En cas de décès, la famille s’adresse aux Pompes funèbres. Ce sont elles qui prennent contact avec le secrétariat de la communauté de paroisses.

Des laïcs formés accompagnent les familles lors de l’accueil et la célébration à l’église.

Ils assurent la prière au centre funéraire ou au cimetière.

———————————————————————-

Équipe d’accompagnement des funérailles

(St-Barthélemy, St-François et St-Luc)

  • Hélène BOURDEL – 11 rue Flora – Tél : 03 89 46 10 79

———————————————————————-

Message aux familles dans le deuil

Chère famille dans le deuil,

vous venez de prendre contact avec les pompes funèbres parce qu’un de vos proches vient de décéder du coronavirus ou non.  Nous voulons vous adresser notre sympathie et nos condoléances. Dans cette période où beaucoup de personnes sont confrontées à la disparition d’un être cher, unique et irremplaçable, la crise sanitaire due au coronavirus ne laisse personne indifférent. Mais les mesures sanitaires obligatoires ne nous permettent pas en l’état actuel de la pandémie de célébrer un office tel que vous l’auriez souhaité.

Néanmoins, par ce message nous vous rejoignons avec l’aide précieuse des pompes funèbres que vous avez démarchées et qui vous accueillent le mieux possible dans ces circonstances exceptionnelles.

Nous vous disons, à nouveau, si c’est nécessaire, que nous sommes et serons à vos côtés au lieu et à l’heure de l’inhumation de votre cher défunt. C’est-à-dire au cimetière, que ce soit pour la mise en terre du corps ou de l’urne. Cela pour une prière et un moment de recueillement avec 20 personnes maximum.

Et, après la pandémie, nous verrons avec vous comment faire mémoire plus honorablement de votre proche : en célébrant une messe et/ou en organisant une célébration pour toutes les victimes et tous les défunts dont les funérailles ont dû être différées à cause de la pandémie.

Nous verrons alors avec vous ce qu’il conviendra de faire.

Dès à présent nous vous invitons à nous contacter avec l’aide des pompes funèbres au numéro de téléphone que nous leur avons transmis (c’est-à-dire pour notre communauté au 06.07.88.58.60 curé Jean Claude KLOTZ) de manière à prendre connaissance du décès et nous engager dans la prière avec vous.

En vous assurant, chère Famille, de notre présence fraternelle, au milieu de votre double peine.

Jean Claude KLOTZ, curé

Benjamin KAFALA, prêtre coopérateur

Gérard ADLER, prêtre retraité

Laurent SCHNEIDER, diacre permanent

Et notre équipe de laïcs pour le moment indisponible : Christophe, Hélène, Didier

———————————————————————-

Aux familles en deuil – Message de l’Archevêque

Chère Famille,

Vous venez de perdre un être cher et vous vous êtes adressés à l’Église pour qu’elle accompagne son départ dans la prière et l’espérance.

En ces temps troubles d’épidémie du coronavirus, il semble bien que la peine déjà immense du décès de votre proche soit accompagnée d’une double, voire d’une triple peine : non seulement vous n’avez peut-être pas pu accompagner l’être cher dans son départ – il est même possible qu’on ne vous a pas donné la possibilité de le revoir –, mais les règles du confinement empêchent l’organisation des traditionnelles funérailles à l’église, occasion de se rassembler autour du défunt et de commencer dignement le travail de deuil.

Je tiens à vous assurer de la compassion qui est celle de l’Église entière, exprimée par votre curé, votre équipe funérailles, la communauté paroissiale… D’ores et déjà, nous prions avec vous et pour vous.

Enfin, je tiens à vous assurer que nous ne vous oublierons pas : dès qu’une situation plus normale sera revenue, nous verrons de quelle manière – individuelle ou collective – nous pourrons assurer une célébration dans l’église paroissiale, où pourront participer toute la famille et tous les amis du défunt.

+ Luc RAVEL
Archevêque de Strasbourg