Communauté de paroisses

entre Rhin et Zembs

Zone pastorale de Sélestat

Éditorial

Nous connaissons, pour la plupart, cette expression française : « être à bonne école ». Mais depuis quelques jours, celle-ci est redevenue d’une brûlante actualité. C’est un fait : les commerces n’ont certes pas attendu les premiers jours de Septembre pour étaler en rayons cartables, calculettes, cahiers, tablettes et autres objets qui plongent d’emblée nos enfants dans cette atmosphère assez drôle qui annonce la rentrée des classes.
Les millions d’ « apprenants » qui vont en reprendre instamment le chemin ne souhaitent évidemment qu’une chose, c’est d’être à bonne école. Comme on les comprend ! Et pourtant, l’école ne se limite pas aux seuls bâtiments scolaires qu’ils fréquentent. Confusément, ils savent très bien qu’une fois quittés les bancs, l’école continue,…dans un autre cadre, d’une autre façon. Tout ce qui fait leur quotidien leur est apprentissage. Et c’est donc une question qui ne se pose pas qu’aux enseignants : nos enfants sont-ils à bonne école ?
Les propos que tiennent les parents, le langage qu’ils utilisent leur sont autant de leçons. Les idées que développent les adultes s’inscrivent dans la mémoire des enfants, aussi sûrement que les tables de multiplication apprises par cœur. Les gestes qu’ils les voient faire, constituent des repères sur lesquels eux-mêmes, plus tard peut-être, construiront leur existence bien mieux que les connaissances emmagasinées sur leur portable.
Nous sommes bel et bien leur première école, dès leur naissance. Et ce « nous », ce ne sont pas seulement leurs parents directs mais tout ce qui gravite autour d’eux : le monde qu’ils découvrent, ce qu’ils entendent et voient dans la rue, les affiches, la pub, les infos, internet… et tout le reste ! Tout fait école et laisse des traces plus ou moins profondes.
La « bonne école » dans ce cas, c’est quoi ? Parce que si tout fait école, alors les grossièretés, les mots violents, les gestes déplacés, les comportements douteux, les égoïsmes de toute sorte font autant école. Voilà qui nous interpelle : faisons-nous autant d’efforts que les enseignants qui s’efforcent de donner de bonnes connaissances et les bons réflexes, lorsque nous agissons avec les enfants ? Si la politesse, la solidarité, l’amour et le respect du prochain s’apprennent, c’est auprès de nous et dans cette humanité que nous ferons, jour après jour, que nos enfants sont ou ne sont pas à bonne école.
Alors, à tous les enseignants que nous sommes, à tous les apprenants dont nous sommes responsables, « bonne école » et bonne rentrée !

 

Marcel IMBS

Curé de la Communauté de Paroisses : Marcel IMBS

Prêtre coopérateur :

Prêtres retraités :

Adresse du presbytère :
5 Rue Béatus Rhenanus
67860 Rhinau
Tél. : 03 88 74 60 63

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.messes.info

Le Conseil Pastoral

Le conseil pastoral un est groupe de réflexion au service de la communauté des chrétiens.

Présidé par le curé, il examine les besoins de l’évangélisation sur le territoire de la paroisse et les moyens d’y répondre. De par la diversité de ses membres, le conseil pastoral reflète la vie de la communauté chrétienne. Avec pour soucis la qualité de vie évangélique de la paroisse, il propose des orientations, aide à murir les projets qui lui sont confiés et fait l’écho de la vie de la paroisse.

  • Il est « veilleur et éveilleur » pour la mission de l’Église. Et pour cela il est à l’écoute des attentes et des suggestions de toute personne pour contribuer à la cohésion de la communauté de paroisses.
  • Il rappelle la dimension universelle de l’Église et la dimension internationale de la réalité sociale en proposant des actions de solidarité.
  • Il se réunit chaque trimestre.

L’Équipe d’Animation Pastorale (EAP)

L’équipe d’animation pastorale est une équipe composée  de laïcs qui participent en étroite collaboration avec le curé de la paroisse à la mission de l’Eglise locale dans la fidélité aux orientations diocésaines.

Elle veille à la cohésion et au dynamisme de l’Église qui vit sur le territoire de la communauté de paroisses.

Avec le curé elle décide, cordonne et met en œuvre les activités habituelles ou exceptionnelles de la paroisse.

Les membres de l’équipe d’animation pastorale travaillent ensemble dans une communion fraternelle et missionnaire. Ils consolident leur action dans  la prière, la parole de Dieu et les sacrements.

Le Conseil de fabrique

Les fabriques d’église sont régies par le décret du 30 décembre 1809 et sont des établissements publics du culte, dotés de la personnalité juridique de droit public.

Ces établissements sont chargés de veiller à l’entretien des édifices culturels et d’administrer les biens et revenus affectés à l’exercice du culte, en réglant les dépenses et en assurant les moyens d’y pourvoir.

La durée du mandat des conseillers est de six ans. Aucun membre ne pourra accomplir plus de trois mandats successifs.

Lecteurs

Le lecteur est au service de Dieu qui en fait son porte-parole et celui de l’assemblée à qui il porte la Parole de Dieu, pour qu’elle s’en nourrisse et en vive à la gloire de Dieu. L’équipe des lecteurs assure les lectures aux offices dominicaux et participe à la distribution de la communion aux fidèles.

Chaque lecteur intervient à tour de rôle selon un planning établi en concertation avec tous les membres lors d’une réunion trimestrielle.

Les prières universelles sont également préparées par chacun ou puisées dans le livret  » Prions en Eglise « .

Sacristains

Le métier de sacristain, emploi d’Église au sein d’une paroisse, constitue un service qui comporte des missions, tant manuelles qu’intellectuelles. Il nécessite une polyvalence et foi dans le Seigneur. Le sacristain se donne dans la prière et collabore avec une équipe de personnes dans la confiance, le respect, la communication et la complémentarité.

Chorales

Servants d’autel

Servir à la messe, c’est contribuer à la beauté des célébrations, aider le prêtre et l’assemblée à prier et être soi-même plus disponible à la prière.

Ainsi, cette pastorale dépasse le seul service liturgique. Elle est un lieu de proposition et d’approfondissement de la foi chrétienne. Les jeunes y trouvent une formation liturgique, une certaine catéchèse, une expérience fraternelle de convivialité, de découverte et de vie en Église.

Les enfants qui souhaitent renforcer les équipes des servants d’autel et ainsi participer activement à aider le prêtre lors des célébrations, veuillez contacter le responsable de chacune des paroisses de la communauté.

Fleurissement des églises

Pour la beauté des offices religieux, des personnes donnent de leur temps et de leur talent pour le fleurissement des églises. Des fleurs peuvent être offertes par tous. Pour chaque église, des bénévoles assurent l’entretien et la décoration du lieu de culte.

Dans la paroisse, une équipe composée d’une dizaine de personnes bénévoles, hommes et femmes, s’est engagée de fleurir régulièrement l’église pour tous les offices liturgiques. En fin d’année, un calendrier est établi, répartissant la période attribuée aux personnes qui, toutes travaillent en binôme sur une durée de deux mois.

Selon les saisons, des fleurs peuvent être cueillies dans la nature, mais quel que soit le choix, un cahier est mis à disposition de l’équipe en place pour y introduire le décompte de leur période d’activité (fonds de caisse, dons, dépenses etc). Ce cahier sera remis tous les deux mois au trésorier du Conseil de fabrique pour vérification.

Adorateurs du Mont Ste Odile

Elle fut fondée en 1931 par Mgr. RUCH, alors évêque de Strasbourg et mise en œuvre par le chanoine Brunissen. Depuis cette année, des hommes et plus récemment des femmes, se relaient nuit et jour, 365 jour par an, dans la prière devant le Saint-Sacrement. Ils sont originaires de tous les cantons d’Alsace et sont groupés au sein de la Confrérie de l’Adoration perpétuelle.

Actuellement le groupe de notre doyenné compte environ 30 membres. Leur âge moyen est de 71.9 ans d’où la nécessité d’adresser un appel pressant à tous les fidèles de notre communauté de paroisses de venir se joindre à nous, chacun et chacune selon ses possibilités.

Page 1 sur 512345
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Actualités récentes

Agenda

Publications du diocèse

Web TV

Émissions radios

Presse écrite

Saveurs d'Évangile