Saint Basile d’Ancyre (+362)

Martyr. Prêtre d’Ancyre (actuellement Ankara), il est arrêté sous l’empereur Julien l’Apostat qui prétendait rétablir le paganisme dans son empire. Un long procès s’ensuivit. Au milieu des tortures, Basile loue le Seigneur et refuse de sacrifier à la déesse Hécate. Il en donne le remords à ceux qui avant lui avaient renié le Christ pour sauver leur vie. L’empereur Julien l’interroge en personne ; Basile lui reproche son apostasie. On ordonne qu’il soit découpé en lanières. Saint Basile en jette une à la figure de l’empereur. Il est alors totalement écorché vif. Il continue à louer Dieu et meurt de ses blessures.

Le Mauvais a eu le pouvoir, par la main des tyrans, de déchirer et d’arracher la peau des martyrs du Christ, de hacher leurs membres, de broyer leurs os, de répandre leurs entrailles. Mais ôter ce vêtement-là, le Christ revêtu au baptême, et dénuder du Christ les bienheureux, cela échappa si bien à ses artifices qu’à son insu, il les vêtit bien mieux qu’auparavant.

(Saint Nicolas Cabasilas – La vie en Christ)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).