Les groupes bibliques

Saveurs d’Evangile dans les bulletins des paroisses

« Je peux être prêtre, proclamer la Bonne Nouvelle tous les jours, et oublier de me nourrir régulièrement de l’Évangile.
Je peux être une pierre vivante de l’Église, assumer de belles responsabilités en paroisse, et oublier de construire sur le roc de la Parole.
Je peux être choriste, chanter des dizaines d’alléluias à quatre voix, et oublier d’écouter l’Évangile que j’acclame.
Je peux être catéchiste, faire découvrir l’Évangile à des enfants, et oublier de me laisser élever par cette Parole.
Je peux être parent et inscrire mes enfants à l’initiation chrétienne et oublier l’enseignement de l’Évangile.
Je peux participer à la messe tous les dimanches depuis quatre-vingt ans et oublier la nouveauté de l’Évangile.
Je peux vivre la solidarité au nom de ma foi et oublier le message évangélique qui inspire cette charité.
Je peux être lecteur, proclamer la Parole de Dieu et oublier d’écouter l’Évangile, sommet de la liturgie de la Parole.
Je peux demander l’eau du baptême pour mes enfants et me dessécher en oubliant que l’Évangile est une source.
Je peux avoir vécu une foi paisible pendant des décennies et découvrir que les questions actuelles de la société, des jeunes, des incroyants ou des autres religions demandent des réponses que je ne pourrais pas donner su j’oublie d’approfondir l’Évangile.
Je peux être scout et oublier que c’est l’Évangile qui a inspiré Baden-Powell.
Je peux vivre à Wissembourg et oublier que, sans l’Évangile, il m’est impossible de comprendre le passé et le patrimoine de ma cité.
Je peux vivre en France et me couper des racines, si j’oublie les clefs que donne l’Évangile pour comprendre l’histoire de mon pays.
Je peux être en recherche, me poser de multiples questions et oublier que l’évangile est chemin de vie et lumière pour aujourd’hui.
Ma foi peut s’affadir, mon désir peut s’évanouir, mes convictions s’appauvrir, quelle joie alors de goûter à la saveur de l’Évangile ! »

p. Dominique Moog.

« Il y a peu j’ai partagé avec des invités, un repas aux saveurs exotiques avec au menu : gambas au curcuma et aux baies roses, cari de boeuf aux fruits et trifle au mascarpone parfumé à la cannelle, à la cardamome et au gingembre. Nous nous sommes régalés et pourtant rien d’original dans les recettes : grosses crevettes, boeuf bourguignon et salade de fruits, les épices ont fait la différence !

Ainsi nous avons expérimenté de façon concrète comment les épices donnent de la saveur aux plats, du plaisir au palais et de la joie au coeur, et sans doute aussi, de façon inspirée par le projet que nous propose notre diocèse sous l’impulsion de Monseigneur Grallet : Saveurs d’Evangile ! Une entreprise construite par une équipe pour mettre au point un itinéraire nous permettant de goûter la Parole de Dieu. Lancée en décembre 2016, elle couvrira les trois années liturgiques A, B et C et nous plongera peu à peu, et c’est l’objectif, dans les délices des saveurs de l’Evangile (voir encadré en p. 6).

On peut s’interroger sur le choix du terme « saveurs ». Rien pourtant de surprenant, Jésus lui-même l’utilise : » Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre sa saveur ?  » (Mat 5, 13). La métaphore culinaire ne doit pas nous étonner non plus, elle traverse la Bible de part en part et d’emblée nous comprenons qu’il y a dans la Parole des saveurs exquises qui peuvent sublimer notre vie et celles des autres et que Saveurs d’Evangile veut nous faire découvrir et partager pour comprendre l’appel de Jésus à la joie et au bonheur.

Le premier de ce mois nous entrerons dans un temps fort de l’année liturgique : le Carême, le temps pour nous de limiter les exhausteurs de goût que nous apportons à notre vie pour la pimenter : plaisirs futiles et artificiels, excès et dépendances en tous genres, dépenses inconsidérées, jugements hostiles… Nous nous efforcerons de retourner à l’essentiel à travers, entre autres, des rencontres Saveurs d’Evangile proposées chaque semaine du Carême.

Amis paroissiens, portez une attention particulière en ce temps de Carême, à notre bulletin paroissial, beaucoup de réjouissances nous sont proposées et si nous avons le corps léger, le coeur désencombré et l’âme libérée, belle sera notre montée vers Pâques et joyeuse notre fête de la Résurrection.

C’est le voeu que l’équipe d’animation pastorale adresse à tous. Joyeux chemin vers Pâques ! »

Geneviève GUISSARD, membre de l’Equipe d’Animation Pastorale « Annonce de la foi ».

Paroles des groupes ‘Saveurs d’Evangile’

« Merci pour cette expérience enrichissante ! À renouveler sans hésitez ! Notre partage en petit groupe était empreint de respect, d’empathie et de profonde acceptation mutuelle. De belles conditions pour avancer à notre rythme sur le chemin de la foi. » Karine.

person-listening« Nous avons apprécié le partage avec de nombreuses personnes qui portent les mêmes valeurs chrétiennes que nous ! Et pourtant, chacune a une autre lecture de la Parole de Dieu, chacune est interpellée, différemment par des passages ou expressions. L’outil est excellent. Il est riche à la fois par la méthode proposée (5 étapes), par les explications données (les informations pratiques sur le texte, le coin de l’expert), par sa dernière partie (prier la Parole). L’animation assurée par une petite dizaine d’animateurs ! Le fait de se retrouver aussi nombreux a apporté beaucoup de chaleur ! » Cathie et Jean-Georges

party« Nous avons participé à la rencontre Saveurs d’Évangile. Ce fut une pause de notre quotidien pour réfléchir, approfondir un évangile mais aussi un temps de partage avec d’autres personnes, connues ou non. Nous avons goûté la saveur du mot bonheur, testé les doux et les artisans de paix. Vivement la suite ! » Régine et François.

Les fiches Saveurs d’Évangile tombent à point nommé ! Je cherche depuis quelque temps à renouveler ma manière de proposer des passages bibliques aux personnes détenues de la Maison d’Arrêt de Strasbourg.
Ces fiches, claires, simples et attrayantes, la progression par étapes, la possibilité de choisir entre plusieurs propositions me permettent de m’adapter à un public assez hétérogène. Ceux qui se sont exprimés l’ont fait plus spontanément et plus aisément, l’écoute a été plus grande et les « fruits » que j’ai savourés furent les moments de silence où chacun semblait intérioriser ce qui a été partagé.
Un très grand merci à l’équipe pour ce merveilleux travail !
Sr Danièle

 

teacher-reading« Au cours de cette réunion d’expérimentation de ce bel outil Saveurs d’Évangile, j’ai été touchée par le respect, la joie et la confiance avec lesquels nous avons pu échanger en petit groupe à partir de « pistes ciblées ». Même nos âges différents y ont contribué. Écouter, méditer l’Évangile m’a permis de retourner, ressourcée, vers mon quotidien… Dans les Béatitudes, nous avons redécouvert que « Heureux les… » signifie « En marche les… » vers le Royaume de Dieu. Alors dès aujourd’hui, avec nos richesses, nos talents et nos pauvretés, nous sommes appelés à être co-créateurs de vie et d’amour au quotidien, autour de nous ! » Christine.

Vous trouverez bientôt dans cette rubrique la liste des « petits grains de sel »,
c’est-à-dire les groupes « Saveurs d’Évangile » qui se seront formés dans le diocèse de Strasbourg

Foire Aux Questions (FAQ)

C’est ensemble que l’on avance ! Vos questionnements peuvent servir aux autres, c’est pourquoi nous reportons ici vos demandes avec les réponses pour qu’elles puissent éclairer le plus grand nombre.

Comment se procurer les fiches des dimanches?

Les fiches sont mises en ligne à partir de mi-septembre.

Vous pourrez alors, grâce à un code d’accès, télécharger les fiches en format pdf et les imprimer chez vous ou dans le presbytère de votre communauté de paroisses. Pour bénéficier du code, contactez-nous via l’adresse : saveursdevangile@diocese-alsace.fr

Comment créer un groupe "Saveurs d'Evangile"?

Inviter 5 à 7 personnes qui ont le désir d’échanger autour de l’évangile du dimanche. Imprimez les fiches correspondantes au dimanche choisi. Choisissez un animateur et laissez-vous conduire par les propositions de la fiche. Faites-vous connaitre auprès du curé ou d’un membre de l’EAP de votre communauté. Belles découvertes !

Je voudrais utiliser "Saveurs d'Evangile" pour l'animation d'un temps fort. Comment faire?

Le projet « Saveurs d’Evangile » a d’abord été conçu pour que des petits groupes se retrouvent pour partager autour de la Parole de Dieu lors d’une rencontre d’1h30 environ. Il est cependant possible d’adapter le contenu des fiches pour animer un temps fort en petits groupes, ou bien en grand groupe (certaines étapes pourront alors se vivre en petites unités et d’autres avec l’ensemble du groupe). Nous pouvons vous aider à construire ce temps fort. Contactez-nous : saveursdevangile@diocese-alsace.fr