Chers frères et sœurs,

« Le don comme dîme de la gratitude ». La constance, la générosité dont font preuve les fidèles de notre Église d’Alsace offrent chaque année une belle illustration à cette magnifique expression : « Aime avec tes biens ».

C’est, quelle que soit l’importance du don, reconnaître le service éminent rendu par les personnes qui oeuvrent dans les mouvements, les services, les associations soutenus par le diocèse, pour que jamais ne s’estompe ou disparaisse l’annonce de la Bonne nouvelle.

Or, nous mesurons bien, année après année, que la générosité et l’activité de notre Église doivent s’adresser avec une force croissante aux nouvelles générations.

Pour qu’elles s’engagent davantage encore, pour qu’elles nous rejoignent et trouvent l’accueil et le message dont elles ont soif, pour qu’elles-mêmes prennent la parole avec leur Église sur les questions d’actualité essentielles pour l’avenir de nos sociétés.

Pour qu’elles sachent elles aussi aimer l’Église et les chrétiens missionnaires en leur donnant, au fil de leur propre entrée dans la vie active, les moyens matériels indispensables.

C’est pourquoi en 2019 le diocèse poursuivra activement la recherche de nouveaux modes d’action et de communication, la modernisation de ses procédés, pour la proclamation vivante et forte du message de l’Évangile.

J’ai souhaité et soutiens attentivement l’émergence d’une nouvelle radio chrétienne en Alsace, RCF, en collaboration avec nos frères protestants ; elle utilise les technologies d’avenir.

C’est aussi pourquoi je souhaite que se tienne dans notre diocèse un grand synode participatif de la jeunesse chrétienne.

Le succès des pèlerinages qui mêlent tous les âges ne se dément pas non plus, et je rappelle que nous préparons en 2019, pour 2020, le Jubilé au Mont Sainte-Odile.

Le diocèse finance bien d’autres projets dynamiques, très importants pour fonder l’avenir ; et pourtant, le produit de la Grande Quête diminue chaque année : en 2020 il nous faudra en rénover l’architecture et les procédés.

Mais pour l’heure, mobilisons-nous, mieux et d’abord pour notre jeunesse !

Mgr Ravel, Archevêque de Strasbourg

DONS – Quête « Frais de fonctionnement et de chauffage de nos églises »

Chères paroissiennes, chers paroissiens,

Nous venons vers vous avec un message d’amitié bien sûr, mais aussi avec un message d’appel.

Nous demandons votre aide pour nous permettre de payer les dépenses nécessaires au fonctionnement de nos églises de notre Communauté de Paroisse « les Portes du Kochersberg » et surtout pour leur chauffage durant la saison froide.

Les quêtes ne suffisent pas, d’autant plus que certaines sont reversées à la mense curiale, à l’évêché et à d’autres organismes.

Cette demande est adressée à tous les habitants de nos communes formant notre Communauté de Paroisses, car nos églises sont ouvertes à tous les membres de la communauté chrétienne.

D’avance nous vous remercions pour votre aide.

Père René Philippe RAKOTO

Curé de la communauté de paroisses

Les Portes du Kochersberg

Tél 03 88 56 42 51

Pour le Conseil de Fabrique

De « votre village »

Le Président de chaque Conseil de Fabrique

( vous avez la liste des présidents sur notre site « CP Les Portes du Kochersberg » / onglet – Communauté / rubrique – Conseils de Fabrique

Comment nous faire parvenir vos dons ?

Selon les paroisses, en fin d’année ou en cours d’année, il peut vous parvenir dans votre boita aux lettres, un courrier avec une enveloppe…. Cette dernière est destinée à recevoir votre don.

Elle peut être remise lors de la quête à l’église ou déposée dans la boîte aux lettres du trésorier du Conseil de Fabrique de « votre village » si vous le connaissez, ou dans celle du Président du Conseil de Fabrique de « votre village (vous avez la liste des présidents sur notre site .

Les dons par chèques doivent être établis à l’ordre de la Fabrique de l’église de « votre village ».

Vous pouvez aussi faire un virement bancaire sur le compte ouvert au nom de la Fabrique de l’église de « votre village », et pour cela, il faudrait que vous vous mettiez en rapport avec le trésorier ou le Président du Conseil de Fabrique de « votre village (vous avez la liste des présidents sur notre site, pour lui en demander les références bancaires, en indiquant bien dans le libellé « Quête chauffage ».

Réduction de l’impôt sur le revenu

Conformément à la loi, les dons versés au Conseil de fabrique donnent droit à une réduction d’impôt sur le revenu.

Cette réduction d’impôt est égale à 66 % du don. Ainsi, par exemple, pour un don de 100 €, il ne vous en coûtera que 34 €, les autres 66 € seront déduits sur l’Avis d’imposition que vous recevrez l’an prochain, à condition que votre don nous parvienne avant le 31 décembre.

Le Conseil de Fabrique délivrera un reçu fiscal à toutes les personnes qui verseront un don d’au moins 15 € (en numéraire, chèque ou virement) à condition que les nom et adresse du donateur soient bien indiqués.

La réduction d’impôt vous sera versée selon le nouveau système du « Prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ».

Remerciements du Conseil de Fabrique de « votre village »

Encore un grand merci à toutes les personnes bénévoles qui offrent de leur temps pour le bon fonctionnement de la paroisse :

  • Celles qui nettoient et fleurissent les églises,
  • qui lavent et repassent le linge d’autel,
  • qui installent les autels de la Fête-Dieu,
  • qui installent et démontent la crèche de Noël,
  • qui décorent les grottes de Lourdes et s’occupent des petits travaux d’entretien et de réparation,
  • sans oublier bien sûr les choristes, les catéchistes, les servants d’autel, les lecteurs, les sacristains et les personnels communaux.

Merci aux équipes dont les membres parcourent leur quartier pour vous apporter chaque mois le bulletin de la paroisse avec le calendrier des offices.

Merci aux prêtres et diacres qui sont au service de nos paroisses au sein de la communauté de paroisses « Les Portes du Kochersberg ».

Au nom des Conseils de Fabrique de chaque Paroisse composant notre C.P.

2eme Semestre 2019

Chers amis, Madame, Monsieur,

Depuis de nombreuses années, vous recevez la lettre du Conseil de Fabrique du Président de votre Paroisse et de notre Curé, dans laquelle ils vous font connaître les Paroisses et leurs missions au service de l’Evangile, de notre communauté de paroisses et de nos paroissiens.

Pour nous permettre d’améliorer notre action, et maintenir nos structures, nous sommes en capacité de recevoir des legs, grâce à la reconnaissance légale des « conseils de Fabrique des Eglises de nos Paroisses ».

Pouvez-vous faire connaître autour de vous la possibilité de léguer aux Fabriques de nos Paroisses, ou envisager vous-même de le faire, pour nous permettre de poursuivre nos actions avec plus de détermination et de confiance ? La personne qui lègue, au-delà de son décès, peut ainsi continuer à accompagner les oeuvres qui lui tiennent à coeur, sans que son entourage ne soit lésé.

Les legs peuvent prendre diverses formes et supposent quelques précautions juridiques. Vous trouverez un mode d’emploi dans les pages qui suivent.

Le baptisé Sébastien LUTZ de Stutzheim-Offenheim est à votre disposition pour accompagner cette démarche et répondre aux questions que vous pourriez avoir sur ce sujet.

Nous prenons à coeur toutes vos intentions. L’amour de Dieu et de l’Église nous guide.

Merci de tout ce que vous pourrez faire pour nous aider.

Très cordialement,

Le curé René-Philippe RAKOTO

Faire un legs : mode d’emploi

Le baptisé Sébastien LUTZ de Stutzheim-Offenheim à votre écoute, pour vous accompagner et répondre à vos questions : alsace@gmail.com • 06.73.99.82.04

CHOISIR LE TYPE DE LEGS QUI CORRESPOND À VOTRE SOUHAIT

  • Le legs universel : pour transmettre la totalité de vos biens – sans distinction entre mobiliers et immobiliers, à qui vous le souhaitez, par exemple au Conseil de Fabrique de la Paroisse Catholique de ——– (nom de votre village)
  • Le legs à titre universel : pour transmettre une partie (moitié, 30 %…) ou une catégorie seulement de vos biens (mobiliers/immobiliers/bijoux).
  • Le legs à titre particulier : pour transmettre un ou plusieurs biens identifiés, quelle que soit leur nature (appartement, compte bancaire, oeuvre d’art…).

Un legs au Conseil de Fabrique de la Paroisse Catholique de ——– (nom de votre village) est totalement exonéré de droits de succession

CONNAÎTRE LA PART DE VOS BIENS QUE VOUS POUVEZ LÉGUER

Selon votre situation, une part de vos biens est considérée comme « réserve héréditaire ».
Cette part va obligatoirement aux « héritiers réservataires » selon la loi comme le montre le tableau. Mais il reste toujours une part dont vous pouvez disposer librement en rédigeant votre testament. Cette part s’appelle la «quotité disponible»

Type d’héritiers existant
au jour du décès
Part qui leur est attribuée
obligatoirement
(Réserve héréditaire)
Part pouvant être transmise à
qui l’on veut (Quotité disponible)
3 enfants ou plus 3/4 (75 %) 1/4 (25 %)
2 enfants 2/3 (66,6 %) 1/3 (33,3 %)
1 enfant 1/2 (50 %) 1/2 (50 %)
Conjoint sans enfants 1/4 (25 %) 3/4 (75 %)
Autre situation Aucune La totalité (100 %)

BON À SAVOIR SI VOUS N’AVEZ PAS D’HÉRITIER LÉGAL

En l’absence d’héritier légal (membre de la famille, allant des parents et grands-parents aux neveux et jusqu’aux arrières-petits-cousins), et sans testament juridiquement valable, le patrimoine est considéré « en déshérence ». Vos biens reviendraient alors à l’État.

Et si vous souhaitez faire un legs au profit d’une personne de votre entourage (neveu, ami…), cette personne devra payer jusqu’à 60 % de droits de succession.

Dans ce cas, vous pouvez léguer l’ensemble de vos biens au Conseil de Fabrique de la Paroisse Catholique de ——– (nom de votre village), à charge pour cette dernière de remettre un legs particulier, net de frais et droits, à une personne désignée. Voici un exemple :

Vous léguez Sera prélevé en
droits de succession
Votre ami reçoit Revient au
Conseil de Fabrique
100 000 € à votre ami 60 000 €
(60 % du total)
40 000 € Zéro !
100 000 €
au Conseil de Fabrique ,
à charge pour elle
de délivrer
40 000 € à votre ami
24 000 €
(60 % des 40 000 €)
40 000 € 36 000 €

Dans les deux situations, la personne de votre choix reçoit une somme identique.

Mais la seconde situation vous permet d’orienter une partie importante de votre patrimoine vers une destination qui fait sens à vos yeux.

CHOISIR LA FORME DE VOTRE TESTAMENT

  • Le testament olographe (manuscrit) est entièrement rédigé de votre main, sur papier libre. Pour être valable, il doit impérativement être daté et signé.
    • Il a l’avantage d’être simple et gratuit.
    • Mais attention, il faut le rédiger d’une manière conforme pour être valide et pour éviter une mauvaise interprétation. Il faut veiller à ce qu’il soit trouvé et pris en compte. Vous pouvez l’enregistrer chez un notaire qui se chargera de le faire valoir, et nous faire parvenir une copie pour information.
  • Le testament authentique : Il est rédigé avec l’aide du notaire, en présence d’un autre notaire ou de deux témoins extérieurs à votre famille.
    • Il a l’avantage d’avoir une validité incontestable.
    • Il convient aussi aux personnes qui ont une difficulté à écrire un document manuscrit.

MODÈLES DE TESTAMENT OLOGRAPHE (MANUSCRIT)

Ceci est mon testament.

Je, soussigné, (indiquer nom, prénoms, date et lieu de naissance),

Je révoque tout testament antérieur.

Telles sont mes dernières volontés, entièrement écrites de ma main.

Fait à …………..… (Indiquer le lieu), le …………..… (indiquer la date précise)

Signature