L’église Saint-Etienne de Cernay

Il est dans l’église Saint-Etienne de Cernay, un joyau pictural à nul autre pareil : un cycle de peintures monumentales de 1930 décorant les murs de la nef. J’aime à le présenter aux visiteurs de passage. René Kuder, peintre alsacien reconnu bien au-delà de sa région, a signé là une œuvre remarquable.

En 1924, après la reconstruction complète de l’église dévastée par la guerre de 1914-1918, le chanoine Camille Tschirhart, qui avait piloté de bout en bout le chantier, déplorait la vacuité des façades de la nef. Mettant la commission diocésaine des monuments religieux devant le fait accompli, il a lancé en 1929 un concours d’artiste. La suite nous est connue ; la proposition de René Kuder a été retenue : le CREDO en 10 tableaux. Sur 135 m² tout de même !

Le CREDO est « le plus ancien symbole » de la foi chrétienne. Il a été fixé par le premier concile œcuménique tenu à Nicée en l’an 325 et complété par le deuxième concile en 381. Ce fait exprime la très grande autorité de ce texte, qui condense de manière exemplaire la foi reçue des apôtres, à défaut d’avoir été écrit par eux. C’est pourquoi, sa première version utilisée par René Kuder est aussi appelée « Symbole des Apôtres ».

J’aime à penser que René Kuder s’est profondément inspiré des lieux et que le choix du CREDO décliné tout autour de la nef, rassemblant dans une même foi tous les fidèles, lui est apparu comme une évidence.
J’aime aussi l’ancrage des affirmations de foi du CREDO dans l’Ancien Testament. René Kuder a mis en image chaque affirmation de foi, comme personne ne l’avait fait jusqu’ alors. A gauche et à droite de chaque grand tableau, les références à l’Ancien Testament viennent compléter les paroles du CREDO.

Si vous passez par Cernay, venez admirer le CREDO en images. Plongez-vous dans les racines de la foi chrétienne. Vous trouverez à votre disposition un recueil avec des explications pour chaque tableau.
Nota : Cette œuvre de René Kuder est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 23 décembre 2002.

Michel Flieg
Equipe pastorale du tourisme, Communauté de paroisses du “Pays de Cernay”.