La caravane de Sainte-Odile était sur le doyenné de Barr du 11 au 13 novembre

La caravane de Sainte Odile était sur notre doyenné du 11 au 13 novembre 2021

Par les yeux de sainte Odile ?

La prière des complies, au soir du 13 novembre, après trois jours passés avec Odile, était toute action de grâce pour les merveilles de Dieu puis abandon, dans la confiance et la paix, à notre Seigneur.

« Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles. » Hymne

Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles
en ce moment que le jour fuit !
Allume dans la nuit
une clarté nouvelle !

Que le silence alentour me console
de la faiblesse de ma foi,
puisque j’écoute en moi
résonner ta parole !

Jusqu’à demain, si se lève l’aurore,
je t’abandonne mon esprit !
Ta grâce me suffit,
c’est elle que j’implore.

Le Grand Jubilé des 1300 ans de la naissance au ciel de sainte Odile a été préparé depuis de longs mois. Je revois les visages de celles et ceux qui ont permis ces trois jours de fête. Je revois les visages des pèlerins touchés par la vie de cette jeune fille dont les yeux s’étaient ouverts au baptême. Odile, déterminée à suivre Jésus, à l’aimer gratuitement dans le service des pauvres, dans la prière, nourrie par l’eucharistie, est sainte. En suivant son exemple, en la priant nous pouvons nous rapprocher de Dieu.

« Sur nous Seigneur, que s’illumine ton visage ! » Ps 4, 7

Ton visage Seigneur, c’est celui de ton Église. Sainte Odile a permis que ceux qui étaient en charge de son accueil se rencontrent pour préparer ce jubilé. Des quatre coins du doyenné et de la zone pastorale ils ont mis en commun leurs talents, pour offrir un temps de pèlerinage aux enfants, aux adolescents, aux familles, aux paroissiens, aux personnes âgées des maisons de retraite, aux religieux et religieuses.

« Au long des nuits, bénissez le Seigneur ! » Ps 133

Continuons à bénir le Seigneur par notre prière personnelle, à chaque rencontre de catéchèse, dans nos eucharisties comme nous l’avons fait le 2 novembre à Châtenois avec les confirmands de la zone pastorale (quelques images de cette rencontre via ce lien) puis pendant les trois journées du 11 au 13 novembre dans nos communautés de paroisses (Résumé de la rencontre avec les enfants et quelques photos de ce temps fort du samedi 13 novembre).

Béni sois-tu Seigneur par la beauté de nos célébrations eucharistiques, par la foi des enfants et leur prière d’action de grâce, par nos chants de louange et d’adoration.

Béni sois-tu Seigneur pour ceux qui nous ont aidés à prier : les musiciens, les choristes, le groupe Suis-Moi. Bénis sois-tu pour les prêtres qui nous accompagnés.

Béni sois-tu Seigneur pour toutes les petites attentions des uns pour les autres.

Béni sois-tu Seigneur pour les grâces reçues dans la prière d’adoration, dans le sacrement de réconciliation, dans la rencontre avec nos frères et sœurs.

Béni sois-tu Seigneur qui nous as donné sainte Odile.

« Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé. » Dt 6, 4-8a

A la suite et à l’exemple de Sainte Odile nous sommes appelés à devenir saints, à voir avec les yeux du cœur. Baptisés nous sommes envoyés dans le monde pour vivre le commandement de la charité et témoigner de cet amour de Dieu pour chacun de nous.

Le Grand Jubilé… et après ? Extrait du Livret du pèlerin

« Maintenant nous allons repérer les chemins de notre quotidien : découvrir les chemins vers ces lieux de pèlerinage que sont nos églises paroissiales où la grâce du Jubilé travaillera les cœurs des croyants, prendre la route vers les autres lieux de pèlerinage de notre diocèse, ou de nos régions, où tant de pèlerins se rencontrent aussi et prient ensemble…

Que la lumière de sainte Odile éclaire nos communautés et nos familles, et toute la vie de l’Église diocésaine. » Hubert Schmitt, vicaire Général, responsable du Grand Jubilé de sainte Odile

Concrètement…

Une nouvelle année liturgique commence le 28 novembre prochain avec le temps de l’Avent. Elle ne fait pas seulement suite à l’année précédente mais nous entraîne plus haut vers Dieu. Sainte Odile faisait le lien entre le haut et le bas de la montagne, qu’elle reste pour nous une grande sœur qui nous guide vers la lumière. Vivons ces quatre semaines dans l’attente vigilante et joyeuse la naissance  de Jésus dans nos cœurs.

Valérie Petremann, coopératrice de la pastorale des jeunes sur le doyenné de Barr