Être JK, Jeunes Cadre, au sein du MEJ Alsace

Le MEJ, un mouvement de jeunes où l’on apprend à « tout recevoir et tout donner »

Fondé par des Jésuites français en 1915, le Mouvement Eucharistique des Jeunes (anciennement « Croisade Eucharistique ») est un mouvement éducatif qui s’est depuis développé partout dans le monde. Avec plus de 100 ans d’existence, le MEJ est toujours aussi dynamique et plein d’enthousiasme. Il rassemble aujourd’hui plus d’1 millions de jeunes dans 60 pays !

Mouvement d’Église et populaire, d’éducation humaine et spirituelle, le MEJ s’adresse aux enfants et aux jeunes de 7 à 18 ans qui désirent apprendre à vivre à la manière de Jésus.

Le MEJ les aide à construire une relation d’amour, un « cœur à cœur » avec Jésus, en puisant ses fondements dans une spiritualité eucharistique : « Tout recevoir et tout donner ».

Il prépare les jeunes à être des chrétiens adultes engagés au service de leurs frères.

Quel fonctionnement ? Qu’est-ce qu’un JK au MEJ ?

Les enfants et les jeunes pratiquent les activités du MEJ au sein d’un groupe local.

Chaque équipe est encadrée par un responsable d’équipe aidé éventuellement d’un jeune cadre (ou JK en langage MEJ).

Ces derniers ont entre 15 et 18 ans et assistent le responsable d’équipe dans sa mission.

Au niveau du Diocèse de Strasbourg, le MEJ relance les jeunes qui sont en équipe Espérance et les invite à devenir Jeunes Cadres, JK.

Nous écoutons le témoignage d’Agathe Wurtz, permanente diocésaine du MEJ Alsace et celui de Maxime et Violette, tous deux JK :

Quelle pédagogie ?

La pédagogie du MEJ aide chaque jeune à faire le lien entre sa vie et sa foi, à se construire une colonne vertébrale.

Ses clés éducatives sont une valeur sûre au sein de l’Eglise et de la société. Son projet éducatif repose sur une intuition dynamique : prendre chacun là où il en est et lui ouvrir une perspective de progression personnelle et spirituelle.

Cette intuition se décline selon 6 axes :

  • Développer un regard bienveillant sur le monde, les autres et soi-même
  • Tisser une relation personnelle avec Dieu
  • Apprendre à écouter et à s’exprimer en confiance en équipe
  • Comprendre la foi de l’Église et témoigner
  • Apprendre à relire sa vie et à faire des choix en s’exerçant au discernement spirituel
  • Prendre des initiatives au sein de l’Église et dans le monde, mener des actions de solidarité

La pédagogie du MEJ  se décline en 4 tranches d’âge :

Les 7-10 ans : Les « Feux Nouveaux » – (FNOU)

Être FNOU, c’est être Feu de Joie, c’est-à-dire porter la joie de Jésus autour de soi et au monde entier !

Être FNOU c’est vivre avec le sourire et la gentillesse dans le cœur afin d’aimer tous ceux que nous croisons, c’est être lumière pour soi, pour les autres et pour Dieu.

Les FNOU, c’est voir le monde en 3B : BEAU, BIEN, BON !

10 -13 ans : Les « Jeunes Témoins » – (JT)

Faire partie de l’équipe des Jeunes Témoins c’est pouvoir découvrir le monde, s’amuser, devenir et rencontrer des témoins du Christ qui inspirent notre quotidien.

La tranche d’âge des Jeunes Témoins est large à une période où les jeunes changent vite !

Les 13-15 ans : Les « Témoins aujourd’hui » – (TA)

Être TA c’est être témoin en osant s’ouvrir, s’exprimer, choisir, et agir dans le monde d’aujourd’hui.

Être TA c’est être témoin du Christ dans tout ce que le jeune est aujourd’hui, dans un corps constamment en évolution, avec une personnalité en construction, en quête de foi et de repère.

Les 15-18 ans : Les « Equipes Espérance » – (ES)

Être en équipe ESpérance c’est faire le lien entre la parole de Dieu et sa vie, c’est être invité à s’appuyer sur le Christ pour construire sa vie.

Être en équipe ESpérance c’est s’engager concrètement dans le monde.

Être ES c’est faire route ensemble, se découvrir soi-même et s’affirmer tout en rencontrant les autres.

Être ES c’est choisir l’espérance, choisir la foi, choisir la vie pour construire sa vie.

Être ES, c’est être amis dans la foi, disciple à la suite du Christ !

Quelles activités fait-on au MEJ ?

Le MEJ se vit à l’année au sein de petites équipes de 6 à 10 jeunes.

Un thème d’année constitue le fil rouge de ces rencontres.

Encadrés par leurs responsables d’équipe, les MEJistes se regroupent localement pour partager des temps de rencontres : les activités varient en fonction des jeunes et de leurs talents.

Le jeu en particulier, vecteur de lien, est très prisé pour la vie d’équipe.

De même, la musique est une composante essentielle du MEJ. Le responsable d’équipe choisit les projets avec les jeunes, en s’inspirant du thème d’année.

Le plus souvent, les rencontres ont lieu toutes les 2 ou 3 semaines, pendant une demi-journée voire une journée entière.

Le MEJ organise aussi des grands rassemblements où les jeunes vivent une expérience de l’Eglise universelle dans un esprit festif.

Les rassemblements diocésains, régionaux et nationaux sont de riches occasions pour rencontrer différentes équipes de France, partager et vivre des temps forts, de festivités, de rencontres, et de joie !

Et l’été ?

Les camps d’été sont ouverts à tous afin que chaque jeune puisse vivre et expérimenter les trésors de la spiritualité du MEJ.

Les camps d’été sont une belle opportunité pour vivre le thème d’année et nouer des liens d’amitié avec d’autres jeunes de la France entière !

Les « inspirateurs » du MEJ

Ignace de Loyola, un guide spirituel !

Pour mettre en œuvre sa pédagogie, le MEJ s’inspire des Exercices spirituels de Saint Ignace : les Exercices sont les notes prises par Ignace qui aident chacun à s’attacher à la personne de Jésus, à avancer librement dans sa vie tout en gardant sa personnalité propre : c’est trouver sa voie, ordonner sa vie sous le regard de Dieu.

Saint Ignace nous apprend à choisir en toute connaissance de cause par une libre décision, à discerner en comprenant notre désir le plus profond sous le regard du Seigneur et en toute confiance.

Saint Paul et Saint Pierre : Saints patrons du MEJ

Comme Saint Pierre, le bon berger, le mouvement souhaite ouvrir ses portes aux jeunes pour qu’ils puissent vivre un chemin d’amitié avec Jésus en vivant l’aventure MEJ.

Il en est de même pour Saint Paul, qui est devenu l’un des plus grands témoins du Christ annoncé aux nations.

Au MEJ, tous sont invités à devenir apôtres, à s’ouvrir au monde en partageant le message du Christ !

Une grande sœur d’amour : Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

Tel un pont qui nous fait passer d’une rive à l’autre, le MEJ aide les jeunes à se construire en vivant une relation de cœur à cœur avec Jésus.

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus fait partie de ces visages rayonnants et témoins de l’amour de Dieu.

Sainte patronne des missionnaires, elle invite à vivre une relation d’amour avec Jésus pour devenir missionnaire dans la prière et dans les petites choses de tous les jours.

Le MEJ c’est aussi…

… la branche jeune du Réseau Mondial de Prière du Pape : créé en 1844, sous le nom d’Apostolat de la Prière, ce dernier dépend directement du Pape et a pour mission de propager ses prières mensuelles.

Les MEJistes répondent également à l’appel du Pape en soutenant ses intentions de prière par des actions de solidarité ainsi qu’en offrant leur journée (prière d’offrande).

Pour plus de renseignements : Agathe WURTZ, permanentemejalsace@gmail.com • 06 07 45 01 63