Une journée d’Adoration Eucharistique Le 04 octobre à Berrwiller, église Ste Brigide

Messe à l'hôpital de Soultz puis Eglise de Berrwiller

L’exhortation apostolique « Le sacrement de l’amour », du pape Benoît XVI, reprend et synthétise les travaux du synode des évêque qui s’est tenu au Vatican en octobre 2005 et qui avait pour thème : « L’Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l’Eglise ». Benoît XVI nous rappelle que l’Eucharistie est un mystère à croire, un mystère à célébrer et un mystère à vivre. Il y rappelle aussi le lien qui existe entre célébration de l’Eucharistie et adoration eucharistique. « Ce n’est que dans l’adoration que peut mûrir un accueil profond et vrai. Et c’est bien par cet acte personnel de rencontre avec le Seigneur que mûrit ensuite la mission sociale qui est renfermée dans l’Eucharistie et qui veut briser les barrières non seulement entre le Seigneur et nous, mais aussi et surtout les barrières qui nous séparent les uns des autres » (N° 66). Pour que nous puissions vivre vraiment ce mystère d’amour qu’est l’Eucharistie, et participer de manière effective à sa fécondité, avec l’équipe d’animation pastorale, nous voulons vous proposer une journée mensuelle d’Adoration Eucharistique pour notre communauté paroissiale et pour les vocations. La communauté paroissiale, cellule de base de la vie et de la mission de l’Eglise diocésaine, se doit de célébrer, d’annoncer, de prier et de servir. L’annonce et le service peuvent se faire de manière concrète, bien entendu, mais aucune action concrète en peut porter du fruit si elle n’est pas précédée, portée et accompagnée par la prière. En plus de participer à l’annonce de l’évangile et à la charité, la prière me permet aussi de croître dans ma vie chrétienne et de devenir toujours plus un disciple de Jésus Christ. « Adorer le Corps du Christ veut dire croire que là, dans ce morceau de pain, se trouve réellement le Christ, qui donne son vrai sens à la vie, à l’univers immense comme à la plus petite créature, à toute l’histoire humaine comme à l’existence la plus courte. L’adoration est une prière qui prolonge la célébration et la communion eucharistique et dans laquelle l’âme continue à se nourrir : elle se nourrit d’amour, de vérité, de paix ; elle se nourrit d’espérance, parce que Celui devant lequel nous nous prosternons ne nous juge pas, ne nous écrase pas, mais nous libère et nous transforme. »

Messe à 10h à l’hôpital de Soultz

Adoration de 11h30à 17h30 à l’église Ste Brigide de Berrwiller