Février 2023

La Chandeleur ou la Présentation de Jésus au Temple de Jérusalem.

Elle est une autre fête chrétienne très ancienne remontant au moins au IVème siècle, mais dont nous ne conservons comme d’autres célébrations catholiques (Noël, Carnaval ou Halloween) que l’aspect culturel voire commercial : les Crêpes !

Elle est également appelée : la Purification de la Vierge qui clôt le cycle de Noël après 40 jours, le moment où l’on retire les Crèches. Le prophète Syméon qui accueille les parents de Jésus au Temple reconnaît dans le petit enfant, 33 jours après sa circoncision : le « Soleil-Levant » qui éclaire et guide les peuples et les sauve du Mal et de la Mort. L’Enfant annoncé par les prophètes jusqu’en Orient (cf. les Mages) est celui que tous les hommes et toutes les nations attendent depuis longtemps et on pourrait l’affirmer, aujourd’hui encore. Il est celui qui brille dans les ténèbres de nos doutes, de nos solitudes et de nos souffrances pour donner le sens à notre existence terrestre : Il est la mesure de toute chose, la référence et l’exemple à écouter et à suivre pour donner de la valeur et une destinée à nos vies et nos civilisations occidentales sans repères. Ce n’est pas l’Homme, surtout blessé par la faute originelle qui est la norme à suivre, mais le Dieu de l’Amour et le Père de toutes choses qui devrait être notre modèle personnel et civilisationnel. Car sans le Soleil, il n’y aurait ni lumière, ni vie sur cette Terre et sans le véritable Soleil (Jésus) source de la Création, il n’y aurait pas de vie du tout dans l’Univers. La Chandeleur est donc une bonne nouvelle pour tous les Hommes de bonne volonté qui œuvrent pour un monde meilleur et espèrent à une vie éternelle ! Pour célébrer la Chandeleur, allumons certes des chandelles à l’église et à nos fenêtres, mangeons des crêpes (forme de soleil) mais surtout accueillons la Lumière dans nos vies, pour que nous soyons à notre tour des chandelles de vie et de paix là où nous brillerons au quotidien.

Pfarrer René-Philippe,

Curé