Bénévole, pourquoi pas moi ?

Bénévole, pourquoi pas moi ?

Nous avons tous des compétences et des talents à partager.

Partout, dans différentes associations, des personnes s’engagent, animées par une même motivation, « être utile à la société et agir pour les autres ».

Bénévole dans l’Église, pourquoi ?

De par leur baptême, les chrétiens sont engagés dans l’Église. C’est un bénévolat évident !

Le concile Vatican II a rappelé, haut et fort, cette place du laïc dans l’Église : tous les baptisés deviennent, de par leur baptême, « prêtres, prophètes et rois ».

Le chrétien sait qu’il ne peut y avoir de cloisons étanches entre sa vie personnelle, son activité professionnelle et sa participation à la vie de l’Église. Cette parole nous invite, chrétien pratiquant ou non pratiquant, à un examen de conscience :

  • où en suis-je de cette unité de mon existence ?
  • Quel que soit le temps dont nous disposons, sachons nous engager !

Quelle est la place du bénévole dans l’Église ?

L’Église compte des prêtres, des diacres, des laïcs salariés, des laïcs en mission ecclésiale.

Pratiquement, du coté des paroissiens, surgissent des questions, des demandes ; de son côté, le prêtre sent, lui aussi, des besoins, des choses à faire.

Dans son activité, au bénévole :

  • d’écouter les demandes,d’être les oreilles du prêtre ;
  • d’en faire part à l’équipe paroissiale ;
  • d’aider à trouver des solutions ou des amorces de solution ;
  • d’aider à les mettre en forme ;
  • de veiller à ce qu’elles se réalisent, grandissent.

Le bénévole trouve ainsi sa place auprès des prêtres et des laïcs salariés ou non. Il coopère et collabore. Grâce à lui, plus d’idées émises voient le jour et peuvent être réalisées.

Cette collaboration nous implique, nous oblige à témoigner par nos actes et nos paroles. Elle nous invite à oser appeler d’autres personnes. Avec le Christ, prêtres et laïcs, nous ne nous opposons pas, nous ne nous confondons pas, nous nous complétons.

Nous aidons à rendre visible notre cellule d’Église .

C’est une autre pastorale, pour que la Parole de Dieu rejoigne le maximum de nos contemporains.

Être dans l’Église, faire l’Église dans le monde, pour le monde.

Claude de Combejean, membre de l’Équipe d’Animation Pastorale de Sélestat

Documents épiscopats 2004