Choisir le Christ : une histoire d’amour

Ce deuxième jour de pèlerinage à Lourdes de Peleal et Pélé Jeunes a été marqué par le sacrement de la réconciliation et par le discernement vocationnel.

Pendant que Peleal méditait le chemin de croix, les jeunes pèlerins ont lancé leur deuxième carrefour. Ils ont écouté le témoignage de Sœur Aurore (Fraternités Monastiques de Jérusalem) centré sur le lien entre le sacrement de la réconciliation et l’amour.

Sœur Aurore a avoué aux jeunes que si par le passé elle demandait le sacrement du pardon pour être aimé, aujourd’hui, si elle le désire c’est parce qu’elle se sait aimé par le Père.

Tandis que les adultes ont pu demander le sacrement du pardon le matin après la messe à la Cité Saint Pierre, les jeunes ont vécu une célébration de la réconciliation dans l’après-midi. Trois propositions pour vivre ce moment de pénitence et de fraternité ont été suggéré aux jeunes et adolescents :

  • la confession
  • l’adoration du Saint Sacrement
  • le lavement de pieds

Le soir, les jeunes se sont réunis pour une veillée sur le thème des vocations. Les prêtres accompagnateurs ont animé ce moment de partage, où ils ont avoué ne pas être des « super héros » mais des hommes qui ont fait le choix de suivre l’appel Christ.

Quatre témoignages ont aussi été présentés aux jeunes pour montrer comment l’appel de Dieu se déploie dans la vie des personnes :

  1. Frédéric Flota, prêtre
  2. Catherine et Frédéric Bauer, couple marié
  3. Sœur Aurore, Fraternités Monastiques de Jérusalem
  4. Geneviève De Jabrun, animatrice pastorale au Lycée Sainte Clothilde à Strasbourg

Chaque témoin a expliqué ce que choisir de suivre le Christ à travers le sacerdoce, la vie religieuse, le mariage, ou un engagement de vie, implique au quotidien.

 

Regarder les reportages photos de la journée