Se mobiliser pour l’avenir de l’église

Il est impossible d’imaginer une conversion de l’agir ecclésial sans la participation active de toutes les composantes du peuple de Dieu.  

J’invite tout le saint peuple de Dieu à l’exercice de la prière et du jeûne, conformément au commandement du Seigneur (Matthieu 17, 21), pour réveiller notre conscience, notre solidarité et notre engagement en faveur d’une culture de la protection et du « jamais plus » à tout type et forme d’abus…

(Lettre du Pape au peuple de Dieu) 

 

En réponse à cet appel du Pape relayé par notre archevêque, nous vous invitons à un temps de prière et de jeûne pour l’Église le vendredi 9 novembre, de 19 h à 20 h à l’église Sainte-Famille de Schiltigheim.

A travers ce temps de prière et de jeûne nous désirons manifester notre compassion envers toutes les personnes victimes d’abus, nous désirons affermir notre foi en la parole du Christ qui nous assure que « La puissance de la mort ne l’emportera pas dans l’Eglise » (Matthieu 16, 18), et appeler sur l’Eglise la force de l’Esprit qui seul peut renouveler le coeur de l’homme.

Nous sommes habitués à prier… peut-être moins à jeûner ! Le jeûne, dans la Bible, est une manière d’incarner dans notre corps la faim et la soif de justice qui habitent notre coeur. Il est très souvent associé à la prière.

En jeûnant, nous manifestons très concrètement que nous avons autant besoin du Seigneur que de la nourriture matérielle.

Si vous souhaitez organiser un temps de prière similaire dans votre paroisse, nous pouvons vous transmettre la trame de la prière du 9 novembre.

Vous pouvez contacter Nicolas Séchet : nicolas.sechet@icloud.com

Un groupe de paroissiens de Schiltigheim