Soirée projection/rencontre autour du film Selma à Altkirch

Dans le cadre des commémorations des 500 ans de la Réforme, la paroisse protestante d’Altkirch propose la projection du film Selma suivie d’un débat, le dimanche 18 mars à 16h30 au cinéma Palace Lumière d’Altkirch.

Cette proposition se situe dans le cadre des événements et rencontres qui se déploient sur toute une année de commémoration des 500 ans de la Réforme.

Au départ de ces festivités qui s’échelonneront jusqu’en octobre 2018, il y a l’exposition XxLxL  1517  > 2017 Protestantismes : pauses & regards, toujours visible au Temple d’Altkirch.

Un des tableaux, Les Marches de l’Espoir, est consacré à Martin Luther King. L’idée a germé de s’attarder un peu plus sur ce personnage complexe, emblématique et plein d’humanité, tout en s’ouvrant sur le monde, avec le désir de sortir de l’espace du temple. Chose faite, grâce à un partenariat avec le cinéma Palace Lumière d’Altkirch, où se tiendra cette soirée cinéma.

Nous écoutons Catherine Pichard Knorst, pasteur à Altkirch et dans le Sundgau :

Pour raconter le personnage : un film

Le film Selma de la réalisatrice américaine Ava Du Vernay retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne, qui s’est achevée par une longue marche reliant la ville de Selma à Montgomery en Alabama, conduit le président Johnson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

Pour aider les participants à aller plus loin et à actualiser la question de la non-violence évangélique : un débat

Le professeur Frédéric Rognon, professeur de philosophie des religions à la faculté de théologie protestante de Strasbourg, sera présent le dimanche 18 mars pour encadrer la projection du film par son éclairage.

Auteur notamment de l’ouvrage « Martin Luther King, une vie pour la non-violence évangélique », il introduira la soirée en replaçant le film dans son contexte et fera suivre la projection par une intervention où il actualisera la question de la non-violence vécue selon l’Évangile. Un verre de l’amitié permettra aux participants de discuter librement avec lui.

Une rencontre en appelant une autre, cette soirée veut être une belle occasion de prolonger ce qui s’est déjà vécu et se vit encore à travers l’exposition artistique. Ce nouveau rendez-vous avec l’art, sous une autre forme cette fois, enrichit par l’éclairage du philosophe qui aide à voir plus loin, devrait permettre aux mots et aux couleurs de prendre la couleur de l’espoir et de tous les possibles.

Y aller : Dimanche 18 mars à 16h30 au Cinéma Palace Lumière d’Altkirch, 2 bd Clémenceau à Altkirch

Tarif unique de 5 euros

Renseignements auprès de Catherine Pichard Knorst – moische@wanadoo.fr