Mercredi 18 novembre – 33ème semaine du Temps Ordinaire

Liturgie du jour

PREMIÈRE LECTURE  « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur Dieu, le Souverain de l’univers, Celui qui était, qui est et qui vient » (Ap 4, 1-11)

PSAUME  150, 1-2, 3-4, 5-6

ÉVANGILE  « Pourquoi n’as-tu pas mis mon argent à la banque ? » (Lc 19, 11-28)

Les textes du jour

___________________________________________________________________________

Que nos oreilles soient attentives, qu’elles entendent et écoutent ceux qui souffrent, ceux qui sont seuls, ceux qui sont dans la peine.

Que nos esprits fassent preuve de discernement, qu’ils résistent aux séismes de l’actualité et mettent leur intelligence au service du bien-être de tous, comme le bon grain qui pousse au milieu de l’ivraie.

Que nos paroles soient sobres, claires et justes, comme l’eau pure d’une source.

Que nos silences soient profonds et sincères, qu’ils couvrent le tumulte de nos vies, qu’ils arrêtent le flot des rumeurs malveillantes, comme le souffle léger et apaisant d’une brise en été.

Que nos mains soient tendues, ouvertes pour partager, disponibles pour aider, douces pour apaiser.

Que nos bras soient ouverts, ouverts pour accueillir, pour enlacer, pour protéger, comme les branches de l’arbre qui s’étendent et abritent, qui enveloppent et protègent.

Que nos cœurs débordent de bonté et de pardon, qu’ils apaisent les colères, qu’ils repoussent les violences, comme un oasis paisible au milieu du désert.

Que nos yeux se remplissent de bienveillance, pour faire face aux différences, pour contrer les intolérances.

Que nous nous armions de patience, avec l’espoir d’une vie libérée de ces lourds fardeaux qui pèsent sur nous.

Que nos corps se libèrent des chaînes qui nous entravent, des peurs qui nous paralysent, des angoisses qui nous étouffent, pour que nous puissions nous mettre en route sur le chemin de la vie, confiants et solides, comme un fleuve généreux et puissant qui vient se jeter dans l’immensité de l’océan.

Seigneur, aide-nous à prendre conscience de toutes ces richesses que tu nous as confiées. Aide-nous à les faire fructifier à la lumière de ta Parole.

Catherine

_______________________________________________________________________________

PSAUME 150, 1-2, 3-4, 5-6)

R/ Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu,
le Souverain de l’univers !
 (Ap 4, 8)

Louez Dieu dans son temple saint,
louez-le au ciel de sa puissance ;
louez-le pour ses actions éclatantes,
louez-le selon sa grandeur !

Louez-le en sonnant du cor,
louez-le sur la harpe et la cithare ;
louez-le par les cordes et les flûtes,
louez-le par la danse et le tambour !

Louez-le par les cymbales sonores,
louez-le par les cymbales triomphantes !
Et que tout être vivant
chante louange au Seigneur !