La tente de la rencontre, un an après

Le dimanche 21 octobre 2018, la communauté de paroisses du Cœur du Sundgau se rassemblera pour un temps festif « sous la tente de la rencontre », une invitation à devenir les acteurs de demain.

Il y a un an, le curé Vincent Frechin partait à la rencontre de ses paroissiens en plantant un tipi le temps d’une semaine dans chacune des paroisses de la communauté dont il a la charge. Au moment d’en faire le bilan, il s’avère que cette expérience s’est vécue de façon très différente en fonction de l’histoire de chacun des villages.

Vincent Frechin le souligne, « connaitre cette histoire permet de voir les gens différemment et on sent combien il existe un réel besoin de dialogue gratuit et de proximité »

Un certain nombre de constantes ont traversé les différents temps de rencontre proposés au cours de chaque semaine, comme celle de la présence systématique du monde agricole. Interpelées de prime abord par cette invitation de leur curé, les personnes ont été surprises de le voir s’intéresser à leur vie, à travers la question « qu’est-ce qui vous rend heureux aujourd’hui ».

Il en a été de même dans les rencontres avec les élus et le monde scolaire qui ont systématiquement honoré l’invitation qui leur avait été faite.

Le dialogue avec les associations sportives a également permis de mettre à jour l’intérêt qu’il y aurait à mieux se coordonner dans les propositions d’activités qui sont faites.

Vincent Frechin est convaincu que l’Église doit être ce lieu qui permette aux gens de se retrouver pour dire ce qui les fait vivre, d’exprimer ce qui est bonne nouvelle pour eux aujourd’hui.

Comme le dit l’abbé Robert Tumu, qui a assuré le quotidien de la pastorale pour permettre au curé Vincent Frechin d’être entièrement disponible, à travers cette expérience, les personnes ont vu que « ce n’est plus l’Église enseignante mais l’Église qui va apprendre en s’ouvrant à la réalité des personnes et du monde actuel ».

C’est cet esprit-là qui veut animer la journée du 21 octobre, où tous les paroissiens sont invités à un grand rassemblement festif, pour continuer sur la lancée de ce qui s’est vécu pendant un an, dans une sorte de tremplin vers l’avenir.

  • Le départ se fera dans chaque village à partir de 9h autour d’un café, pour recueillir les impressions sur ce qui s’est vécu et réfléchir à ce qui est porteur d’avenir dans cette expérience.
  • Puis les participants se mettront en route pour converger en marchant vers la commune d’Illtal-Oberdorf où sera dressé un chapiteau qui symbolisera la volonté « d’élargir l’espace de sa propre tente ».
  • Là, un apéritif sera servi, suivi d’un repas tiré du sac ou de tartes flambées au choix.
  • Un temps d’échange et de restitution sur ce qui s’est vécu sera suivi par la célébration à 15h30.

Un temps privilégié pour prendre le temps de vivre une rencontre, de célébrer autrement, le temps de laisser de l’espace à l’autre et au Tout-Autre.

Un temps donné pour que la parole circule afin de faire vivre l’Église les yeux ouverts sur son présent et son avenir.

Approfondir votre lecture

  • Hirsingue : la tente du Père Fréchin

    Un événement peu commun se prépare dans la communauté de paroisses Cœur du Sundgau : le curé Vincent Fréchin a décidé de partir à la rencontre des habitants. Une semaine avant chaque fête patronale, il installera un grand tipi dans le village d’une paroisse : « la tente de la rencontre ».