Lettre aux grands-parents : « Souffle de sagesse » n°7

n° 7

 

Ça sent vraiment les vacances…

L’été est là, juillet sonne à la porte. On veut oublier l’agitation du printemps, les soucis de la vie, on se prépare à accueillir les petits-enfants… Cette lettre sera la dernière avant l’été, en attendant de reprendre nos rencontres à l’automne. Juste quelques propositions, maintenant que nous pouvons ressortir, les idées ne manquent pas…

A la rentrée, cette lettre reprendra une fois par mois, en alternance avec les cafés mensuels : un retour et des ressources pour approfondir celui qui vient de passer, des pistes pour se préparer. En attendant, profitons bien de l’été !

 La photo ci-dessus représente le phare de la Coubre, près de Royan.

 

Les cafés des grands-parents

Voici les dates prévues pour la reprise des cafés des grands-parente en septembre :

A Strasbourg : vendredis 18/09, 16/10, 20/11, 18/12, 15/01, 19/02, 19/03, 16/04, 21/ 05, 18/06 14h30-16h30 – Maison St-Pierre, 27 rue des Juifs, Strasbourg.

A Ribeauvillé, première rencontre le lundi 21 septembre puis rencontre mensuelle mais il y aura changement de lieu, nous vous tiendrons au courant.

A Mulhouse : première rencontre vendredi 04/09 14h-16h, puis rencontre tous les 2 mois à la  Maison Teilhard-de-Chardin, Mulhouse

A noter aussi le pèlerinage des grands-parents le samedi 8 mai 2021 dans le cadre du jubilé du Mont Sainte-Odile.

 

Pour prier       

L’été est l’occasion de nous retrouver dans la nature et d’y éveiller nos petits-enfants. Voici deux prières (pour une fois, on ne chante pas, même si on n’est pas comme Assurancetourix…). La première est du pape François, en souvenir de Laudato’si, à l’occasion du 5ème anniversaire de la publication de ce texte prophétique, la deuxième est une méditation inspirée du psaume 1.

Dieu aimant, Créateur du ciel, de la terre et de tout ce qu’ils contiennent.
Ouvre nos esprits et touche nos cœurs, afin que nous puissions faire partie de la création, ton don.
Sois présent pour les nécessiteux en ces temps difficiles, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables.
Aide-nous à faire preuve de solidarité créative pour affronter les conséquences de cette pandémie mondiale.
Rends-nous courageux en acceptant les changements apportés à la recherche du bien commun.

Maintenant plus que jamais, que nous pouvons tous nous sentir interconnectés et interdépendants.
Assure-toi que nous pouvons écouter et répondre au cri de la terre et au cri des pauvres.
Les souffrances actuelles peuvent être les douleurs de l’accouchement d’un monde plus fraternel et durable.

 

Le chemin du bonheur passe par Dieu.

ll n’y a pas d’autre route.

 

Heureux es-tu si tu suis cette voie,

si tu ne t’égares pas avec les prophètes de la mort de Dieu,

avec ceux qui ne cherchent que Ieur réussite personnelle,

dans la facilité, la peur, l’égoïsme, le mensonge ou la moquerie.

 

Heureux es-tu si l’amour des autres ne t’apparait pas comme une corvée,

si tu t’épanouis dans la loi du Seigneur,

si sa Parole résonne à tes oreilles.

 

Tu es comme un sapin

qui grimpe tout droit dans la futaie et dont le feuillage reste vert,

comme le lilas qui répand son parfum au printemps,

comme I’arbre fruitier chargé de fruits quand vient l’automne…

Tu réussis dans tes entreprises, malgré les doutes et les difficultés.

 

L’incroyant peut paraitre réussir,

mais sa prospérité est une façade fragile :

que vienne la tempête ou la malchance,

Il est comma la feuille morte qu’emporte le vent.

ll ne reste rien de lui, qu’un souvenir fugace dans la mémoire des hommes.

 

Devant Dieu, qu’importent les trésors pourris,

les décorations, les titres de noblesse ou Ies diplômes

Dieu connait, lui, la noblesse du cœur, la droiture et l’honnêteté.

Tu pourras, toi, tenir devant Iui, car tu as mis tes pas dans Ies siens,

et ll t’accueillera parmi Ies justes, ses enfants.

 

 

Pour témoigner, pour échanger des nouvelles

Espérons-le, cet été va être une occasion de rencontres, de découvertes, notamment avec nos petits-enfants. Notez ces anecdotes (textes, photos, vidéos…), on pourrait en faire à la rentrée un livre d’or… Et n’hésitez pas à nous donner de vos nouvelles, à nous partager des ressources, des chants ou des textes que vous avez découverts, ou vos intentions de prière : un simple mail à notre adresse pastoraledesfamilles@diocese-alsace.fr

L’été nous ouvre les bras, ce sera peut-être une occasion de rencontrer nos petits-enfants, de leur parler, de jouer et pourquoi pas de prier et de célébrer avec eux… Nous vous souhaitons de bien en profiter !

L’équipe du Café des grands-parents