Volet économique et visite de l’entreprise Guillet

Mgr Ravel n’avait pas pu visiter l’entreprise Guillet lors de la visite pastorale de la zone pastorale Molsheim-Bruche comme c’était prévu initialement, puisqu’il avait été contraint de l’interrompre à la suite d’un souci de santé.

Notre archevêque avait toutefois déjà rencontré le chef d’entreprise : Fabien Guillet lors du repas avec les EDC, (entrepreneurs et dirigeants chrétiens).

C’était le samedi 27 octobre 2018 à Rosheim dans l’entreprise UFT (techniques d’assainissement) dont Jean Philippe Martz est le chef d’entreprise.

Il avait ouvert ses portes pour le temps d’un repas qui a permis à Mgr Ravel une insertion dans le monde économique de la zone pastorale Molsheim-Bruche en rencontrant des dirigeants et entrepreneurs chrétiens venus de différents lieux et horizons professionnels.

cliquez pour voir les photos du repas

C’est donc le 3 juillet, dans le cadre de la découverte du volet économique du secteur de Molsheim, qu’a eu lieu la visite.

C’est Laurent Hochart qui a accompagné notre archevêque tout au long de cette journée.

Après la visite de l’entreprise Guillet, Mgr Ravel  a pu rencontrer les acteurs du tremplin des entreprises, déjeuner dans un restaurant de la vallée puis terminer par la visite de l’entreprise Bugatti.

Retour sur la découverte de l’entreprise Guillet

Pour cette visite, nous étions quelques personnes à accompagner notre archevêque.

Nous avons été accueillis chaleureusement par Fabien Guillet, le PDG de Guillet Groupe ainsi que son père Gilles Guillet âgé de 78 ans, le créateur de l’entreprise.

Tous les deux nous ont introduits dans l’entreprise familiale qui existe depuis 1970.

Elle compte aujourd’hui 115 personnes sur 2 sites où sont transformés des matières premières, plus de 700 tonnes d’Inox, 700 tonnes d’acier et 400 tonnes d’aluminium de différentes nuances chaque année.

Nous nous sommes déplacés dans différents halls où se mêlent d’énormes machines et des hommes qui travaillent.

Nos guides nous ont apporté des explications dans chaque section : « Nous pouvons aussi bien réaliser des petites pièces que des structures complexes, jusqu’à l’équipement ou la machine clé en main.

Nos domaines d’activités sont variés : agro-alimentaire, pharmaceutique / cryogénie, ferroviaire…  mais aussi le service à la production et la maintenance. La diversification est notre force »

S’il y a de nombreuses machines dans les différentes sections : tout d’abord le découpage avec jet d’eau ou laser, puis la partie usinage.

La nécessité de l’intervention de l’humain est toujours nécessaire.

C’est d’ailleurs aussi une des particularités des l’entreprise, c’est le désir d’encourager des jeunes à travailler dans ce secteur industriel : un partenariat avec les compagnons du devoir permet d’accueillir 19 apprentis en septembre.

Cette entreprise travaille avec des grands groupes et elle est même tournée vers l’international avec le développement de l’export.

S’il y a certes de la concurrence, les produits conçus sont renommés au niveau du plan de sécurisation, même s’ils sont plus chers.

C’est un peu synonyme de la haute couture ! « Le Made In France est notre ADN. »

Nous avons terminé par la découverte d’un joyau flambant neuf : un mini tracteur conçu pour l’exploitation des vignes.

Fabien Guillet était fier de nous présenter ce prototype qui n’attendait plus que d’être commercialisé.

MERCI pour la découverte de l’entreprise qui fut très intéressante et enrichissante.

cliquez pour voir les photos de la visite

Pour en savoir plus : https://www.guillet.tm.fr/