Communauté de paroisses Saint Jean-Baptiste d’Unterlinden
Paroisses Saint Martin et Saint François d’Assise

Solennité de l’Assomption

Le vendredi 14 août : Pas de Messe ni d’adoration à 12h15
18H30 Messe de l’Assomption anticipée aux Dominicains

Le samedi 15 août 2020 AUX DOMINICAINS

10H30 Messe
17H00 Vêpres
20h00 Veillée mariale

Le dimanche 16 août 2020

10H30 Messe St Martin
18H00 Messe St Martin

20e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE


FEUILLET DE MESSE DE CE DIMANCHE

Curé de la Communauté de Paroisses : Christian Kamenisch

Vicaire : Blaise Bakulu
Prêtre étudiant : Roland Kanik
Diacre permanent : René Ciseri
Coopératrice en Pastorale des enfants : Anne Dimey
Coopératrice en Pastorale des jeunes : Maude Meyer

Ouverture de l’ACCUEIL PAROISSIAL

Mardi             9h30 à 11h30
Jeudi             9h30 à 11h30

Collégiale saint Martin

22, place de la cathédrale 68000 COLMAR   03.89.41.27.20
 le masque est obligatoire dans l’église

SEMAINE
La collégiale est ouverte de 8h à 17h tous les jours

WEEK-END
SAMEDI          8h30-11h45 / 14h-17h / Messe
DIMANCHE    9h-11h45 / 14h-17h / Messe

INTENTIONS DE PRIERES

Vous êtes nombreux à nous confier des intentions de prière.
Elles sont portées lors des Eucharistie quotidiennes célébrées par le Curé.
Vous pouvez nous les transmettre via ce lien 
D’autre part, si vous souhaitez que votre prière
alimente notre « arbre à prière »  visible ici, vous pouvez le préciser dans le formulaire.

L’Equipe d’Animation Pastorale
de notre Communauté de Paroisses St Jean-Baptise d’Unterlinden

 

Elle porte la responsabilité de la pastorale de la Communauté de paroisses. Elle se réunit tous les quinze jours et se veut à l’écoute de l’attente des paroissiens, des besoins de l’Église et des évènements du quartier et du monde. Elle est composée actuellement du curé de la paroisse nommé par l’évêque et de sept laïcs élus par la communauté.

Elle aborde tout sujet touchant à la mission de la paroisse dans l’annonce de la Parole de Dieu. Elle anime la communauté paroissiale et met en place toutes activités nécessaires pour remplir sa mission. Elle agit sous la responsabilité du curé, qui en dernier ressort prend les décisions.

 

Une équipe, composée des prêtres et de laïcs élus :

  • En charge de l’animation, l’équipe est à l’écoute de la communauté. Elle donne de la vie, elle repère les attentes des personnes, encourage et suscite les actions de la communauté.
  • En charge de la Pastorale, elle porte avec les prêtres la responsabilité d’annoncer l’Évangile
  • Dont la mission est de conduire la communauté chrétienne :
  • Elle peut se saisir de tous les aspects de la vie de la paroisse et porte la responsabilité de son animation.
  • Elle décide des grandes orientations et veille à leur mise en œuvre.
  • Elle s’attache à relire dans la foi les événements qui marquent la vie paroissiale, la vie du quartier et du monde.
  • Elle assure la communion avec le diocèse et les autres communautés chrétiennes du quartier – Elle s’ouvre vers les autres communautés religieuses du quartier.
  • Elle prend soin de faire résonner l’appel de l’Évangile adressé à chacun pour qu’il devienne un membre actif de l’édification de la communauté chrétienne.
  • Dont les membres n’ont pas à être partout :
  • L’EAP n’hésite pas à déléguer et à confier des tâches à d’autres groupes.
  • Elle écoute les différents groupes de la paroisse, les soutient et les aide à s’intégrer dans une pastorale commune sans se substituer à eux.

PRESENTATION DE L’EQUIPE

La communauté de paroisses est l’espace habituel où la vie de l’Église se déploie dans toutes ses dimensions : célébrer le salut, servir la vie des hommes, annoncer l’Évangile. Ces trois fonctions
vitales de l’Eglise sont portées en co-responsabilité par un noyau de baptisés constituant l’Équipe d’Animation Pastorale (l’E.A.P.). Plusieurs personnes ont répondu à l’appel du Seigneur pour
rejoindre cette équipe :

 

 

  • Donatienne Molle, juriste de formation, elle est maman de deux enfants. Dans la communauté, elle coordonne depuis plusieurs années le catéchisme des enfants, mais aussi l’accueil des familles dans le cadre de l’éveil à la Foi.
  • Louise Brès, professeur des écoles. Elle est particulièrement impliquée dans le groupe de jeunes adultes ProVieDense et dans la préparation des adolescents au sacrement de la confirmation. Elle participe à la commission Ados et Jeunes de la zone et accompagne les jeunes à Lourdes. Notons qu’elle exerce un talent musical au sein de l’harmonie Saint Martin.
  • Thierry Portzer, acheteur d’investissement dans le milieu industriel, vous le connaissez surement car il est toujours en recherche de lecteurs pour nos célébrations. Il est papa d’étudiants, il
    s’investit beaucoup avec son épouse Christine dans les dîners alpha à destination des couples.
  •  Benoît Kiry, professeur d’éducation musicale. Papa de 3 adolescents et demi (comme il aime à le dire), il enseigne avec bonheur au sein d’un établissement scolaire de la Fondation Providence de
    Ribeauvillé. Il est le fondateur et directeur de la manécanterie de Saint Jean, choeur de filles.
  •  Maude Meyer, coopératrice de la pastorale, au service des adolescents, des étudiants et des jeunes adultes du doyenné de Colmar. Nous nous réjouissons qu’elle soit tout récemment devenue maman.
  • Blaise Bakulu, prêtre français d’origine congolaise. Il est aumônier du Collège épiscopal Saint André. Comme vicaire, il travaille avec Maude en responsabilité pastorale pour les jeunes du
    doyenné.
  • Roland Kanik, prêtre originaire de la République Démocratique du Congo. Prêtre étudiant, il est impliqué dans l’aumônerie du Centre Départemental de Repos et de Soins. Il est engagé dans
    l’animation et la formation des Servants d’Autel de la communauté.
  • Pour bénir l’équipe d’animation pastorale, assurer la croissance spirituelle et l’unité de la communauté de paroisses, l’abbé Christian Kamenisch, prêtre du Prado, est votre heureux curé.
  • L’équipe pourra aussi compter sur l’appui d’Anne Dimey, coopératrice au service des enfants sur les deux communautés St Joseph Espérance et St JB d’Unterlinden et compter sur René Ciseri, diacre, aumônier de la Maison d’Arrêt de Colmar.

“Je vous invite à effectuer votre service pastoral en relation et en
collaboration avec les autres structures d’animation du diocèse (zone pastorale, services diocésains,
mouvements) et les communautés de paroisses voisines.
Puissiez-vous ensemble, avec le secours de Saint François d’Assise, de Saint Martin de Tours, de Saint
Jean Baptiste et de la Sainte Vierge, être à l’écoute de la Parole de Dieu et la mettre en pratique; ainsi
vous serez des missionnaires de paix, de joie et de bonheur.”

 

lors de la célébration de renouvellement de l’EAP, en 2019.

N’hésitez pas à nous confier vos intentions de prières, et vos INTENTIONS DE MESSES PAR MAIL (17€ Paroisse St Martin, ou via la Poste)

Faire un DON à la quête pour soutenir ma paroisse

REPRISE DES MESSES DOMINICALES
 
Bonjour à tous !
 
Les célébrations reprendront
à st Martin le 30 mai 2020
(pas de célébration à st Francois d’Assise jusqu’au mois de septembre).
 
Horaires des Messes : samedi 18h30 – Dimanche 9h 11h 18h. Les places sont limitées à 150 personnes.
 
IL FAUDRA DONC OBLIGATOIREMENT VOUS INSCRIRE AU 06 36 20 97 84 (ne pas tel au secrétariat paroissial, mais utiliser exclusivement cette ligne).
Port du masque obligatoire.
 
LES FIDÈLES RESSENTANT DES SYMPTÔMES SONT PRIÉS DE RESTER CHEZ EUX.
 
POUR CEUX QUI APPARTIENNENT AUX GROUPES À RISQUES (âge ou pathologique particulière), IL LEUR APPARTIENDRA DE DISCERNER SI LEUR VENUE EST OPPORTUNE, SACHANT QUE
 
L’ARCHEVÊQUE LES DISPENSE DE LA STRICTE OBLIGATION DOMINICALE.
 
Les Messes en semaine du mardi au jeudi et samedi à 9h, et le vendredi à 12h15 SANS INSCRIPTION.
 
Restons prudents !
Fraternellement
Père Christian

Ce lundi 11 mai 2020 : COMMUNIQUE PAROISSIAL

COLLÉGIALE

Notre collégiale St Martin va rouvrir ses portes, sous conditions de protections et de distanciations.
– Tous les jours de 10h à 17h avec Adoration eucharistique en continu.
– Le samedi, il y aura deux créneaux pour se confesser au confessionnal : de 11-12h et 16h-17h.
– Les Messes en ligne se poursuivent chaque jour.
Nous vous conseillons de vous munir d’un masque.
Il n’y aura pas de bougies, ni d’eau bénite.
– Vous trouverez un banc sur deux, et une chaise sur trois pour vous asseoir.
– Il y aura du gel désinfectant à prendre à l’entrée, dès que cela sera possible…
– Une porte pour entrer et l’autre pour sortir, qui resteront ouvertes.

ACCUEIL

L’accueil paroissial sera ouvert
Le mardi 9h30-12 / 14h-16h
Le jeudi 9h30-12 / 13h-18h
Le vendredi matin 9h30- 12h
Une personne à la fois dans le bureau paroissial (avec port d’un masque)

DOMINICAINS

 L’église et le retable rouvre, sous conditions, ce lundi.
Le secrétaire paroissial
  • Programme des journées de pèlerinages pour les 13-17 ans

    Suite à l’annulation du Pélé-Jeunes cette année du fait de la pandémie, il a été proposé aux zones pastorales d’organiser une journée de pèlerinage en Alsace pour les ados. Une trame et des documents ont été préparés et envoyés par le comité de pilotage du Pélé-Jeunes.

  • Messes en mémoire des défunts de la communauté

    De nombreuses familles ont été éprouvées par un deuil pendant la période de confinement. Les restrictions sanitaires ont souvent empêché la tenue habituelle de funérailles, rendant ces séparations particulièrement difficiles. Avec le retour des cérémonies religieuses, il est à présent possible de se retrouver et de célébrer un temps de prière. Différentes messes dans les […]

  • Consignes pour tous les acteurs de la Pastorale – allègement des mesures sanitaires

    Nous avons été amenés à repousser les célébrations du Grand Jubilé de Sainte-Odile, à annuler les pèlerinages à Lourdes ou ailleurs, tant d’autres rencontres n’ont pu avoir lieu, sans parler de l’absence de célébrations dans nos églises pendant plus de deux mois. La vie reprend désormais son cours. Mgr Ravel, notre archevêque, et son conseil, appellent à vivre ensemble, durant l’été, un grand temps diocésain, dans nos communautés de paroisses.

  • En chemin vers la Pentecôte

    Le déconfinement spirituel coïncidera avec l’attente de l’Esprit-Saint dans la préparation à la fête de la Pentecôte. A l’invitation de Mgr Ravel, des petits groupes de chrétiens, sont appelés à se constituer pour devenir des « cénacles », communautés intermédiaires entre la cellule familiale et communauté paroissiale.

  • Célébrer le Dimanche du St Sacrement à domicile

    Ces supports vous permettront de célébrer la liturgie de ce dimanche en communion avec les membres de la communauté qui participeront aux messes qui reprennent (dans le strict respect des consignes sanitaires).         Cliquer ici pour télécharger le support pour la prière personnelle du dimanche du St Sacrement Cliquer ici pour télécharger […]

  • Un joli cadeau offert par les enfants de la Communauté

    Voici un joli cadeau offert par nos enfants ! Une réalisation  pleine de douceur et de chaleur humaine, avec de jolis coloris, et de jolis dessins, pour tous les membres de notre Communauté de Paroisses mais aussi les autres… En attendant de pouvoir se retrouver… Parmi les enfants qui ont envoyé des dessins, certains auraient […]

  • Un clip de remerciement réalisé par les jeunes de notre communauté !

    Les jeunes de notre communauté n’ont pas chômé pendant cette période de confinement ! Ils ont réalisé un formidable clip afin de rendre hommage aux soignants, aux personnes qui ont continué de travailler, aux personnes qui ont fait preuve de solidarité et ont eu une pensée aussi pour les familles éprouvées par le COVID. Nous […]

  • Consignes pour tous les acteurs de la Pastorale – déconfinement du 11 mai

    Lundi 11 mai marquera la reprise des activités pastorales selon des modalités nouvelles. Dans cette perspective voici des indications en documents joints

  • Communiqué de Mgr Luc Ravel – 29 avril 2020

    Je m’associe intégralement sur le fond et dans les termes à la déclaration du conseil permanent de l’épiscopat de ce même jour qui formulait tout à la fois notre regret de responsable religieux et notre obéissance de citoyen français.

  • Septième message à nos chers alsaciens et alsaciennes

    Avant (avant la pandémie mais surtout avant le confinement absolu), nous étions tous de sinistres individualistes et de redoutables égoïstes. Grâce à la crise, nous sommes tous devenus d’agréables voisins et de merveilleux acteurs de la solidarité.

JUILLET

Notre-Dame du mont Carmel

Les objets liturgiques : l’ostensoir, signe de la présence réelle du Christ

Sur les pas de sainte Marguerite-Marie Alacoque

La prière du matin, une habitude qui transforme la journée !

Ces saints patrons qui veillent sur les armées

Saint Camille de Lellis

Quelles sont ces grâces spéciales que le Seigneur envoie aux parents ?

Le Pape pense à Sainte-Sophie et exprime sa douleur

Comment suivre l’Angélus du Pape François?

Les dix conseils de saint Benoît susceptibles de changer votre quotidien

Les plus beaux textes du pape François écrits pendant le confinement rassemblés dans un livre

Une nouvelle bienheureuse et quatre nouveaux vénérables

Pastorale diocésaine

Comment par le baptême nous devenons enfant de Dieu…. et de Marie

Saviez-vous que les samedis étaient dédiés à la Vierge Marie ?

Comment connaître la joie parfaite, même dans les moments difficiles ?

Notre-Dame de Paris sera finalement restaurée à l’identique

Pourquoi les chrétiens prient-ils les mains jointes ?

L’Évangile et les signes des temps

“La force dans l’épreuve”, les mots du Pape dans la pandémie

Saints Aquila et Priscille

9 bonnes raisons de prier le chapelet !

Comment distinguer les signes de Dieu dans sa vie ?

 

À quoi servent les cardinaux ?

Envie de bien dormir ? Cette prière du soir va vous aider à trouver le sommeil

Sainte Maria Goretti

Les lieux de la Bible : Gabaon, la ville où Salomon révéla sa sagesse

Éloi Leclerc : Sagesse d’un pauvre

Méditation du 14ème dimanche ordinaire : « Venez à moi… »

Dix versets bibliques pour se lever du bon pied chaque matin

Demandez à Jésus de vous ouvrir son cœur avec cette prière

RD Congo : « Une nouvelle page de notre histoire nationale s’ouvre devant nous »

Assise: une “nuit de lumière” le 11 juillet, après l’obscurité de la pandémie

Saint Benoît, notre bon ami du ciel

Si vous hésitez à vous confesser, demandez un coup de pouce à votre ange gardien !

Saint Thomas

De la solitude au don de son temps, les plus grands combats des célibataires

« Lourdes United » le 16 juillet, comment cela se passe un e-pèlerinage ?

En juillet, le Saint-Père invite à prier pour les familles

Décès de Georg Ratzinger, le frère du Pape émérite

JUIN

Non, la dévotion au Sacré-Cœur n’est pas réservée au mois de juin !

Comment l’encens favorise la prière personnelle

Le Sanctuaire de Lourdes organise un e-pèlerinage le 16 juillet prochain

Pourquoi Jésus est-il représenté avec le cœur apparent ?

Angélus: «demander à Dieu la grâce de la vie»

Saints Pierre et Paul: «nous avons besoin de vraie prophétie»

Saints Pierre et Paul : deux martyrs, une solennité

Pourquoi saint Paul et saint Pierre sont-ils fêtés ensemble alors qu’ils se connaissaient à peine ?

Saint Pierre et saint Paul

Devenir prêtre en 2020: suivre le Christ pour consoler le peuple de Dieu

Saint Irénée, le « découvreur » des quatre évangiles

Saint Irénée de Lyon

Moi séminariste, ce que m’a appris le confinement

Concile Vatican II: une graine qui continue à pousser

À 38 ans, il est le plus jeune évêque du monde !

Avec les Papes et les saints, vivre le mois de juin auprès du Cœur de Jésus

Avec sœur Jeanne-Marie, la mission passe par le soin aux plus pauvres

François: on rejoint Dieu en se connaissant soi-même et en vivant pour les autres

27 juin : Pèlerinages pour les vocations avec l’Archevêque

Cinq ans après Laudato si’, le Vatican réaffirme son engagement pour l’écologie intégrale

Benoît XVI en Allemagne, en visite auprès de son frère malade

Appel aux dons !

Carlo Acutis, le geek de Jésus, sera béatifié le 10 octobre à Assise

Les douze promesses de Jésus à ceux qui témoignent d’une dévotion au Sacré-Cœur

La recette de la sainteté : troisième ingrédient, l’audace

Sept pensées lumineuses de Mère Teresa pour inspirer votre quotidien

Corpus Domini: l’Eucharistie est le «Mémorial qui guérit notre mémoire»

Fête de Dieu : quand l’eucharistie unit le temps terrestre à celui du Seigneur

Derrière la première BD sur Louis et Zélie Martin, une touchante histoire

Comment suivre l’Angélus du Pape François?

Le Pape, inquiet, exhorte à promouvoir la paix en Libye

Marie en mai, le Sacré-Cœur de Jésus en juin… à chaque mois de l’année, sa dévotion

Méditation de la Solennité du Saint-Sacrement du corps et du sang du Christ

Le Saint-Sacrement, réalité la plus vivante de notre monde

Les miracles eucharistiques, phares de la foi même en temps de crise

Journée mondiale des pauvres: le Pape invite à tendre la main aux démunis

Comment Pauline Jaricot évita un bain de sang avec des médailles de la Vierge

Cette prière à saint Antoine réputée pour ses effets miraculeux

Une semaine pour retrouver le vrai saint Antoine de Padoue

Année Laudato Si’: l’enjeu est «d’accélérer la mise en œuvre» de l’encyclique

Bienheureux Guy de Cortone Frère mineur (✝ 1245)

Une réplique de la Vierge du Pilier installée sur le parvis de Notre-Dame

Les grands théologiens du XXe siècle : Joseph Ratzinger (6/6)

Une journée de pèlerinage pour les 13-17 ans

Sept phrases pour se mettre à l’écoute du Seigneur

Traverser la dépression sans perdre la foi

Nouveau calendrier de pèlerinages jubilaires

Barnabé, formidable témoin de l’église missionnaire des origines

Lourdes en Alsace…

Les dix phrases de Jésus qui ont changé le monde

Audience : le Pape nous invite à nous laisser changer par Dieu

Le Chemin du Cœur : neuvaine ignatienne au Sacré-Cœur de Jésus

Jubilate Pop Louange, une famille qui a la musique dans la peau

Appel du Pape contre le travail des enfants

Maternité spirituelle : et si elle concernait toutes les femmes ?

Comment suivre l’Angélus du Pape François?

Angélus: la solennité de la Trinité invite à se laisser fasciner par la beauté de Dieu

Pourquoi Dieu ne répond-il pas à ma prière ?

Huit façons d’honorer le Sacré-Cœur de Jésus chez soi

Pourquoi « heureux » est l’exact synonyme du mot « saint »

La neuvaine au Sacré-Cœur de Jésus que Padre Pio affectionnait particulièrement

Le Pape crée un fonds pour les travailleurs en difficulté à Rome

Ces saints qui avaient une dévotion particulière au Sacré-Cœur de Jésus

Le silence retrouvé de la basilique de Vézelay

Avec les Papes et les saints, vivre le mois de juin auprès du Cœur de Jésus

Quelles sont les apparitions de saint Joseph reconnues par l’Église ?

Dialogue œcuménique: renouveler le désir d’unité, définir une vision commune

KT : Prendre le temps de relire ce que nous avons vécu pendant ces derniers mois

Cette prière de saint François d’Assise, formidable soutien à la mission

Célibat qui dure : « Dieu me veut-Il célibataire ? »

Que se passe-t-il quand la Trinité vient habiter en nous ?

La sainte Trinité expliquée aux enfants

Pourquoi la Trinité n’a rien d’une subtilité théologique

Saint Boniface Archevêque de Mayence, martyr (✝ 754)

Sainte Trinité : trouver le réconfort et la paix intérieureDes milliers d’heures de chants grégoriens disponibles en libre écoute sur une application

Sainte Clotilde Reine des Francs (✝ 545)

Faire du temps des retrouvailles, le temps des semailles

Les Papes et le rêve de Martin Luther King

La prière d’abandon de Charles de Foucauld

La belle amitié entre Pauline Jaricot et le saint Curé d’Ars

La lettre de Mgr de Moulins-Beaufort au président de la République

L’ouverture du Grand jubilé confirmée

Année Laudato si’ : François dans la complémentarité des papes

Dans les pas de Pauline Jaricot, missionnaire lyonnaise bientôt béatifiée

Saints Blandine et Pothin

Le don de la Pentecôte

Le Pape François invite les vierges consacrées à être des «expertes en humanité»

“Marie, mère de l’Église” célébrée ce lundi de Pentecôte

Quelles sont les sept prières préférées du pape François ?

MAI 2020

Famille : le rôle déterminant des grands-parents

Regina Coeli: quitter ses habitudes pour se mettre en mission grâce à l’Esprit

Solennité de la Pentecôte: «Le secret de l’Esprit Saint est le don»

Visitation de la Vierge Marie

Lettre du Pape aux prêtres de Rome: se laisser surprendre par le Ressuscité

Le Pape François a prié Marie devant la Grotte de Lourdes, dans les Jardins du Vatican

« Jeanne d’Arc nous montre comment reprendre notre destin en main »

Rosaire du Pape: Mgr Fisichella rappelle la force de la piété mariale

La croix présentée à Jeanne d’Arc sur son bûcher sort de l’oubli

Durant la crise, le sanctuaire de Lourdes, «poumon de la prière» dans le monde

Pentecôte: le Pape François situe l’Esprit Saint comme «l’inconnu de notre foi»

Comment prier le Rosaire samedi avec le Pape François

Comment la peste noire a changé la formulation du « Je vous salue Marie »

Paris, Viviers, Tamanrasset… dans les pas de Charles de Foucauld

Les sept qualités indispensables d’un missionnaire

Trois nouveaux saints dont Charles de Foucauld

Audience: la prière est le refuge de l’homme contre la montée du mal

Miracles reconnus pour Charles de Foucauld et Pauline Jaricot

Prier pour les vocations, une mission à ne pas oublier

Le Pape François priera le chapelet samedi en mondovision

Saint Philippe Neri Fondateur de l’Oratoire (✝ 1595)

Le Pape François lance une année Laudato Si’

Regina Cœli: nous sommes appelés à rendre compte de notre foi

La vie en communauté, le cinquième et dernier ingrédient de la sainteté

François: au lieu d’histoires fausses et destructrices, raconter le bien qui unit

Ce qui lie à tout jamais Thérèse de Lisieux au Sacré-Cœur de Montmartre

Ces expressions qui ont une origine biblique : « Nul n’est prophète en son pays »

En attendant la Pentecôte, prier l’Esprit Saint avec le Pape François

Le chemin le plus rapide pour devenir saint selon Jean Paul II

Terre Sainte: des manuscrits de la mer Morte révèlent des textes invisibles

Ascension : les trois cadeaux que Jésus a laissés à l’humanité en quittant la Terre

Ascension: le retour au Ciel marque le début de l’évangélisation sur terre

Voici comment célébrer, à la maison, la solennité de l’Ascension du Seigneur

Comment Jésus ressuscité réconcilie action et contemplation

Solennité de l’Ascension : nouvelle fiche ‘Saveurs d’Evangile’

Retour à l’école : des pédiatres rappellent que « les enfants doivent pouvoir continuer à jouer entre eux »

Audience générale: la prière est ravivée par l’émerveillement

Document : dans une lettre, le pape émérite Benoît XVI décrit le legs de Jean Paul II

Le secret de Louis et Zélie Martin pour traverser des épreuves difficiles

Marie, notre meilleure alliée pour la mission

Comment priait saint Jean Paul II ?

La célébration de la sainte Faustine a désormais rang de mémoire facultative

Regina Cœli: l’Esprit Saint console et transforme les cœurs

Voici comment célébrer, à la maison, le 6e dimanche de Pâques, 17 mai 2020

Récital d’orgue : Buxtehude, Bach, Boëllmann – Concert prévu le 17 mai 2020, église saint Georges de HAGUENAU

Thérèse de Lisieux, Jean Chrysostome… les grands saints décrivent la force de l’Eucharistie

Les librairies Cedidoc sont ouvertes

6e dimanche de Pâques (17 mai 2020) – nouvelle fiche !

Le Pape prie Dieu de défendre l’Église de la mondanité qui corrompt

Savez-vous comment la Vierge Marie prend soin de vous au quotidien ?

François : que dans les familles grandissent l’amour, le respect et la liberté

Pourquoi Jésus est-il à la fois la Vérité et le chemin de la Vérité ?

Le 18 mai prochain la messe quotidienne du pape François aura un caractère exceptionnel

Une journée de prière interreligieuse pour vaincre la pandémie

Le lien spécial qui unit les Papes et Fatima

Parution d’un recueil de réflexions du Pape François sur la vie après la pandémie

Interview du Père Christian Kamenisch, curé de la collégiale par Franceinfo

Le Pape prie pour les infirmières et les infirmiers, exemples d’héroïsme

La foi chrétienne sauve l’histoire des hommes

Le remède du pape François pour retrouver la joie

Le Saint-Père prie pour ceux qui ont perdu leur travail

Regina Coeli : Jésus est le chemin qui conduit au Ciel

Voici comment célébrer, à la maison, le 5e dimanche de Pâques

Une petite prière conçue spécialement pour des petits enfants

 

Carrefours mai 2020

Aimer la Vierge Marie dans l’épreuve, mais aussi quand tout va bien

Se déconfiner avec les quatre premières paroles du Ressuscité

Sainte Louise de Marillac, pionnière de la charité

5e dimanche du temps pascal (A) : 10 mai 2020

Au mont Sainte-Odile, l’adoration perpétuelle continue… à distance

Mgr Ravel : « La pédagogie de l’attente ne dépend pas du gouvernement mais de Dieu »

Lettre du Pape François à tous les fidèles pour mai 2020

Le Pape prie pour ceux qui travaillent à la Croix-Rouge et au Croissant-Rouge

SAINT ou RIEN ! 30 jours avec Marie pour une vie bénie !

En chemin vers la Pentecôte – propositions neuvaine diocésaine

La Foi jusqu’au sacrifice 29/10/2019 KTO

Coronavirus – “Je déteste le mot distanciation sociale” : entretien avec Mgr Ravel, archevêque de Strasbourg

Confinés en banlieues: «Ce sont eux qui font fonctionner la France»

L’espérance, la plus petite mais la plus forte des vertus

Avec la pandémie, les ressources des monastères se tarissent

Ouverture du procès en béatification des parents de Jean Paul II

De Pâques à la Pentecôte, tout commence avec les derniers temps

Propositions pour vivre le temps de Pâques du Service Diocésain de l’Enseignement et de la Catéchèse

Thérèse de Lisieux sur France 3, un succès d’estime assorti d’un succès d’audience

Nouveaux décrets de la Congrégation pour les causes des saints

SAINT ou RIEN ! 30 jours avec Marie pour une vie bénie !

Audience générale: «la prière est le souffle de la foi, son expression la plus juste»

Mois de Mai, mois de Marie

Confinement : « Donnez un nom à votre prochain ! »

L’occasion de mettre de l’ordre dans notre vie

La Librairie éditrice vaticane célèbre le centenaire de la naissance de Jean-Paul II

Appel à la prière le 14 mai face à «l’immensité du cri de l’humanité souffrante»

Dans une lettre, le Pape François invite à prier le chapelet au mois de mai

Après des décennies de sécheresse, le lac de Tibériade risque de déborder

Le Pape prie pour que la paix règne dans les familles

Connaissez-vous vraiment toutes les missions de votre ange gardien ?

Le Pape François : «Le sacerdoce et la vie consacrée exigent du courage»

Une prière spéciale pour fiancés confinés

Journée mondiale des vocations: le Pape invite au courage face aux tempêtes

Message du Pape pour la 57ème Journée Mondiale de Prière pour les Vocations

Regina Coeli : discerner la voix du berger de celle du voleur

Le Pape prie pour les prêtres et les médecins qui donnent leur vie

Les six étapes à suivre pour recevoir la communion spirituelle

Confinés, ils continuent à discerner leur vocation

Comprendre et vivre la messe en temps de pandémie

Journée Mondiale de prière pour les vocations ce dimanche 3 mai

Avec quel regard nous retrouverons-nous?

Quand Thérèse affrontait l’épidémie de grippe au carmel de Lisieux

 Le Pape prie pour que les dirigeants restent unis, pour le bien de leur peuple

Comment Jeanne d’Arc parle-t-elle aux jeunes d’aujourd’hui ?

De l’angoisse médiatique à l’espérance charismatique : Internet, chemin d’espérance

Mois de Marie : Annonce – Mai 2020

Saint Joseph, avec François comme avec Pie XII

Le Pape à Sainte-Marthe : que le travail ne manque à personne

Saint Joseph travailleur

Fête de St Joseph le travailleur

Communiqué de Monseigneur Luc Ravel

  
Suite aux déclarations du premier Ministre et au vote de l’Assemblée Nationale du 28 avril.
Je m’associe intégralement sur le fond et dans les termes à la déclaration du conseil permanent de l’épiscopat de ce même jour qui formulait tout à la fois notre regret de responsable religieux et notre obéissance de citoyen français.
Certains évêques se sont exprimés à titre individuel pour manifester plus fortement leur incompréhension devant une décision centralisée qui leur semble injuste au regard de l’importance du religieux dans la vie d’un homme (surtout dans la souffrance) ainsi qu’au regard de nos capacités réelles à tenir des assemblées parfaitement respectueuses des gestes barrières, notamment ceux déjà mis en pratique dans les commerces et bientôt dans les médiathèques. Je consonne à leurs arguments.
Néanmoins, notre Alsace avec ses deux départements et ses 980 communes vit encore une secousse d’une violence que ne connaissent pas d’autres régions de France. Elle a manifesté à travers ses soignants, ses commerçants et ses autorités politiques une résilience qui ne m’étonne pas, au vue de l’histoire, mais qui fait mon admiration, au vu de leurs résultats.
Aussi, je recommande à nos chrétiens, prêtres en tête, cette même obéissance intelligente et responsable que nous avons mise en œuvre au début du confinement en Alsace.
Elle implique de rester au plus près du Droit, sans le durcir, et de faire tout ce qui est légalement permis pour soutenir les catholiques dans leur foi. En particulier, je recommande vivement l’ouverture des églises.
Elle implique d’entrer en contact suivi et confiant avec les maires et les autorités sanitaires pour préparer localement un déconfinement qui commence par le service des plus pauvres et des plus fragiles. Je reste pour ma part en lien régulier avec nos deux préfets.
Elle implique de préparer avec les membres déjà actifs de nos communautés les trois phases successives : jusqu’au 2 juin ; entre le 2 juin et la mi-juillet ; après la mi-juillet. Ces prochains mois ont été prévus de grands rassemblements. La Fête-Dieu, le 14 juin, avec ses processions formidables, les pèlerinages, le 15 août par exemple etc. Mais aussi nos fêtes familiales comme les mariages et les baptêmes. Reporter n’est pas toujours la bonne solution dans l’ignorance totale de l’avenir. Il faut discerner au mieux des besoins réels et des possibilités offertes.
Si nous œuvrons ensemble sans mépris et sans oubli, en tenant compte de toutes les forces mais aussi de tous les besoins, nous en sortirons par le haut en n’oubliant aucun de nos morts et aucun de nos héroïsmes.
+ Luc Ravel, 29 avril 2020

Message 7 à mes chers alsaciens et alsaciennes

Ce message oscille entre un billet d’humeur et un mot d’encouragement. Le second essayant de racheter le premier.

Un billet d’humeur d’abord.

Donc, ce confinement n’a pas que des avantages. Je l’ai déjà dit. On m’a compris sur ce sujet et bien d’autres, marginaux de la propagande officielle (c’est un pléonasme), le signalent avec sagacité. Mais il me faut avouer que, grâce à la lecture qu’en font les Médias, ce confinement m’aura permis de mourir moins idiot, de faire une grande découverte qu’à ma grande honte (mais elle passe vite) j’ai attendue 63 ans.
Avant (avant la pandémie mais surtout avant le confinement absolu), nous étions tous de sinistres individualistes et de redoutables égoïstes. Grâce à la crise, nous sommes tous devenus d’agréables voisins et de merveilleux acteurs de la solidarité. Nous chantons sur nos balcons dans l’enthousiasme des voisins ravis de découvrir des talents musicaux qu’ils maudissaient quand les vitres étaient fermées, avant.
Avant (dans le monde matérialiste et méchant que nous avons tous quitté avec bonheur), nous étions tous des indifférents et des ingrats. Grâce à la crise, nous sommes devenus des êtres sensibles et respectueux. Que dis-je ? Nous voilà des femmes et des hommes de gratitude éclatante envers ceux qui soignent et ceux qui nourrissent, submergés de reconnaissance et bouleversés d’une empathie inconnue, avant.
Avant (souvenons-nous, mais ça devient difficile après plus de quarante jours de confinement), nous étions obsédés par la réussite personnelle, époux chagrins, inattentifs à nos enfants élevés à la va-vite. Agacés par les uns, courroucés par les autres, nous étions « pressés d’exister ». Grâce à la crise, nous sommes devenus des parents aimants, passionnés par ces devoirs scolaires qui nous ont donné la joie de redécouvrir les racines carrées et les règles de grammaire (je suis un irréductible naïf : enseigne-t-on encore cela ?).
Bienheureuse crise qui nous aura valu un tel retournement. Nous sommes devenus des couples accouplés, des frères fraternels, des amis amicaux, des hommes humains, des prêtres pasteurs et, peut-être, des chrétiens disciples. J’en bénis le Seigneur en songeant à ces publicités pour produits capillaires ou régimes hypocaloriques où l’on présente deux photos juxtaposées avec la situation avant et la situation après. Nous y sommes. Avant : des hommes ternes, aux yeux cernés par l’angoisse de la vie et gras des égoïsmes. Après : des hommes riants aux yeux pétillants d’un bonheur partagé et amincis par leur générosité.
Néanmoins, face à cette découverte fondamentale, deux voix s’entrechoquent en moi, celle déraisonnable du bon sens et celle raisonnable de la propagande.
La petite voix du bon sens me murmure gentiment : « Je ne veux pas dénigrer ces dévouements d’un moment, mais avant, il y avait déjà des personnes généreuses, ouvertes, solidaires. C’était le peuple immense des personnes impliquées bénévolement dans toutes nos associations caritatives ou humanitaires, sociales ou sportives. Des millions de personnes en France étaient actives dans d’innombrables groupes aujourd’hui paralysés. Des hommes et des femmes de l’ombre, qui ne voulaient pas sortir dans la lumière tellement leur engagement leur était comme une seconde nature, une évidence du coeur. Aujourd’hui ils ne peuvent plus agir, condamnés par l’âge ou cadenassés par la distance sociale. »
La grosse voix de la propagande tonne sèchement : « Maintenant, les gens redécouvrent les vraies valeurs. Aux lourdes structures associatives pétries d’habitude succèdent les légères initiatives des coeurs généreux. Désormais, les stars offrent leurs clips sur Internet. Désormais, chacun, soucieux de son voisin, propose le visage souriant d’un avenir radieux. »
Dans un souffle délicat, le bon sens insiste : « Certes, je me réjouis de tout cela mais avant, il y avait aussi le repas des voisins, les retrouvailles en famille, les joyeuses assemblées, et même ces deuils communautaires remplis de compassion. Il y avait ces gestes quotidiens où l’on aidait son prochain sans le crier sur les toits. On visitait nos vieux sans en parler autour de soi. Par exemple, dans l’Église catholique : avant, il y avait 2000 bénévoles à Caritas-Alsace, des centaines assidus au service évangélique auprès des malades, sans parler des maraudes de l’Ordre de Malte, des innombrables groupes de soutien scolaire etc. Avant l’amour existait déjà, me semble-t-il, moins visible mais peut-être plus fidèle… »
La voix terrible de la propagande tranche : « Désormais, c’est mieux qu’avant. Il suffit que je vous le dise pour que ce soit vrai. Le confinement a inventé la solidarité véritable. Tout l’amour d’avant ne vaut pas un acte de partage promulgué par nous. »

Ensuite, un mot d’encouragement pour « récupérer » de ces sautes d’humeur.

Revenez à votre coeur et ne vous arrêtez pas à tout ce qui fait du bruit autour de vous. Le temps fera son oeuvre : le temps qui passe mais aussi le temps qu’il fait car l’hiver a aussi ses raisons pour fermer les fenêtres et vider les balcons. L’amour n’a pas quitté votre coeur parce que nous ne pouvez plus aider concrètement. Les ressources insoupçonnées de votre tendresse ne se sont pas taries et, bientôt, nous aurons tous besoin de cette « bonne vieille charité » qui n’a rien à envier aux suggestions actuelles.
Si, aujourd’hui, le périmètre de votre attention aux autres s’est rétréci à votre salon ou à votre famille, c’est pour qu’il concentre l’Eau vive. Surtout ne la méprisez pas, elle vient du Ciel comme une rosée d’espoir. Dès qu’il sera possible, laissez-là jaillir à nouveau avec un élan neuf comme le printemps. Par des gestes ou des attitudes très simples, cultivez la fleur en serre, aujourd’hui, afin, demain, de la mettre dans le jardin recouvré de la société vivante et pressée, pleine de pauvretés et de sourires. Nous aurons besoin de tout le monde pour panser les plaies et réapprendre à marcher ensemble.
+ Luc Ravel
Archevêque de Strasbourg

INTENTIONS DE PRIERES

Vous êtes nombreux à nous confier des intentions de prière.
Elles sont portées lors des Eucharistie quotidiennes célébrées par le Curé.
Vous pouvez nous les transmettre via ce lien
D’autre part, si vous souhaitez que votre prière
alimente notre « arbre à prière »  visible ici, vous pouvez le préciser dans le formulaire.

Titre

Le Saint Rosaire

Le Réseau mondial de prière du Pape a préparé cette petite fiche “technique”

pour aider à prier le Rosaire en ce mois de mai, comme le Pape y invite le peuple de Dieu.

Acte de communion spirituelle

Récité par le Pape François tous les matins et attribué au cardinal Merry del Val (1865-1930) diplomate espagnol du Saint Siège béatifié 1953 :
« À tes pieds, ô mon Jésus,
je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme
dans son néant et Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour,
désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle,
je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort.
Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il. »

La Prière de l’Angélus

Lien vers la vidéo “Angelus à Notre-Dame de Colmar”

V. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie
R/ Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant, et à l’heure de notre mort.

V. Voici la Servante du Seigneur
R/ Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue Marie…

V. Et le Verbe s’est fait chair
R/ Et il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie…

V. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
R/ Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions :
Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs. Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’Incarnation de ton Fils bien aimé, conduis-nous, par sa passion et par sa croix jusqu’à la gloire de la résurrection. Par le Christ, notre Seigneur.

R/ Amen.

PRIERE DU PAPE FRANCOIS pour demander la fin de l’épidémie

PRIÈRE POUR LES MALADES

Seigneur, daigne exaucer notre Prière
pour tous les affligés et ceux qui les
soignent.
Pour ceux qui t’aiment et t’offrent leurs
souffrances apporte le confort et le
soulagement.
Pour ceux qui te cherchent : fais briller à
leurs yeux la lumière de ta Croix d’où
viennent le pardon et la paix.
Pour ceux qui doutent fais entendre la
parole de consolation : “Venez à moi, vous
tous qui souffrez, et je vous soulagerai.”
Pour tous ceux qui sont au service des
souffrants et qui veillent sur eux : à tous
Seigneur, donne le calme, le courage, la
paix et la consolation
Accorde ta miséricorde Seigneur, à ceux
que tu rappelleras à toi !
Ainsi soit-il

Saint Jean de Dieu (1495-1550)
saint patron des malades et du personnel soignant.
www.saintjeandedieu.fr

Petits Chanteurs de Saint André - Pie Jesu de Joseph MARTIN

Alzheimer et bonheur : le duo impossible ?

Famille en mission : un engagement au quotidien (1/3)

Aumôniers militaires - Prêtres et soldats

La prière nous ouvre à la miséricorde de Dieu - Audience générale du 10 juin 2020

Ensemble vocal Cinq Mars - Aujourd'hui est jour de fête (W 47-38-1)

Solennité de la Trinité A - Intégrale

"Etre transformé et transformer le monde"- Enseignement à plusieurs voix

Pierre, le premier pape

Veni Sancte Spiritus

Cantos Litúrgicos Católicos em Latim [CD Credo]

Veillée de louange avec le Chemin Neuf

Ensemble vocal l'Alliance - Laissez-vous mener par l'esprit

നാവിൽ എൻ ഈശോതൻ നാമം | SJSM SISTERS UKRAINE | SISTER ACT RETURNS | JACKSON XAVIER

Vidéo faite par les Confirmants de notre CP

Audience générale du 20 mai 2020

Magazine Paraboles 674 (Célébration Corona Virus- les apprentis Pélerins du Grand Jubilé )

Petits Chanteurs de St André - Je vous salue Marie, arrgt Jean-Philippe BILLMANN

250 choeurs

La Manécanterie

Covid-19 : infirmière en soins palliatifs, elle témoigne

Saint Benoît

Taize Fiez vous en Lui

"Le bonheur ça tient à quoi?" - Film hommage au personnel de santé

LE BAPTEME

Le Christ a proposé le baptême à tous pour que tous aient la Vie en Dieu. Il l’a confié à son Eglise, en même temps que l’Evangile, lorsqu’il a dit à ses apôtres : « Allez de toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Mt 28, 19-20).
Le mot « baptême » vient d’un verbe grec qui signifie « plonger, immerger ». Être baptisé, c’est être plongé dans la mort et la résurrection du Christ, c’est un rite de passage. Configurés au Christ, nous devenons fils d’un même Père et frères de Jésus-Christ, par l’Esprit Saint. Le baptême est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne : marqué du signe de la croix, plongé dans l’eau, le nouveau baptisé renaît à une vie nouvelle. Devenu chrétien, le nouveau baptisé peut vivre selon l’Esprit de Dieu.
La célébration du baptême a son point culminant dans le bain d’eau accompagné de cette parole :
Je te baptise au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

Plus d’informations ici

 

BAPTEMES DES PETITS et INSCRIPTIONS POUR TOUS

L’inscription se fait directement avec le Curé de la Paroisse.
Pour s’inscrire, vous pouvez passer au presbytère (22, place de la cathédrale) aux heures de permanences ou prendre rendez-vous par téléphone au 03 89 41 27 20.
Une rencontre pour la préparation du baptême vous sera proposée.

 

BAPTEME DES ENFANTS D’AGE SCOLAIRE

Ils se préparent en suivant la catéchèse des enfants en vue de la Première Communion. Prendre contact avec la paroisse avant septembre.

 

BAPTEME DES ADULTES

Pour les personnes âgées de plus de 16 ans, prendre rendez-vous avec le curé, en téléphonant à l’accueil de la paroisse.
Le futur baptisé est admis comme catéchumène et le baptême est célébré après une année de préparation.

 

CERTIFICATS DE BAPTEMES

Rechercher exactement la date et le lieu du baptême. Vous pouvez en faire la demande en passant au presbytère, par téléphone, ou en envoyant une demande par la poste avec une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.
N’oubliez pas de bien indiquer : le NOM de naissance, le prénom,  la paroisse où à eu lieu le baptême et la date de celui-ci, ou au moins l’année.

PAGE EN COURS DE CONSTRUCTION

LE PARCOURS DE CATÉCHISME

 

Concernant les enfants âgés entre 7 et 13 ans, la communauté de paroisses propose un parcours de catéchisme se déclinant en 5 années.
La 1ère année aboutit au sacrement de Réconciliation (Pardon)
La 2ème année au sacrement de l’Eucharistie (Communion).
– Quant aux 3ème, 4ème et 5ème années, les enfants sont amenés à approfondir leur foi.

A partir de 13 ans, les jeunes peuvent se préparer en 2 ans à recevoir le sacrement de la Confirmation en passant par la Profession de Foi.

PLUS D’INFORMATIONS

Les séances de catéchisme ont lieu en petites équipes et sont animées par des catéchistes bénévoles formées.

 

Pour tout renseignement ou inscription, merci de contacter Anne DIMEY (Petite présentation)

anne.pastorale@outlook.com     ou     07 62 32 94 92

 

Pour les personnes plus âgées, désireuses de recevoir les Sacrements du Pardon, de la Première Communion et de la Confirmation, un autre parcours est prévu par le diocèse de Strasbourg.
Nous vous invitons à contacter le curé de la paroisse directement, en passant par l’accueil.

« A quelques jours de la Pentecôte, nous avons une pensée particulière pour toutes les personnes qui se préparaient à recevoir le Sacrement de la Confirmation, en particulier les jeunes de notre communauté.
A votre avis selon eux c’était quoi un(e) chrétien(ne) confiné(e) ?
Regardons la vidéo pour le découvrir.
Belle fête de la Pentecôte à tous, unis dans l’Esprit. »
VOIR LA VIDEO réalisée par les jeunes confirmants de notre communauté

Pour toutes questions ou informations, contactez Maude MEYER, coopératrice de la Pastorale

PAR MAIL

PAGE EN CONSTRUCTION

MARIAGE

Le mariage est l’alliance entre un homme et une femme unis par un même amour. Dans cette alliance se révèle le plus pleinement l’histoire des alliances entre Dieu et l’humanité scellée dans l’amour du Christ qui a donné sa vie pour nous. Le sacrement de mariage sanctifie l’union d’un homme et d’une femme et situe l’amour des époux au cœur de l’amour de Dieu pour l’humanité.

C’est un engagement pris devant Dieu. La dignité de cet engagement s’articule sur les quatre piliers que scelle l’échange des consentements : la liberté, la fidélité, l’indissolubilité et la fécondité. Chacun des fiancés doit être pleinement libre au moment de son engagement. Les conjoints se promettent fidélité, et cette promesse est source de confiance réciproque.

 

– Si vous souhaitez vous marier à l’église, merci de contacter l’accueil paroissial.
Il y aura plusieurs rencontres et un parcours proposé par la zone pastorale de Colmar.


Pour approfondir la démarche

FUNÉRAILLES

Les funérailles à l’église : Face à l’épreuve de la mort, l’Eglise remet à la miséricorde de Dieu ses enfants, et prie dans l’espérance de la résurrection.

Les familles en deuil doivent nécessairement d’abord entreprendre les démarches civiles auprès d’une société de pompes funèbres de leur choix.

Le cybercuré répond à toutes vos questions sur les funérailles chrétiennes : cliquez ici !

 

Concernant notre Communauté de Paroisses

Les funérailles (obsèques ou enterrements) sont célébrées dans à St Martin ou à St François d’Assise selon les disponibilités,  et le souhait de la famille, par un des prêtres de notre communauté.

  • Les pompes funèbres prennent contact avec le presbytère pour déterminer le jour et l’heure des obsèques, en fonction des disponibilités de nos églises et des prêtres.
  • Le célébrant donnera rendez-vous à la famille pour la préparation de la célébration.

Cette rencontre permet au prêtre et à la famille de choisir les lectures, les chants, et surtout de parler du défunt.

Plus d’informations sur la Liturgie de la célébration

Les sept sacrements de l’Eglise

 

bapteme nouveau-né par Benoît XVI« Comme être social, l´homme a besoin de signes et de symboles pour communiquer avec autrui, par le langage, par des gestes, par des actions. Il en est de même pour sa relation à Dieu. » (Catéchisme de l´Eglise catholique, n° 1146)

Ainsi les sacrements sont des signes visibles du don gratuit de Dieu (la grâce), qui permettent aux hommes de prendre conscience de la présence de Dieu au milieu d´eux. Ce sont des actes d’alliance qui unissent au Christ par l’action de l’Esprit Saint, relient les hommes à Dieu et à leurs frères par le plus intime d’eux-mêmes et incorporent dans l’Eglise.

Tout sacrement comporte trois dimensions :

  • un signe, ce que l´on voit;
  • une parole, ce que l´on entend;
  • un symbole, ce que le signe et la parole expriment.

Le concile Vatican II exprime l’action du Christ dans la célébration des sacrements : « Il est là présent par sa vertu dans les sacrements au point que lorsque quelqu’un baptise, c’est le Christ lui-même qui baptise » (Constitution Sacrosanctum, n° 7). Ainsi le sacrement est un «événement de salut» dans lequel le Christ lui-même agit et nous rejoint dans des situations particulières de notre vie.

En marquant les moments les plus décisifs de la vie humaine, les sept sacrements manifestent que c’est toute notre existence, dans ses différentes étapes, qui est appelée à être vécue avec le Christ :

• Les trois sacrements de l’initiation chrétienne : BaptêmeConfirmation et Eucharistie permettent d’entrer dans le mystère du Christ mort et ressuscité et de grandir dans la foi.
• Les sacrements de guérison : Réconciliation et Onction des malades ouvrent un chemin d’espérance.
• Les sacrements de l’engagement : L’Ordre et le Mariage consacrent des cheminements de vie baptismale.

Les sacrements sont une force qui permet d’aimer et de « porter du fruit » dans tous nos lieux de vie. Ils communiquent la vie divine, réalisant notre vocation de fils du Père, frères en Jésus Christ, animés du souffle du même Esprit !

Plus d’informations sur chaque sacrements ici

L’EGLISE DES DOMINICAINS ET LE RETABLE DE LA
« VIERGE AU BUISSON DE ROSES »

L’édifice est situé place des Dominicains : 1, place des Martyrs-de-la-Résistance à Colmar.

HISTORIQUE

L’église a été bâtie en 1289, par l’ordre mendiant des Prêcheurs, aussi appelé Dominicains1, arrivé à Colmar vers 1260. Le chœur est construit avant 1300, la nef au début du XIVe siècle mais achevé en 1346. L’édifice, devenu un magasin d’artillerie à la Révolution française, est racheté par la ville en 1807 pour en faire une halle aux blés, puis est rendu au culte en 1898.

Aujourd’hui et depuis 1973, à la suite du vol retentissant à l’époque du retable puis de son recouvrement, l’église des Dominicains abrite en son choeur le chef d’œuvre de Martin Schongauer, la « Vierge au Buisson de Roses », (jusqu’alors exposé à la Collégiale Saint-Martin), ainsi qu’une série de vitraux du XIVe siècle.

Le cloître, la partie la plus ancienne, date du XIIIe siècle. Il a subi un incendie en 1458. Des peintures murales de la fin du XVe siècle illustrent le cycle de la Passion.

Les bâtiments conventuels sont élevés vers 1300, reconstruits au XVIIIe siècle, transformés en caserne de gendarmerie en 1795, puis ont abrité l’école préparatoire d’instituteur. Ils accueillent depuis 1951 la bibliothèque municipale.

Le cloître et l’église font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 novembre 1948.


ARCHITECTURE

  • L’église est constituée d’un chœur vouté de cinq travées, d’une abside à cinq pans d’octogone et d’une nef à six travées. La structure est pourvue de frêles colonnes sans chapiteaux, à plafond de bois, intérieur austère mais lumineux. Les vitraux datent du début du XIVe siècle et représentent des scènes de la vie du Christ.
  • Le cloître est constitué d’arcades sans réseau s’articulant autour d’un rectangle irrégulier.

 

 

 

 

 

 

L’entrée est payante, ce qui contribue au bon entretient des œuvres et du retable, à l’assurance et à la sécurité du retable, le paiement des salariés, les frais du lieu, et la vie de la Paroisse.

 

Adulte : 2€       Enfants : 1€ de 12 à 18 ans

Groupes à partir de 15 : 1,50€ / pers

Avantage tarifaire :

Gratuité pour les moins de 12 ans

Autres réductions : Etudiants 1,50€

 

LIEU DE PRIERE

En journée, c’est un édifice “musée” qui accueille de nombreux touristes et visiteurs,

Mais le lieu demeure une église, sans la Présence du Saint Sacrement et sans bougies pour des questions de sécurité.
Durant l’année, nous y organisons des concerts, temps de prières, expositions, notamment à Noël avec la FREMA…
Au Mois de mai, il y a différents moments de prière pour les paroissiens.

Tous les samedi, (de fin mars à fin décembre) il y à une Messe qui est célébrée à 9h.

CERCLE ST-MARTIN

 

Le Cercle Saint Martin est à la disposition de ceux qui souhaitent organiser :
un anniversaire, un mariage, une fête de famille, une réception, une conférence, une réunion associative ou tout autres évènements.

    •        Cuisine équipée – Location de vaisselle
    •        Accès facile, Grand parking

 

   Responsable :

Madame FELLOUS Ghislaine

13, Avenue Joffre – 68000 –  COLMAR

   Mail : ghislaine.fellous@gmail.com

   Tél : 03.89.41.42.51  /  06.19.75.91.17

Accéder au site

Nous pouvons aider matériellement nos frères dans la misère, nous pouvons accompagner moralement nos frères dans la maladie, le deuil, la désespérance.

Il faut le faire autour de soi, sans oublier ceux qui dans le quartier voisin n’ont pas le voisin ou l’ami attentionné.

Pour essayer de donner la même chance à tous, il est nécessaire d’intégrer et d’aider les structures chrétiennes  existantes qui se sont données pour mission d’aider les plus pauvres :

–         Conférence St Vincent de Paul

–            Caritas     et    contact 

–            CCFD

–          ACAT

Ces structures ont besoin de moyens matériels, mais surtout de nos bras et de nos cœurs pour que les soutiens apportés localement ou internationalement soient efficaces, n’oublions pas d’y associer nos jeunes. Leur apprentissage dans la solidarité en fera les responsables de demain.

Comment les aider ?


L
es membres des Associations sont là pour vous former et vous accompagner.

Dans l’aide morale notre communauté de paroisses avance dans l’aide aux familles des défunts à la fois pour faire de belles célébrations, un livret de chants commun  est en cours d’impression. Trois personnes suivent actuellement une formation pour les célébrations et l’accompagnement des familles endeuillées, elles rejoignent certains d’entre nous engagés dans cette mission, l’année prochaine nous souhaitons accueillir d’autres pour encore améliorer et intensifier notre action.

Nous avons deux domaines où nous avons un déficit d’actions organisées, ce sont les visites aux malades et la visite aux prisonniers.

Bien-sûr un certain nombre d’entre nous rendent visite aux malades, connaissances et amis, mais nous avons une méconnaissance des gens hospitalisés ou en retour à la maison, heureusement la conférence St Vincent de Paul continue l’œuvre de monsieur Vincent, si nous pouvions leur donner quelques heures de notre temps, en collaboration aves les équipes de visiteurs en milieu hospitalier, nous pourrions redonner «  du sourire » à nos frères malades.

Dans le domaine carcéral :

–         La visite en milieu carcéral

–         L’intégration dans le milieu social en fin de peine – Nous pourrions contacter les patrons et les cadres chrétiens pour améliorer la réinsertion des prisonniers.

 

Si la lecture de cette réflexion «  Faites croître la culture de la solidarité », vous a émue, posez- vous les questions suivantes :

–         Combien d’heures par mois, je peux consacrer aux autres ?

–         Dans quel domaine je me sens le plus à l’aise ou dans quel domaine mes compétences seront les plus efficaces au service des  autres ?

 

  • En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de renseignements et de la relation commerciale qui peut en découler.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Actualité récente

Agenda

Publications du diocèse

Web TV

Radio DAB+

Presse écrite

Saveurs d'Évangile