN

Hundsbach - Hausgauen

L’église de Hundsbach

Historique de l’église Saint-Martin : la présence d’un prêtre est attestée à Hundsbach dès 1293, ce qui laisse supposer qu’une église existe dès cette date. En 1441, le liber marcarum, livre qui recense toutes le paroisses du diocèse de Bâle, y mentionne 2 églises paroissiales: Hundsbach-le-Bas et Hundsbach-le-Haut. L’église Saint-Martin correspond à la paroisse de Hundsbach-le-Bas et son ministère regroupe jusqu’au 17e siècle les villages de Hausgauen, Schwoben, Tagsdorf, Heiwiller et Wahlbach. Le patronage de Saint-Martin semble lui avoir été attribué par l’Abbaye de Masevaux qui y nomme le curé.

L’église est reconstruite en 1778. Seuls subsistent quelques éléments du clocher primitif. Pour le reste, l’édifice suit le plan classique des églises construites à la même époque dans la région, avec un choeur polygonal.

Une custode de la fin du 15e siècle est situé dans la sacristie, à l’emplacement probable du choeur de l’église primitive. Ce coffre, fermé d’une porte en fer forgé, servait de tabernacle. La custode est surmontée d’un panneau en pierre sculpté à la manière gothique, d’un arc en ogive et d’un fleuron. Une inscription se détache dans l’arceau au-dessus de la porte. Elle dit : « Ecce panis angelorum », soit : « Voici le pain des anges ».

On observe aussi une chaire à prêcher du 18e en bois polychrome.

La chapelle Sainte-Odile

Cette petite chapelle de pierre s’élève à la sortie de Hundsbach sur la route de Franken. La nef mesure 14,50 m de long et 4,60 m de large. Cet édifice est venu remplacer en 1868 l’ancienne église paroissiale de Hundsbach-le-Haut. La chapelle possède un autel baroque orné d’une statue de Sainte-Odile.

La chapelle est à l’heure actuelle en rénovation.

La Chapelle Saint-Brice à Hausgauen

Cette petite chapelle se dresse à l’emplacement de l’ancien village de Dennach, à l’ouest de Hausgauen, sur la route de Schwoben. Elle est le seul vestige de la vieille cité gallo-romaine, détruite en 1445 par les Bâlois. La pierre dont elle est bâtie brûle en effet moins que le bois, matériau traditionnel des maisons sundgauviennes de l’époque. Des tombes, découvertes autour du sanctuaire, font remonter la construction au règne d’Othon 1er, fondateur du Saint-Empire romain germanique en 962. Des alignements de pierre posés en opus spicatum, ou arête de poisson, sur la façade ouest de l’édifice tendent à confirmer cette datation. Une nouvelle porte d’entrée est construite en 1695, ainsi que l’indique la date gravée sur le fronton. Une maison d’ermitage est bâtie dans le prolongement du sanctuaire en 1736. La chapelle est restaurée par la municipalité au cours du XXe siècle.

La Composition du Conseil de Fabrique:

Président: Martin BRODBECK

Trésorier: Christine KEIFLIN

Secrétaire: Chantal COLIN

Jettingen

L’église de Jettingen

Historique de l’église du Sacré-coeur : l’ancienne église Saint-Léger, située au cimetière, était depuis bien longtemps considérée comme trop étroite quand, après de longues tractations, le curé Herzog parvint enfin, avec le soutien des habitants, à mener la construction de ce nouveau sanctuaire. Les Litzler, meuniers du village, participent financièrement au projet. Une dalle de marbre rappelle leur bienfaisance à l’entrée de la nef. L’église est édifiée par l’architecte départemental au centre même du village, à proximité du bâtiment communal qui abrite alors la mairie et l’école. L’église est la première en Alsace à être consacrée au Sacré Coeur de Jésus. Le patron principal de la paroisse reste toutefois Saint-Léger.

Une custode (1478) figurait auparavant dans l’ancien sanctuaire Saint-Léger. Elle a été déplacée et encastrée dans le mur derrière les fonts baptismaux de la nouvelle église, dans une chapelle du choeur. De style gothique, elle est ornée, au-dessus de la porte en fer forgé, d’un arc en ogive contenant la tête du Christ. De chaque côté du fleuron, dans les écoinçons supérieurs, se dressent deux statuettes de 60 centimètres de hauteur : Saint-Léger et la Vierge à l’Enfant. Au-dessus, sur un relief rapporté, apparaît le Christ ressuscité, debout bras levés et montant ses plaies.

La chaire à prêcher a été réalisée, comme tout le reste du mobilier, par les artisans de l’atelier Klemm, situé à Colmar.

La Composition du Conseil de Fabrique:

Président: Véronique NACHBAUR

Trésorier: Romain SIMET

Secrétaire: Gérard DE GRUTTOLA

Obermorschwiller

L’église de Obermorschwiller

Historique: du premier sanctuaire, construit au 13e siècle , il ne subsiste que le clocher roman. Le reste de l’édifice est rebâti en 1778 dans le style baroque qui prévaut à l’époque. La nef est ornée d’un riche mobilier. Les confessionnaux sont de style Louis XV. Les 3 autels à colonnes vrillées proviendraient du couvent des Capucins à Landser. Le clocher roman est le seul élément qui subsiste de l’ancien sanctuaire. Le choeur de l’église y était autrefois installé au rez-de-chaussée. Celui-ci est voûté et  orné de peintures murales, il a été transformé en sacristie. L’armoire de la sacristie possède une porte dérobée qui donne accès à un escalier hélicoïdal dans une tourelle sur le mur est du clocher et qui mène au premier étage de la tour. La grande salle du premier étage de la tour possède 2 petites fenêtres ogivales qui encadrent ce qui semble être une ancienne cheminée. En face, une fenêtre géminée ogivale est ménagée dans une niche à banquettes. La chambre des cloches est, quant à elle, percée de fenêtres romanes au sud et au nord.

La custode (1466) : elle a été déplacée lors de la reconstruction de l’église, de l’ancien choeur au mur nord de la nef actuelle. De style gothique, elle arbore sur son panneau sculpté les traditionnels arcs en ogives et des fleurons. L’inscription qui surmonte la porte en fer forgé est « Ecce panis angelorum » soit : « Voici le pain des anges ». Moins courants sont les créneaux qui couronnent la custode et sur lesquels la date est inscrite, ainsi que l’enduit vert qui colore le panneau.

La Composition du Conseil de Fabrique:

Président : Jean HIGELIN

Trésorier : Caroline SCHNEIDER

Secrétaire: Caroline PETER

Tagsdorf - Heiwiller - Schwoben

L’église Saint-Blaise de Tagsdorf

Historique: une première église, dédiée à Saint-Blaise, est attestée à Tagsdorf dès 1293. Mais le culte n’y est célébré qu’occasionnellement et les habitants doivent se rendre à la messe à Hundsbach, la paroisse mère. Tagsdorf n’accède au statut de paroisse autonome qu’en 1687 et centralise alors les offices pour Heiwiller et Schwoben. L’ancienne église, de style roman, est remplacée par l’actuel édifice en 1864. Le choeur, situé autrefois sous le clocher, à l’est, est reporté à l’ouest. le vieux cocher à bâtière, représenté sur un tableau des deux autels latéraux, subsiste jusqu’en 1893. Il est alors abattu et remplacé par un nouveau clocher.

Dans l’église figure un orgue de 1866 qui compte parmi les réalisations les plus réussies des frères Charles et Valentin Rinckenbach.

La Chapelle Saint-Wendelin de Heiwiller

La chapelle, attestée au 18e siècle, serait cependant d’origine plus ancienne. Les comtes de Ferrette, qui règnent sur la région du 11e au 14e siècle, en auraient permis la construction en échange d’une forêt communale cédée par le village et de la promesse d’y célébrer 5 messes par an en leur intention. La nef est ornée d’un chemin de croix sculpté par Nyesser. Le patronage de Saint-Wendelin, protecteur des troupeaux dont l’emblème est la houlette, suggère la vocation agricole de Heiwiller.

La Composition du Conseil de Fabrique:

Président: Michel HABERMACHER

Trésorier: Claudine ZINGRAFF

Secrétaire: Marie-Paule PETER

Willer

L’église Notre-Dame

Historique: l’église est citée pour la première fois en 1265. En 1652, il y est fait mention de 3 autels dédiés respectivement à Saint-Antoine et à Saint-Wendelin. L’autel central est consacré à la Sainte Vierge et une confrérie du Saint Rosaire y est attachée. Le droit de collation est exercé par le couvent des hospitaliers de Saint-Jean installé à Bâle et la dîme est partagée entre ces derniers et l’évêché de Bâle, transféré à Fribourg après la Réforme. Willer ne devient paroisse à part entière qu’en 1768. Au début du 19e siècle, un rapport dénonce l’état de vétusté avancée de l’édifice. Une nouvelle église est donc construite en 1828 par François Nancé, tailleur de pierre à Altkirch.

La Composition du Conseil de Fabrique:

Président: Gilbert HELL

Trésorier: Laurent HELL

Secrétaire: Rita HELL

Wittersdorf - Emlingen

L’église de Wittersdorf (1820-1863)

Historique : la première église de Wittersdorf, mentionnée dès 1135, est construite par les chanoines de Saint-Ursanne. En 1577, l’édifice est doté d’un premier clocher coiffé d’un toit en bâtière, à l’image de la plupart des églises sundgauviennes. L’église médiévale subsiste jusqu’en 1820. Le choeur et la nef sont alors reconstruits, et le vieux clocher démoli en 1863. Une horloge est installée au fronton du nouveau clocher en 1872.

L’orgue (1840-1930) : Valentin Rinkenbach inaugure son premier orgue à registre phisharmonica. Il met également au point un plan de buffet d’orgue qui va lui servir de modèle pour le reste de ses jours et marquer son style, classique et rustique. L’instrument qui compte vingt-huit registres, est restauré par le facteur Schwendekel en 1930, dans le style Art déco.

La Chapelle Saint-Fridolin (1759) à Emlingen

Les habitants d’Emlingen n’ont jamais eu d’église et doivent se rendre dans la paroisse de Wittersdorf pour assister aux offices. Au Moyen Âge, il existe pourtant au sud du ban communal un lieu d’accueil pour voyageurs et pèlerins : le Kalthi Herberg, doté d’une petite chapelle consacrée à la Vierge des Douleurs. Les villageois d’Emlingen conçoivent alors le projet de bénéficier de leur propre paroisse. Invoquant les inondations fréquentes du Thalbach et les dures conditions hivernales qui rendent difficile le déplacement jusqu’à l’église de Wittersdorf, ils demandent en 1759 à l’évêché de Bâle, l’autorisation de construire une chapelle au village. Sant-Fridolin est bâti mais la paroisse d’Emlingen ne devint pas pour autant autonome. La chapelle sert occasionnellement au culte et contient les statues de ses 2 patrons : Saint-Fridolin et Sainte-Odile.

 

La Composition du Conseil de Fabrique:

Président: Mme Marlyse CECEILLE

Trésorier:  Mme Catherine ADAM

Secrétaire: Mme Francine MEYER

     Le Conseil Pastoral

 

Le conseil pastoral un est groupe de réflexion au service de la communauté des chrétiens.

Présidé par le curé, il examine les besoins de l’évangélisation sur le territoire de la paroisse et les moyens d’y répondre. De par la diversité de ses membres, le conseil pastoral reflète la vie de la communauté chrétienne. Avec pour soucis la qualité de vie évangélique de la paroisse, il propose des orientations, aide à murir les projets qui lui sont confiés et fait l’écho de la vie de la paroisse.

  • Il est « veilleur et éveilleur » pour la mission de l’Église. Et pour cela il est à l’écoute des attentes et des suggestions de toute personne pour contribuer à la cohésion de la communauté de paroisses.
  • Il rappelle la dimension universelle de l’Église et la dimension internationale de la réalité sociale en proposant des actions de solidarité.
  • Il se réunit chaque trimestre.

Membres de droit :

Abbé GSCHWEND  Sylvère
3, rue de l’Eglise            68130 Tagsdorf 0389078475  0606642640

 

paroissestleger@orange.fr

 

Curé de la Cté de la communauté de paroisses
HASCHER  Béatrice
 
7, rue de l’église             68220 Michelbach Ht

 

0389686667             0631141589 beatrice.hascher@club-internet.fr Animatrice Zone Pastorale du Sundgau
BRIE  Marie-Louise 21, rue Principale           68130 Franken 03 89 07 83 56 jacques.brie@orange.fr Conseil de fabrique, lectrice, relais
BRODBECK Caroline 22, rue de la Vallée        68130 Hausgauen 06 82 49 47 04 brodbeckcaroline@yahoo.fr Resp. des Servants, Bureau du C.P.
BRODBECK Simone 12, rue de l’Ecole           68130 Hausgauen 03 89 07 80 97 martin.brodbeck@wanadoo.fr Chorale de Hundsbach
ZIMMERMANN Loïc 9 rue de la Source       68130 Wittersdorf 06 84 43 39 45 lolozim@hotmail.fr Représentant l’EAP
CHENAUX Dominique 11 rue principale 68130 Berentzwiller 07 70 98 09 32 Schenaux-Dominique@hotmail.fr Servant d’autel à Berentzwiller, service civique à l’Association Culture et Solidarité
HIGELIN Jean 14, rue Luemschwiller
68130 Obermorschwiller
03 89 07 82 41            06 84 99 35 43  higelin.jean@orange.fr Conseil de Fabrique
JAECKY Marie-Odile 7a, rue de la Croix         68960 Willer 03 89 07 88 90 francois.jaecky@sfr.fr Caritas, Lectrice
PETER Marie-Paule 3 rue du Stade               68130 Tagsdorf 03 89 07 41 61 peterphilippe@hotmail.fr Fleuriste + Chorale
SIMET  Romain 6 rue de l’Anc. Ecole      68130 Jettingen 0389680658  0671726993 romain.simet@orange.fr Trésorier C.F. de Jettingen
STEMMELEN Olivier 0389087442 0770595551  olivier.stemmelen@wanadoo.fr Responsable jeunes
ZIMMERMANN Marcel 6 rue de la Source         68130 Wittersdorf  03 89 40 08 66  paulette.zimmermann@orange.fr Association Culture et Solidarité

Prochaine réunion : mercredi 18 septembre 2019 à 20h au presbytère de Tagsdorf.

     L’Équipe d’Animation Pastorale (EAP)

 

L’équipe d’animation pastorale est une équipe composée  de laïcs qui participent en étroite collaboration avec le curé de la paroisse à la mission de l’Eglise locale dans la fidélité aux orientations diocésaines.

Elle veille à la cohésion et au dynamisme de l’Église qui vit sur le territoire de la communauté de paroisses.

Avec le curé elle décide, coordonne et met en œuvre les activités habituelles ou exceptionnelles de la paroisse.

Les membres de l’équipe d’animation pastorale travaillent ensemble dans une communion fraternelle et missionnaire. Ils consolident leur action dans  la prière, la parole de Dieu et les sacrements.

                                                           Notre équipe :

 

Abbé Sylvère GSCHWEND 3 rue de l’Eglise 68130 TAGSDORF 0389078475        0606642640 paroisses-vallee-de-hundsbach@orange.fr Curé Communauté de paroisses
Béatrice HASCHER 7 rue de l’église 68220 MICHELBACH-LE-HAUT 0389686667        0631141589 beatrice.hascher@club-internet.fr Animatrice de la zone pastorale du Sundgau
Biens humains et matériels
Loïc ZIMMERMANN 9 rue de la Source 68130 WITTERSDORF 0684433945 lolozim@hotmail.fr Communications
Astrid DE GRUTTOLA 2 Impasse du Moulin 68130 JETTINGEN 0389680902 astriddegruttola@yahoo.fr Annonce de la Parole
Monique MISSLIN 2 rue Ste Odile 68130 HUNDSBACH 0389078470 andre.misslin@sfr.fr Liturgie-prière
Geneviève WIRTZ 25 rue de la Vallée 68130 HAUSGAUEN 0389078315 genewirtz@orange.fr Solidarité et malades

Prochaine réunion : samedi 31 août 2019, journée de formation au Couvent de Bellemagny

     Le Conseil de fabrique

 

Les fabriques d’église sont régies par le décret du 30 décembre 1809 et sont des établissements publics du culte, dotés de la personnalité juridique de droit public.

Ces établissements sont chargés de veiller à l’entretien des édifices culturels et d’administrer les biens et revenus affectés à l’exercice du culte, en réglant les dépenses et en assurant les moyens d’y pourvoir.

La durée du mandat des conseillers est de six ans. Aucun membre ne pourra accomplir plus de trois mandats successifs.

BERENTZWILLER

 

OTT   Huguette 8, rue de Bâle                          68130 Berentzwiller 03 89 68 04 06 – 06 70 36 50 83 ott.huguette@orange.fr Présidente
BRITSCHU Patrick 3, rue d’Altkirch                       68130 Berentzwiller 03 89 70 82 36 patrick.britschu@agricenter.fr Trésorier
GUTKNECHT Joseph 4, rue de l’Eglise                     68130 Berentzwiller 09 63 41 17 97 Secrétaire

FRANKEN

BRIE Marie-Louise 21, rue Principale                    68130 Franken 03 89 07 83 56                                    jacques.brie@orange.fr Présidente
SCHMIDLIN Jean-Pierre 22, rue Principale                    68130 Franken 03 89 07 41 46 schmidlin.jeanpierre@wanadoo.fr Trésorier
GERBER Astride

CASPARD Alain

WESPISER Gérard

 03  89 07 43 48  Astridmarkus.gerber@wanadoo.fr

 

 

Secrétaire

 

Assesseurs

HAUSGAUEN-HUNDSBACH

BRODBECK  Martin 12, rue de l’Ecole                    68130 Hausgauen 03 89 07 80 97 martin.brodbeck@wanadoo.fr Président
KEIFLIN  Christine 35, rue Principale                    68130 Hundsbach 03 89 07 86 74     christine.keiflin281@orange.fr Trésorière
COLIN  Chantal 12, rue du Vignoble                 68130 Hausgauen 03 89 07 40 88 Secrétaire

JETTINGEN

NACHBAUR Véronique 3 rue de la Chapelle                 68130 JETTINGEN  03 89 68 03 67  veronique.nachbaur@icloud.com Présidente
SIMET  Romain 6, rue de l’Anc. Ecole              68130 Jettingen 03 89 68 06 58 – 06 71 72 69 93 romain.simet@orange.fr Trésorier
DE GRUTTOLA  Gérard 2, Impasse du Moulin               68130 Jettingen 03 89 68 09 02

 

Secrétaire

OBERMORSCHWILLER

HIGELIN  Jean 14, rue Luemschwiller             68130 Obermorschwiller 03 89 07 82 41 – 06 84 99 35 43 jean.higelin@orange.fr Président
SCHNEIDER  Caroline 5, Chem. Wannenboden          68130 Obermorschwiller 03 89 07 42 26 caroline.schneider.ober@wanadoo.fr Trésorière
PETER  Caroline 10, rue de l’Eglise                   68130 Obermorschwiller 03 89 07 40 32 Secrétaire

TAGSDORF

DUBS Eric 3 rue de Hausgauen                  68130 Heiwiller 03 89 07 41 17   e.dubs@wanadoo.fr Président
ZINGRAFF  Claudine 4, rue du Berggraben              68130 Heiwiller 03 89 (LR) zingraff.claudine@bbox.fr Trésorière
PETER Marie-Paule 8 rue du Stade 68130 Tagsdorf 03 89 07 41 61 peterphilippe@hotmail.fr Secrétaire

WILLER

HELL  Gilbert 2, rue de la Carrière                          68960 Willer 03 89 07 81 40 Président
HELL  Laurent 32, rue des Seigneurs              68960 Willer 03 89 07 80 63                          laurent.hell@sfr.fr Trésorier
HELL  Rita 8, rue de Bettendorf                 68960 Willer 03 89 07 42 05                          rhell68@orange.fr Secrétaire

WITTERSDORF-EMLINGEN

CECEILLE  Marlyse 51, rue de Walheim                 68130 Wittersdorf 03 89 40 09 49 / 06 81 90 00 85               elliecec4849@orange.fr Présidente
ADAM  Catherine 11, rue de la Forêt                   68130 Emlingen 06 07 46 15 43                                                      catherine.adam68@orange.fr Trésorière
MEYER  Francine  25 rue de Bâle                        68130 Wittersdorf  03 89 40 96 00                                                      meyerfreres@wanadoo.fr Secrétaire

     Les Services de la Communauté de Paroisses

  •  Quelques chiffres

69 servants d’autel – 42 lecteurs – 16 fleuristes – 14 sacristains – 81 choristes et 6 organistes  (source : M. le Curé – EAP du 7 février 2018)

  • Lecteurs

Le lecteur est au service de Dieu qui en fait son porte-parole et celui de l’assemblée à qui il porte la Parole de Dieu, pour qu’elle s’en nourrisse et en vive à la gloire de Dieu. L’équipe des lecteurs assure les lectures aux offices dominicaux et participe à la distribution de la communion aux fidèles.

Chaque lecteur intervient à tour de rôle selon un planning établi en concertation avec tous les membres lors d’une réunion trimestrielle.

Les prières universelles sont également préparées par chacun ou puisées dans le livret  » Prions en Eglise « .

  • Fleuriste

Pour la beauté des offices religieux, des personnes donnent de leur temps et de leur talent pour le fleurissement des églises. Des fleurs peuvent être offertes par tous. Pour chaque église, des bénévoles assurent l’entretien et la décoration du lieu de culte.

Dans la paroisse, une équipe composée d’une dizaine de personnes bénévoles, hommes et femmes, s’est engagée de fleurir régulièrement l’église pour tous les offices liturgiques. En fin d’année, un calendrier est établi, répartissant la période attribuée aux personnes qui, toutes travaillent en binôme sur une durée de deux mois.

Selon les saisons, des fleurs peuvent être cueillies dans la nature, mais quel que soit le choix, un cahier est mis à disposition de l’équipe en place pour y introduire le décompte de leur période d’activité (fonds de caisse, dons, dépenses etc). Ce cahier sera remis tous les deux mois au trésorier du Conseil de fabrique pour vérification.

  • Sacristains

Le métier de sacristain, emploi d’Église au sein d’une paroisse, constitue un service qui comporte des missions, tant manuelles qu’intellectuelles. Il nécessite une polyvalence et foi dans le Seigneur. Le sacristain se donne dans la prière et collabore avec une équipe de personnes dans la confiance, le respect, la communication et la complémentarité.

  • Servants d’autel

Servir à la messe, c’est contribuer à la beauté des célébrations, aider le prêtre et l’assemblée à prier et être soi-même plus disponible à la prière.

Ainsi, cette pastorale dépasse le seul service liturgique. Elle est un lieu de proposition et d’approfondissement de la foi chrétienne. Les jeunes y trouvent une formation liturgique, une certaine catéchèse, une expérience fraternelle de convivialité, de découverte et de vie en Église.

Les enfants qui souhaitent renforcer les équipes des servants d’autel et ainsi participer activement à aider le prêtre lors des célébrations, veuillez contacter le responsable de chacune des paroisses de la communauté.

Depuis plus de 20 ans les servants d’autels du doyenné d’Altkirch se retrouvent le 5ème dimanche de Carême pour une journée de partage. Nous participons et animons la messe puis nous consacrons un moment à la réflexion. En 2017 nous étions au Mont Sainte Odile, le 18 mars nous serons à Illfurth pour connaître la Vierge Marie avec notamment les lieux de pèlerinage qui lui sont consacrés dans le Sundgau.

     Les Chorales

     Les Personnes Relais

Une personne relais fait le lien entre le village et la Communauté de Paroisses et se tient à votre disposition pour toute question relative à la vie de l’Eglise.

Vous trouverez ci-après la liste de ces personnes ainsi que leurs coordonnées.

Contactez la personne relais pour un baptême, la première communion, la profession de foi, un mariage, les noces d’or et autres, la sonnerie du glas, les obsèques, les intentions de messes et toute autre question relative à l’église.

NB : si pour une quelconque raison, la personne relais de votre village serait injoignable, vous pourrez contacter la personne relais d’un village voisin qui fera tout son possible pour répondre à votre demande.

Village Personne relais Téléphone
BERENTZWILLER Béatrice CHENAUX 06 41 70 42 25
EMLINGEN Catherine ADAM 06 07 46 15 43
FRANKEN Marie-Louise BRIE 03 89 07 83 56
HAUSGAUEN Geneviève WIRTZ 03 89 07 83 15
HEIWILLER Madeleine FOLZER 03 89 07 84 66
HUNDSBACH Monique MISSLIN 03 89 07 84 70
JETTINGEN Romain SIMET 03 89 68 06 58
OBERMORSCHWILLER Aline NORTH

Colette JANDER

03 89 07 82 18

03 89 07 81 57

SCHWOBEN
TAGSDORF Marie-Paule PETER 03 89 07 41 61
WILLER Claudette WALCH 03 89 07 81 31
WITTERSDORF Marlyse CECEILLE 03 89 40 09 49

     Le Baptême

 

Le Baptême est le sacrement de la foi en Dieu- Trinité. La foi nécessaire pour le Baptême n’est pas une foi mûre et parfaite, mais un début appelé à se développer dans l’Eglise. La foi grandit encore après le Baptême. C’est pourquoi chaque année l’Église célèbre, dans la Vigile Pascale, le renouvellement de la « Profession de Foi » du Baptême.
Ceux qui subissent la mort à cause de la foi sont certainement sauvés même s’ils n’ont pas encore reçu le Baptême. Depuis les temps les plus anciens, le Baptême est donné aux petits enfants, car il est une grâce et un don de Dieu et ne suppose donc pas que ceux qui le reçoivent le méritent. Ces petits enfants sont baptisés dans la foi de l’Église. Par le Baptême, ils accèdent à la vraie liberté. En cas de nécessité urgente, toute personne peut baptiser, pourvu qu’elle ait l’intention de faire ce que fait l’Église.

Source : Petit guide de la Foi Catholique, Mgr André Vingt-trois, Editions Le Sénevé / Cerp

Démarches d’inscription:

     Le Mariage

 

Le mariage des baptisés a une signification symbolique. Il est le symbole de l’amour et de l’alliance du Christ et de l’Église. Le mari symbolise le Christ et l’épouse symbolise l’Église ; l’union des époux est l’expression de l’amour du Christ et de l’Église (Eph 5, 23-32).

L’union des époux en est aussi le fruit. Le sacrement de mariage ne s’arrête pas à la célébration, mais il se prolonge dans tout ce qui fait l’union du couple. C’est à travers le don réciproque que la grâce du Christ est donné aux époux. Le sacrement est source de grâce.

Par le sacrement du mariage, Dieu rend possible notre amour en nous introduisant dans une dimension nouvelle de l’amour. Amour reçu d’une source invisible, créatrice et divine. En nous donnant l’un à l’autre par l’échange des consentements, nous accueillons le Don lui-même, cet amour divin qui est l’Esprit même de Dieu par lequel le Christ a vécu sa vie d’homme.
Pour cela, il nous libère du poids de nos esclavages. Libération qui est un « combat de tous les jours » car les dons de Dieu viennent toujours se greffer sur notre nature humaine. Rien de magique dans les sacrements !

Dieu tient plus que nous à notre liberté, tout en nous donnant les grâces et les dons nécessaires pour la vivre. Le sacrement du mariage est un don de Dieu fait aux époux pour qu’ils vivent selon la loi de l’amour chaque jour de leur vie. Don dans lequel ils devront puiser largement par la prière, par la fréquentation des sacrements qui sont également sources de Vie et aussi par leur manière de vivre avec les autres.

Le mariage chrétien est un chemin exigeant sur lequel nous apprenons, avec la lumière de l’Esprit Saint, à dominer nos égoïsmes pour mieux aimer et vivre dans la liberté.

Préparation des mariages

Tout sacrement de mariage doit être préparé. Sur notre Doyenné d’Altkirch, nous proposons 3 rencontres d’une journée aux couples afin de les amener à réfléchir sur le sens de leur démarche religieuse et d’aborder de nombreux sujets concernant leur vie de couple et de famille.

La lecture et l’explication des textes bibliques incitent à une démarche de foi et à une prise de conscience de leur engagement chrétien. Les 3 rencontres ont lieu les samedis de 9h30 à 16h à Illfurth. Elles seront conclues par une célébration avec la bénédiction des fiancés dimanche 11 mars à 18h en l’église St Morand d’Altkirch.

Contacts : Christine et Philippe Ackermann

     Les Funérailles

 

 

Démarches d’inscription:

     La Pastorale des Malades

 

 Le sacrement de l’onction des malades est assez méconnu, souvent associé à l’extrême onction, et par conséquent à tout ce qui touche à la mort et aux questions existentielles de l’homme.

L’onction des malades

Le sacrement des malades a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse. Le chrétien peut recevoir le sacrement des malades chaque fois qu’il est atteint d’une grave maladie. C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d’épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains. Consacrée par l’évêque lors de la messe chrismale annuelle, l’huile dite des malades apporte force et douceur. Elle pénètre la peau, répand sa bonne odeur, fortifie le corps. Voici les mots qui accompagnent l’onction avec l’huile sainte sur le front et dans les mains des malades :

Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève.

Avec l’imposition des mains, l’onction rappelle l’attention et la tendresse de Jésus Christ envers les personnes malades.

« Si l’un de vous est malade, qu’il fasse appeler les anciens de la communauté qui prieront pour lui en pratiquant une onction d’huile au nom du Seigneur. Leurs prières, inspirées par la foi, sauveront le malade, le Seigneur le relèvera, et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. » Jc 5, 14-15

Démarches d’inscription:

     Première Communion et Premier Pardon

La première communion, c’est recevoir pour la première fois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. La communion crée une relation personnelle au Christ en nous nourrissant de sa Parole et de sa vie. En général, les enfants communient pour la première fois entre 8 et 10 ans.

Préparer les enfants à ce sacrement, nous utilisons le parcours Nathanaël à l’aide des modules suivants :
Le Pardon de Dieu, le Pain de vie et Vivre l’Eucharistie.

La préparation se fait sur un an en petits groupes de 5 à 12 enfants.

Pour un renseignement ou une inscription (entre juin et fin septembre), contactez le presbytère de Tagsdorf.

     Confirmation (Profession de foi)

La confirmation est un sacrement. Recevoir la confirmation, c’est recevoir le don de l’Esprit Saint, promesse d’une vie enracinée en le Christ. En recevant ce sacrement, le chrétien répond à l’amour que Dieu lui porte et s’engage à en être le témoin.

Nos jeunes se préparent à ce sacrement sur deux ans. La première année, ils font leur Profession de foi qui n’est pas un sacrement mais une étape vers la Confirmation. La deuxième année, ils se préparent au sacrement au sein du groupe des jeunes de la paroisse, à raison d’une rencontre par mois, le samedi après-midi, de quelques réunions le mercredi soir et d’une retraite de deux jours au Centre européen de Lucelle.

     La Passerelle

La Passerelle est une animation proposée aux enfants qui ont fait leur 1ère Communion. Nous les accompagnons de manière à leur proposer une « passerelle » jusqu’à leur Profession de Foi. Les rencontres sont mensuelles de 16h à 18h30 au presbytère de Jettingen.

La prochaine réunion de la PASSERELLE aura lieu : mardi 19 février 2019 à 20h à Wittersdorf

 

Contacts : Astrid DE GRUTTOLA et Marlyse CECEILLE

     L’enseignement de la religion à l’école publique

À l’école primaire (du CP au CM2)
Au collège (de la Sixième à la Troisième)
Au lycée (de la Seconde à la Terminale)

En Alsace, le cours de religion est entièrement intégré dans les programmes scolaires de l’Académie de Strasbourg. De ce fait, la proposition catholique concernant l’enseignement de la religion à l’école, participe pleinement à l’éducation et à la formation de tous les élèves qui le souhaitent. Cet enseignement peut venir en complémentarité de la catéchèse paroissiale qui a pour objectif de préparer les enfants et les jeunes à recevoir un sacrement.

Les cours sont dispensés par des enseignants ou par des intervenants de religion, proposés par les autorités catholiques, agréés par les autorités académiques et formés par les services compétents.

Pas à pas, selon un cheminement précis en fonction de l’âge, il s’agit de nommer, de donner du sens, à ce qui nous environne, à ce qui nous touche, à ce qui constitue la dimension religieuse des êtres humains :

  • Connaître et comprendre non seulement l’Histoire sainte et Jésus le Christ, mais aussi : les mythes, les rites, les fêtes et leurs significations, les grandes histoires de la Bible…
  • Affronter sereinement les questions que l’existence réserve à tout un chacun : le sens de la vie, les grands passages, le sacré et le respect qu’il impose…
  • Chercher à la lueur du message de Jésus Christ l’expression chrétienne des valeurs humaines : l’amour de son prochain, la solidarité envers chacun, l’espérance malgré tout, le pardon infini…
  • Parcourir au travers de tous les textes sacrés les divers cheminements des hommes : à la recherche du bonheur, de la liberté, du pourquoi des choses…
  • Exprimer ses convictions dans le respect de la laïcité : les fondements du christianisme, les confessions chrétiennes, les professions de foi, les actes de foi…
  • Estimer les croyances des autres et chercher à mieux les discerner : les repères essentiels des grandes religions, les aléas de l’histoire, les nouvelles religiosités, les sécularisations…
  • Entendre la parole des chercheurs de Dieu et celle de ceux qui refusent, rejettent, ignorent l’idée même de Dieu : le message des grands témoins, les pensées spirituelles, les courants philosophiques…
  • Connaître et respecter la position des croyants et celle de ceux qui n’adhèrent à aucun groupe religieux par principe, par conviction ou par désintérêt : la représentation de Dieu et ses évolutions, la place du religieux dans les civilisations et son empreinte dans les cultures humaines…

Lettre parents inscription ERE 2017

Contacts pour la Communauté de paroisses : Rita HELL et Béatrice CHENAUX

     Association Culture et Solidarité

L’Association Culture et Solidarité a été créée en 2011 sous l’impulsion de Marcel Zimmermann et d’un groupe de personnes engagées dans les villages de Wittersdorf, Emlingen et Obermorschwiller.

Cette association est inscrite au registre des associations du tribunal d’instance de Mulhouse. Son siège est à la mairie d’Emlingen.

Elle a pour objet :

  • d’organiser des expositions, des conférences, des activités et des réflexions autour de thèmes concernant la vie des gens,
  • créer du lien pour mieux vivre ensemble,
  • de mettre en oeuvre des actions de solidarité : transport solidaire, oeuvres humanitaires, accueil d’une famille de migrants,..
  • de promouvoir et encadrer les actions des membres juniors,
  • d’ouvrir les Eglises aux communautés villageoises

Depuis le 22 juillet 2016, l’Association dispose d’un agrément d’une durée de 36 mois pour accueillir un(e) jeune de 16 à 25 ans en mission de service civique. Après la mission de 8 mois confiée à Dominique Chenaux de Berentzwiller, une nouvelle mission a été confiée à David Nyom âgé de 25 ans, originaire de Soultz et futur professeur d’Histoire et Géographie. Cette mission a pris effet le 1er septembre 2018 et se terminera le 28 février 2019. Comme son prédécesseur, David exercera des activités visant à promouvoir et animer le territoire de la communauté de communes de la vallée de Hundsbach en liaison avec les jeunes, les paroisses et les personnes engagées.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez consulter le site internet de l’association : www.culture-solidarite.com

     Saveurs d’Evangile

Saveurs d’Evangile, c’est quoi ?

C’est une autre façon d’aborder la Bible, en effet, une fois par mois et plus souvent durant la période du Carême, nous proposons une rencontre de 2 heures. Lors de ces rencontres, nous lisons, méditons et discutons sur l’évangile du dimanche suivant. Cela nous permet de mieux connaître et comprendre la Parole de Dieu. Ce sont des échanges riches et variés qui s’adressent à tout adulte.

Le temps du Carême est un temps privilégié pour méditer la Parole de Dieu. Avec le livret « L’Evangile des dimanches du Carême 2018 », il nous est proposé de faire un chemin biblique vers Pâques. Après un temps de louange et d’invocation à l’Esprit à l’église, nous poursuivrons le partage d’Evangile au presbytère (2 salles).

Début des rencontres à l’église de Tagsdorf à 19h30 : jeudis 15 et 22 février, 1er, 8 et 22 mars. Vendredi 16 mars et Lundi 26 mars.

     Café Contact du Sundgau

Ce premier Petit Déjeuner Contact vous propose de réfléchir avec Gérard HOAREAU (formateur à Mission Vie Famille MVF) sur les défis et les joies d’être parents aujourd’hui. Ouvert à tous, en couple ou parent solo.

Samedi matin, 17 mars de 8h30 à 11h00 à la salle des fêtes de FELDBACH.

Contact et inscription : Véronique GUTKNECHT au 03 89 07 40 11

     Caritas

L’équipe CARITAS d’Altkirch nous associe souvent à leurs actions en faisant appel à la générosité des paroissiens de la Communauté de Paroisses de la Vallée de Hundsbach : Banque Alimentaire, dons de produits d’hygiène et/ou d’argent, salon de thé durant la période de Noël, collecte de vêtements,…

Grâce à votre grande générosité, ils peuvent transmettre votre joie de partage en poursuivant leur mission d’aide à des personnes et familles tout près de nous et en réelle difficulté.

Contacts : les engagés  pour la Communauté sont Marie-Odile Jaecky, Valérie Wettstein, Christiane et Christian Baumlin.

CommuniquéAppel à bénévoles

Le Grenier de la solidarité à Illtal-Oberdorf  fait partie des équipes sundgoviennes de Caritas Alsace Réseau Secours Catholique. Ce lieu accueillant permet à chacun de s’équiper en mobilier et en vêtements à bas coût  et soutient plus particulièrement les personnes en situation de précarité orientées par les équipes Caritas du Sundgau, les assistantes sociales, les mairies ou d’autres associations. L’équipe cherche à s’étoffer de bonnes volontés. Que vous soyez disponible quelques heures par semaine ou par mois, homme ou femme, n’hésitez pas à nous contacter ou à passer au Grenier !

Ouverture les samedis de 9h à 12h et les mercredis de 14h à 17h dans les locaux au 11’ rue du chemin de fer OBERDORF- ILLTAL.

Pour tout renseignement : 06 08 31 32 57 ou n.grossmann@caritas-alsace.org

     Les Adorateurs du Mont St-Odile

Elle fut fondée en 1931 par Mgr. RUCH, alors évêque de Strasbourg et mise en œuvre par le chanoine Brunissen. Depuis cette année, des hommes et plus récemment des femmes, se relaient nuit et jour, 365 jour par a dans la prière devant le Saint-Sacrement. Ils sont originaires de tous les cantons d’Alsace et sont groupés au sein de la Confrérie de l’Adoration perpétuelle.

Actuellement le groupe de notre doyenné compte environ 30 membres. Leur âge moyen est de 71.9 ans d’où la nécessité d’adresser un appel pressant à tous les fidèles de notre communauté de paroisses de venir se joindre à nous, chacun et chacune selon ses possibilités.

Contacts :

Responsable secteur Altkirch-Dannemarie :
Marcel Triolet 68580 Ueberstrass  Tél. 03 89 25 66 09

L’équipe SEM (Service Evangélique des Malades)

Contact : Geneviève Wirtz – Tél. 03 89 07 83 15

 

Les équipes du Rosaire

Contact : Abbé Sylvère Gschwend – Tél. 03 89 07 84 75

 

Message à tous les catholiques du Sundgau, à tous les femmes et les hommes de haute volonté

au service du bien de tous.

A la fin de ma visite pastorale du 2 au 5 février 2018, je rends grâce à Dieu et je vous bénis. Qu’il y avait du feu chaud chez vous, terre du sud, socle de l’Alsace ! Malgré la fraîcheur des cieux, j’en reviens tout réchauffé.

Peut-être fallait-il, pour le sentir, un homme venu du « dehors » qui, d’un coup de sa canne de pasteur, voudrait révéler ce Feu à vos yeux et le libérer de vos cœurs. Car il se cache derrière un voile d’apparences contraires. Qu’est-ce à dire ?

Les disciples en route vers Emmaüs (Lc 24) étaient bien trop occupés par leur tristesse pour reconnaître le Christ qui marchait à leurs côtés, en pleine vitalité. Et pourtant, s’ils avaient regardé leur cœur, s’ils étaient revenus à l’intérieur, ils auraient même douté de la réalité de leur désespérance. Ils auraient senti quelque chose de contradictoire avec ce que leurs yeux avaient vu : la mort de leur Maître scellant la défaite du Royaume. Et nous, nous voyons la chute de nos pratiques, la baisse de nos engagements, l’éloignement de prêtres. Et notre cœur se laisse mordre par la tristesse.

Et pourtant, votre cœur n’était-il pas tout chaud quand vous m’accueilliez en vos villages ? De quel Feu pouvait-il brûler sinon de celui qui a fait naître votre contrée ?

En tous cas, le mien chauffait fort, en roulant vers vous de villes en villages. « Le Feu n’est pas éteint », me disais-je à la sortie de vos églises. Simplement, il s’est accroupi dans les cendres du brasier d’autrefois. Souvenons-nous de cet incendie immense qui s’alluma si loin, jusqu’au cœur de l’Afrique et de l’Asie, porté par les vôtres.

Ainsi va la flambée : les bûches sont toujours nouvelles, mais l’âtre garde le même feu. Pareillement, une terre et une race conservent le même esprit bien qu’alimenté par les générations nouvelles. Je l’ai senti chez vous : les tisons sont vifs. Les braises rouges. Les cœurs ardents. Mais, seules, par endroits, quelques flammèches frissonnent encore. Il faudrait un petit « quelque chose » pour que les flammes s’élèvent à nouveau et saisissent les jeunes qui piaffent de ne pas brûler comme leurs aînés.

Cet « esprit » sundgovien, ce feu intact mais fragile, ne peut pas être différent de celui de vos aînés. C’est celui d’une église en sortie : une église fervente avec les siens pour être missionnaire auprès des autres. Et ce « bout du monde », ce « si loin » du 19ème siècle, est venu jusqu’à vous avec ses cultures, ses croyances et aussi ses idolâtries. Pour l’enflammer, il faut des flammes nouvelles, naissant des braises anciennes quand un souffle précis et régulier les frappe.

Ce souffle, dont les charbons font leur feu, c’est celui de la liberté dans le Christ.

Soyez libres d’être fiers. Et fiers d’être libres de toutes peurs.

+ Luc Ravel, archevêque de Strasbourg

  • Veillées TAIZE avec les grands jeunes de la Cté de paroisses ND des portes du Sundgau

    Nous sommes un groupe des grands jeunes qui avons pris l’habitude de nous retrouver au presbytère de Balschwiller une fois par mois pour un temps d’échanges animé par Benoît Gaschy et le père Jean-Paul. Pour clôturer cette première année, quelques-uns d’entre nous ont participé à une retraite au Monastère Saint Jean-Baptiste d’Orbey, afin de réfléchir […]

  • La tente de la rencontre, un an après

    Le dimanche 21 octobre 2018, la communauté de paroisses du Cœur du Sundgau se rassemblera pour un temps festif « sous la tente de la rencontre », une invitation à devenir les acteurs de demain.

  • Conférence sur la Cimade

    La paroisse protestante d’Altkirch propose une conférence pour mieux connaitre la Cimade le dimanche 14 octobre à 15h au Temple. Cette proposition se situe dans le cadre des événements et rencontres qui se déploient sur toute une année de commémoration des 500 ans de la Réforme.

  • Conférence à 3 voix à Altkirch

    La paroisse protestante d’Altkirch, en lien avec les communautés mennonites d’Altkirch et du Birkenhof et les paroisses catholiques du doyenné d’Altkirch, vous propose une conférence le dimanche 30 septembre à 17h au temple protestant sur le thème : L’œcuménisme : une mélodie à plusieurs voix ?

  • Festival de cinéma 2018

    Après le succès des précédentes éditions, la Commission Cinéma du Diocèse de Strasbourg, en lien avec les communautés protestantes, a programmé un nouveau Festival de Cinéma le 13 octobre 2018 au cinéma Palace Lumière d’Altkirch.

  • Voyage humanitaire au Portugal d’un groupe de jeunes du Doyenné de Ferrette

    C’est dans la suite de leur confirmation que 5 jeunes lycéens du Doyenné de Ferrette ont souhaité poursuivre l’aventure en élaborant un projet plus « grand » que les actions qu’ils avaient menées jusque-là.

  • Ciné-débat du film ‘Le Pape François’

    Soirée d’ouverture, ciné-débat avec Christian MOTSCH , jésuite responsable du réseau ignatien de l’Est le mercredi 3 oct à 20 h au cinéma Palace à ALTKIRCH et le jeudi 4 oct à 20 h au cinéma BEL AIR à MULHOUSE

  • Feldbach : Café Contact du Sundgau

    Une nouvelle rencontre Café Contact du Sundgau aura lieu le mardi 11 septembre de 13h30 à 15h45, autour du thème « L’Hospitalité, un lieu pour l’accueil ».

Page 2 sur 111234510Dernière page »
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Actualités récentes

Publications du diocèse

Web TV

Émissions radios

Presse écrite

Saveurs d'Évangile