Bienheureuse Marie-Léonie Paradis (+1912)

Son nom de famille symbolise le Canada pour les lecteurs du roman Maria Chapdelaine, où l’on parle de ce François Paradis pour qui Maria récita tant d’Ave Maria. Issue d’une humble famille de Blairfindie, elle entre chez les soeurs marianites de Sainte-Croix pour aboutir au collège de Memracook, en Acadie. Grâce au ferme appui de son évêque, Mgr Laroque, elle fonde à Sherbrooke les Petites Soeurs de la Sainte Famille, vouées à l’éducation, aux séminaires et aux foyers sacerdotaux.

‘Seigneur, montre-moi tes chemins’, disait-elle souvent. Elle ne craignait pas les diverses formes du travail manuel car c’est en accomplissant ces tâches par amour qu’elle trouva Dieu.

(Jean Paul II, à la béatification de la bienheureuse Marie-Léonie)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).