L’enfant Yves Congar et son « Journal de la guerre – 1914-1918 »

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la fin de la 1ère guerre mondial, une lecture publique aura lieu le samedi 24 novembre 2018 à 15h au mont Ste Odile à la chapelle Sainte Attale.

En 1914, pendant ses grandes vacances, le jeune Yves Congar consigne dans un cahier tout ce qu’il entend et voit autour de lui dès les premières rumeurs de guerre : il n’a alors que 10 ans.

Son récit révèle une grande maturité et un fort sens patriotique. Au fil de la guerre, ce sont cinq cahiers d’écolier qu’il remplira et illustrera de dessins à la plume remarquables.

Son « Journal des Vacances », commencé le 27 juillet 1914, deviendra son « Journal de la guerre » et se terminera le 15 novembre 2018.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la fin de la première guerre mondiale de 1914-1918, une lecture de son « Journal de la Guerre », ponctuée de pauses musicales, sera donnée par le chanoine François Geissler, recteur du Mont Sainte-Odile, le samedi 24 novembre à 15h, à la chapelle Sainte-Attale.

Yves Georges Congar à l’état civil et Marie-Joseph Congar en religion, né à Sedan le 13 avril 1904 et mort à Paris le 22 juin 1995, est un religieux dominicain considéré comme l’un des plus influents théologiens catholiques du XXe siècle. Il est connu en particulier pour ses travaux en ecclésiologie et en oecuménisme.

Tout d’abord exposé aux soupçons puis aux sanctions de l’autorité ecclésiale, il est envoyé au couvent de Strasbourg. Réhabilité par la suite, il est nommé expert au concile Vatican II (1962-1965) et élevé au cardinalat par le pape Jean-Paul II en 1994.

Mont Sainte-Odile • 67530 OTTROTT • Tél. 03 88 95 80 53
www.jubile2020.sainte-odile.euInstagram : #sainteodile