Mulhouse : les propositions du Centre Porte Haute pour 2019/2020

de G à D : Christophe Krust, Dr Jean-Marie Wilhelm, Dominique Duverger (président) et père Hervé Paradis-Murat

Crée par les jésuites, de structure associative, le Centre Porte Haute est un lieu de croissance humaine et spirituelle, ouvert à toute personne en recherche de sens, croyante ou non.

Pour son nouveau programme de propositions, le Centre Porte Haute a choisi comme fil conducteur le thème de la parole.

Ce thème se déclinera en conférences, en propositions d’accompagnement spirituel, en formations autour de la Parole de Dieu et en propositions alliant l’art et la spiritualité.

Nous écoutons le Dr Jean-Marie Wilhelm, vice-président du CPH :

Le CPH à l’écoute de la société

Le choix du fil conducteur cette année s’est fait à partir du constat qu’il y a dans notre société des personnes qui ont le sentiment d’avoir une parole qui n’est pas entendue.

« On ne peut que constater qu’il existe des difficultés à parler, à s’écouter, des difficultés à mettre des mots sur ce que les gens ressentent également », souligne Dominique Duverger, président de l’association.

Il s’agit de redonner de la place à une parole juste, une parole que l’on peut croire.

Un cycle de conférences

Le cycle de conférence s’est construit à partir de plusieurs signaux qui ont interpelé l’équipe d’animation pour en arriver au thème « Parler, qu’est-ce à dire ? ».

« En face d’une parole profuse et libre il y a le constat des ronds-points où se sont concentrés des sans-voix. Il y a aussi la parole pervertie au profit d’intérêts politiques, économiques, d’où il s’avère difficile de discerner le vrai du faux.

Les moyens de diffusion de la parole évoluant, se pose la question de savoir si on peut se passer d’organe d’analyse fiable.

Et dans une société de plus en plus contractuelle, la gestion des conflits passe par un besoin de médiations. Enfin, les questions de bioéthique demandent de réinventer des modes de parole au niveau de la famille », souligne Jean-Marie Wilhelm.

La prochaine conférence sera celle de Fabrice Hadjadj le 1er octobre « L’homme, un animal de parole »

Des propositions et parcours divers, individuels ou collectifs

On retrouvera cette année les cafés philo qui permettront d’approfondir le thème de façon interactive.

Avec l’école de prédication, il s’agira d’apprendre pour des personnes engagées en Église, les règles de base pour prêcher, puisque par le baptême chacun est appelé à témoigner et donc à parler de sa foi.

On retrouvera également les soirées d’éthique publique ou encore les propositions d’accompagnement spirituel selon la sensibilité ignacienne.

Ou encore une journée d’étude avec Marie-Jo Thiel par rapport à la question de l’Église catholique face aux abus sur mineurs.

Consultez l’ensemble du programme de l’année 2019/2020

Renseignements : accueil@centreportehaute.org  • 03 89 45 43 50

Il reste des places pour les deux propositions suivantes qui sont des parcours sur l’année :

  • l’Ecole de la prédication une formation théologique et pratique pour des personnes qui ont à rendre compte de leur foi par une parole publique, lors d’assemblées de prière, de l’accompagnement de groupes de mouvements…
  • le Coeur qui discerne une initiation au discernement spirituel avec pour objectif de chercher et trouver la présence de Dieu au cœur de la vie quotidienne.