Mardi 23 mars – 30ème jour de carême

Liturgie du jour

Les textes du jour

 

PREMIÈRE LECTURE  « Tous ceux qui auront été mordus, qu’ils regardent le serpent, alors ils vivront ! » (Nb 21, 4-9)

PSAUME   101 (102), 2-3, 16-18, 19-21

ÉVANGILE   « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS » (Jn 8, 21-30)

___________________________________________________________________________

40 jours de gratitude

“Les paroles agréables sont un rayon de miel, douces pour l’âme et salutaires pour le corps”. Proverbes 16, 24

Un chemin de gratitude proposé par le sanctuaire du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial :

Des cadeaux reçus


Dans ma vie, des évènements ne sont pas liés à mes efforts, ils sont des cadeaux reçus indépendamment de ma volonté ou de mon travail. On pourrait appeler cela le hasard. Ne peut-on pas aussi penser que c’est la Providence, c’est-à-dire l’œuvre de Dieu ?

Je fais la liste de tous les bienfaits que j’ai reçus de Dieu au fil de ma vie (au moins 15 moments ou grâces). Cette liste est pour moi comme le psaume 135 dans la Bible dans lequel le peuple d’Israël se souvient et rend grâce pour tout ce que Dieu a fait pour eux. Elle est comme ma bibliothèque de gratitude vis-à-vis du Seigneur, mon histoire sainte avec lui. Je peux y revenir régulièrement pour me souvenir sans cesse de l’amour du Seigneur. Je dis ma reconnaissance à Dieu, avec des mots simples ou en prenant un chant de louange.

___________________________________________________________________________

40 jours pour préparer nos cœurs à accueillir une vie nouvelle

« Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. » (Jean 3: 14) Mont Nébo-Jordanie

Le contexte actuel nous plonge dans le doute, dans la méfiance, dans une incertitude qui alimente nos angoisses. Comme le chemin de la foi est difficile à suivre dans une telle tourmente ! Comme l’espérance s’échappe facilement de nos cœurs comme l’eau qui glisse entre nos doigts ! Comme la peur nous enferme et nous emporte dans des spirales dévastatrices !
Pourtant Tu ne cesses de nous ouvrir à un chemin de confiance, Seigneur. Croire en la guérison malgré les maladies, croire en la paix malgré les violences, croire au pardon malgré les blessures, croire en la vie malgré les épreuves, croire en la résurrection malgré la croix, croire en Toi, Seigneur.

Le jeûne – Ma foi est-elle assez forte pour m’élever à ta suite, Seigneur ? Aide-moi à me défaire des doutes et de la méfiance qui me tirent vers le bas et m’empêchent de gravir le chemin qui mène à Toi.

L’aumône – Puissent mes actes et mes paroles porter loin ma confiance en Toi, Seigneur, pour que l’espérance renaisse dans le cœur de chacun.

La prière – Que ma prière me renforce dans ma foi, qu’elle soit mon appui pour faire face aux épreuves et qu’elle me rapproche chaque jour un peu plus de Toi, Seigneur.

Catherine

___________________________________________________________________________

PSAUME   101 (102), 2-3, 16-18, 19-21

R/ Seigneur, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu’à toi !
 (101, 2)

Seigneur, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu’à toi !
Ne me cache pas ton visage
le jour où je suis en détresse !
Le jour où j’appelle, écoute-moi ;
viens vite, réponds-moi !

Les nations craindront le nom du Seigneur,
et tous les rois de la terre, sa gloire :
quand le Seigneur rebâtira Sion,
quand il apparaîtra dans sa gloire,
il se tournera vers la prière du spolié,
il n’aura pas méprisé sa prière.

Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu :
« Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ;
du ciel, il regarde la terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir. »