L’église Saint Léger de Guebwiller

L’église Saint Léger de Guebwiller de style roman tardif est la plus ancienne église de Guebwiller. Sa construction débute en 1182, sous l’impulsion des abbés de Murbach.  Elle est remarquable  à plus d’un titre. Attardons-nous aujourd’hui sur ses merveilleux vitraux modernes réalisés par François Chapuis. Les verrières sud représentent la Foi, l’Espérance et la Charité. La Foi, de couleur bleue comme le manteau de Marie et son Fiat, parle des mystères joyeux. L’Espérance de couleur rouge-sang représente la Passion du Christ et tous les mystères douloureux du Rosaire. La Charité, ou l’Amour,  de couleur jaune, couleur de la lumière divine représente ce courant d’ amour entre le Père, le Fils et le Saint- Esprit, et les mystères joyeux du Rosaire.

Fascinée moi-même par le vitrail au dessus du baptistère j’aime prendre un peu de silence et de distance pour regarder ce vitrail avant d’accueillir les visiteurs. Avec eux, nous pouvons entrer dans une symbolique qui se révèle progressivement. Nous y découvrons le soleil, lumière de la création preuve du Père. Plongée dans le mystère , la colombe faite de soleil évoque l’Esprit -Saint. Que fait-Il? Il envoie ses rayons dans le baptistère. En enlevant le couvercle du baptistère, regardons les rayons s’infiltrer dans l’eau du baptême; elle coule comme une source de vie. De plus, ce qui fait l’originalité de ce baptistère, c’est qu’il est muni d’un système permettant de faire couler l’eau et ainsi d’entendre chanter la source. L’eau fécondée par l’Esprit Saint fait naître le baptisé à une vie nouvelle.

Près du baptistère, il y a le Christ en croix. Lui aussi féconde l’eau du baptême, par la plaie de son côté , signe de sa mort. Le cierge pascal près du baptistère  est signe de la présence du Christ ressuscité.

L’art poétique de ce lieu peut être pour chacun un chemin de vie, chemin vers Dieu! Notre pape François nous dit: “La beauté est un sentier qui aide à rencontrer le Seigneur Jésus…c’est une caresse de Dieu“.

Avant de quitter l’église, n’ oubliez pas les échelles suspendues, laissées sur place lors de la fuite des Armagnacs dans la nuit, du 14 février 1445 !

Eglise ouverte tous les jours de 9h à 18h.

Marie-Eve Wipf et Marie-Josée Jaenicke

Equipe pastorale du Tourisme, Communauté de paroisses de Guebwiller