Spectacle des Jeunes de la JOC

Cela fait un bon moment que ce spectacle théâtral réalisé par des jeunes jocistes était annoncé : un projet, un rêve qui a germé dans la tête de quelques-uns de ces jeunes il y a bientôt 3 ans et qui arrive enfin à maturation.

Une manière de mettre des mots sur leur vécu, leur parcours souvent très tourmenté, les émotions qui les ont traversées et les rêves qu’ils espèrent aujourd’hui ou un jour voir se réaliser….

Apprenons-leur à tracer leurs vies !

Le prochain spectacle sera donné à

  •  Mulhouse dans le quartier des Côteaux, dans la salle de spectacle de l’AFSCO, le samedi 2 février 2019 à 20h00. Reporté au samedi 23 mars à 20h00

Une autre représentation aura lieu à Colmar, la date vous sera communiquée.

Contact : Christiane Addi • 06 15 39 37 06

Elles, ils se nomment Rina, Erik, Mariam, Vardan, Gabrielle, Antonin, Ardian, Taha, Nesa, Khristina, Mkrtich,..

« Relevons le défi, la vie renaît de la nuit, le monde a faim de folie, d’amour qui se crie … »

Ils habitent Mulhouse, Strasbourg ou Colmar, sont une équipe JOC depuis 4 ans, 3 ans au 6 mois …, ils ont décidé de mettre des mots sur leur parcours de vie pour réaliser un spectacle avec l’aide d’un comédien qui leur a prêté main forte.

Un projet que certains d’entre eux ont imaginé depuis 3 ans et qui prend forme maintenant.

Ils sont étudiants, lycéens, apprentis au privés d’emploi : des jeunes plein de vie, qui se lèvent le matin en pensant à ce qu’ils vont faire de leur journée, de leur avenir.

Des filles et des garçons brassés par des inquiétudes et des espoirs, parfois déterminés, parfois découragés, aux prises avec un monde dans lequel elles et ils cherchent leur chemin.

Ce sont des histoires de vie au plus près du vécu, pour révéler avant tout l’énergie mobilisée au quotidien et la force de l’entraide malgré des situations difficiles.

Pourtant, elles, ils ont tout simplement envie de réaffirmer qu’ils valent plus que tout l’Or du monde car elles et ils sont fils de Dieu.

« Sans trouble et sans poing, des paroles à tenir.
Avec la paix aux mains, sans bruit,
Sans arme et sans rien, des défis à tenir,
Avec la paix aux mains, je crie …. »