Notre-Dame de Guadalupe (+-1531)

Juan Diego Cuauhtlatoazin n’était qu’un pauvre indien aztèque qui vivait à vingt kilomètres au nord de Tenochtitlan, actuellement Mexico. Il se convertit entre 0524 et 1525 et fut baptisé par le frère franciscain Toribia de Benaventé appelé par les indiens »Motolina »,  » le pauvre ». Juan perdit sa femme en 1529. Chaque samedi et chaque dimanche il se rendait avant l’aube à la messe et aux classes d’instruction religieuse et c’est au cours d’une de ces marches vers Tenochtitlan qu’il rencontre la Vierge Marie, au lieu-dit maintenant « Capilla del Cerrito ». La première eut lieu en décembre 1531. La Vierge lui adressa la parole dans sa langue. Il avait alors 57 ans et à partir de ce jour, il laissa tout pour vivre au lieu même des apparitions et propager sa dévotion à ses concitoyens. Il mourut le 30 mais 1548. Jan Paul II le déclara bienheureux le 6 mai 1990 dans la basilique de Guadalupe. Toute l’Amérique Latine, du Mexique en Argentine, l’honore et la prie comme leur protectrice.

Je ne suis rien, je suis une petite ficelle, une minuscule échelle, une feuille.

(Juan Diego en réponse à la présence de la Vierge Marie)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).