Samedi 27 mars – 34ème jour de carême

Liturgie du jour

Les textes du jour

 

PREMIÈRE LECTURE   « J’en ferai une seule nation » (Ez 37, 21-28)

CANTIQUE   Jr 31, 10, 11,-12ab, 13

ÉVANGILE  « Afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés » (Jn 11, 45-57)

___________________________________________________________________________

40 jours de gratitude

“Les paroles agréables sont un rayon de miel, douces pour l’âme et salutaires pour le corps”. Proverbes 16, 24

Un chemin de gratitude proposé par le sanctuaire du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial :

On rembobine…


Je revisite le carnet et je reprends des exercices des semaines précédentes qui ont été des temps de consolation.

___________________________________________________________________________

40 jours pour préparer nos cœurs à accueillir une vie nouvelle

Le jeûne – Jésus, tu es venu parmi nous pour nous rassembler, pour nous unir autour du seul Seigneur, notre Père à tous.
En ces jours où nous devons nous tenir éloigner les uns des autres pour nous protéger d’un mal tenace qui nous menace, un sentiment de crainte générale s’impose peu à peu parmi nous, la peur de l’autre. Aide-nous à ne pas nous replier sur nous-mêmes, chasse les peurs que nous ressentons, qu’au-delà des gestes barrières que nous nous devons de respecter, nous puissions nous unir dans la prière, nous puissions être rassemblés par notre foi autour de toi, Seigneur.

L’aumône – Jésus, tu es venu parmi nous pour guérir les malades, pour aider les pauvres, pour accomplir les œuvres et les signes de Dieu sur terre.
En ces jours où nous sommes invités à rester le plus souvent chez nous, beaucoup d’entre nous souffrent de solitude, d’abandon et de désespoir. Aide-nous à ne pas oublier notre prochain et à redoubler d’attention envers ceux qui souffrent. Que nos dons soient généreux, que nos sourires soient lumineux, que nos paroles soient autant de couleurs et de vie pour ceux qui peinent sous le poids des contraintes.

La prière – Jésus, tu t’es souvent éloigné aux portes du désert pour prier et entrer en communion avec ton Père.
En ces jours où bien des activités se sont tues, aide-nous à mettre à profit ces moments de silence de nos vies pour entrer en communion avec toi, Seigneur. Que nous puissions puiser, au cœur de cette paix, toutes les ressources nécessaires pour rayonner de ta lumière sur le monde et pour éclairer notre prochain de ton amour infini.

Catherine

___________________________________________________________________________

CANTIQUE  Jr 31, 10, 11,-12ab, 13

R/ Le Seigneur nous garde,
comme un berger son troupeau.
 (cf. Jr 31, 10d)

Écoutez, nations, la parole du Seigneur !
Annoncez dans les îles lointaines :
« Celui qui dispersa Israël le rassemble,
il le garde, comme un berger son troupeau.

Le Seigneur a libéré Jacob,
l’a racheté des mains d’un plus fort.
Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion :
ils affluent vers les biens du Seigneur.

La jeune fille se réjouit, elle danse ;
jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble !
Je change leur deuil en joie,
les réjouis, les console après la peine. »