Saint Guy d’Anderlecht (+1012)

Paysan pieux et bon, né vers 950 dans le Brabant, il est choisi comme sacristain de sa paroisse, Notre-Dame de Laeken. Mais un marchand de Bruxelles le persuade de s’associer à lui pour gagner de quoi faire davantage d’aumônes. Guy met tout ce qu’il a dans cette affaire. Les catastrophes s’accumulent, jusqu’au jour où Guy s’en repent. Comme pénitence, il part en pèlerinage à Rome et à Jérusalem. Rentré sept ans plus tard, vers 1012, il meurt épuisé à Anderlecht. Sa tombe devint un lieu de pèlerinage très fréquenté.

Dieu n’a besoin de rien mais l’homme a besoin de la communion de Dieu. Car la gloire de l’homme, c’est de persévérer dans le service de Dieu.

(Saint Irénée)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).