Notre-Dame de Dusenbach

Le pèlerinage de Notre-Dame de Dusenbach est situé après 2 km à la sortie de Ribeauvillé (sur la route d’Aubure – D 416). Fréquenté par de nombreux pèlerins et autre touristes et randonneurs, il est une étape incontournable dans la région de Ribeauvillé. Le site sauvage est imprégné de plusieurs siècles de prière et de recueillement. Il invite à « grimper » là-haut pour se ressourcer, se libérer ou pour goûter simplement le grand calme d’un havre de paix. Il est inscrit depuis le 22 juin 2007 au titre des Monuments Historiques.

Coordonnées :

Sanctuaire Notre-Dame de Dusenbach

68150 RIBEAUVILLE

Tél. 03 89 73 64 12

Page Facebook : @NDDusenbach

Comment s'y rendre

Célébrations dominicales et quotidiennes

– Les dimanches

  • 10h 45 Eucharistie
  • 15h 00 Office marial
  • 18h 30 Office des Vêpres

– En semaine

  • 06h 30 Office des Lectures (n’a pas lieu le samedi)
  • 06h 45 Oraison
  • 07h 45 Office des Laudes (samedi à 7h 00)
  • 12h 00 Office du Milieu du Jour
  • 18h 00 Office des Vêpres (samedi à 18h 30)
  • 18h 30 Eucharistie (samedi à 7h 30)
  • 21h 00 Office des Complies

– Sacrement de la Réconciliation

  • Si possible prévenir au 03.89.73.64.12

– Rencontre avec un frère

  • Si possible prévenir au 03.89.73.64.12

– Adoration du Saint Sacrement – Journée de prière pour les vocations

  • Jeudi de 15h 00 à 17h 00

– Chapelet

  • Samedi à 15h 00

– Chemin de Croix

  • Tous les 1er vendredi du mois à 15h 00 et tous les dimanches de Carême (18 et 25 février- 4, 11, 18 et 25 mars)

4 chemins

dusenbach-planQuatre chemins conduisent de la route Ribeauvillé – Sainte-Marie-aux-Mines (la D416) à Dusenbach.

  • Une route forestière carrossable qui contourne le pèlerinage: le « Chemin Sarrasin » (tracé bleu)
  • Au fond de la vallée, l’ancien chemin des pèlerins qui longe le torrent, passant à côté des ruines du premier chemin de Croix. Lorsqu’on sort du creux de ce ravin, on aperçoit à l’orée du bois le surplomb majestueux de la chapelle (tracé rouge)
  • Entre les deux, à mi-hauteur, l’actuel chemin de Croix (tracé vert)
  • A l’instigation de la confrérie  » Maria Raydt  » un quatrième chemin fut tracé. Il quitte la route nationale à la sortie de Ribeauvillé, à droite, et conduit le pèlerin à travers vignes et forêts vers le sanctuaire.

ACCUEIL

  • L’« Abri de Pèlerins » propose chaque jour une restauration et une hôtellerie de 12 chambres et 19 lits.
  • L’abri est ouvert en semaine uniquement sur réservation pour les groupes à partir de 5 personnes.
  • Ouvert tous les dimanches de 9h30 à 17h30 du 1er dimanche de Carême au 1er novembre
  • L’équipe pastorale se compose de deux prêtres et un diacre permanent.
  • Seul le diacre réside à plein temps sur le sanctuaire

NOTRE PÈLERINAGE A BESOIN DE VOS DONS pour son entretien et son rayonnement

  • Des bénévoles assurent dans la bonne humeur l’accueil et le service à l’« Abri du Pèlerin ». Toutes personnes ou familles qui voudraient se joindre à eux sont les bienvenues
  • Vos dons peuvent être adressés au Sanctuaire, à libeller à : Mense épiscopale – Notre Dame de Dusenbach
  • Un reçu fiscal vous sera adressé selon la législation en vigueur.

D’avance, un grand merci

Bref historique

  • En 1221 Egelolphe de Ribeaupierre revient de la croisade. Pour remercier Dieu de sa protection, il fait construire sur le rocher avancé une chapelle en l’honneur de la Vierge.
  • Vers 1260,construction de la deuxième chapelle à côté de la première. Elle se composait de deux édifices s’ouvrant l’un sur l’autre.
  • Vers la fin du XIIIème siècle,Anselme le Téméraire ajouta une troisième chapelle.
  • Un siècle à peine après leur construction, les chapelles de Dusenbach subissent leur première destruction
  • De retour d’un pèlerinage en Terre-Sainte en 1484, Maximin II de Ribeaupierre veut perpétuer, d’une manière expressive, ses souvenirs des Lieux-Saints. Il décide de reproduire à Dusenbach les scènes de la passion du Christ.(Les figures du groupe du Mont des Oliviers sont conservées dans l’église paroissiale de Ribeauvillé).
  • Deuxième destruction en 1632 par les Suédois.
  • En 1656 la statue de la Vierge fut retrouvée. Ce fut le point de départ d’une nouvelle reconstruction.
  • En 1670, on construisit une église qui se trouvait a l’emplacement de l’église actuelle.
  • En 1792 les chapelles ainsi que leurs propriétés, furent vendues comme biens nationaux et démolies. Les ruines du Dusenbach attiraient les touristes et les promeneurs.
  • En avril 1893 l’Évêché de Strasbourg devenait propriétaire des ruines de Dusenbach.
  • Le 15 mai 1894 Mgr. Fritzen, annonça pour le 10 juin de la même année, la réouverture du pèlerinage, la translation de la statue de la Vierge et la bénédiction des chapelles de Dusenbach.
  • A partir de 1904 et jusqu’en 2009 les Capucins ont desservi le pèlerinage.