COVID-19 : communiqué de l’équipe diocésaine de la Pastorale de la Santé

A l’intention des Directions d’établissements sanitaires et médico-sociaux d’Alsace,

Aux aumôniers d’établissements sanitaires et médico-sociaux,

et aux responsables d’équipes SEM et PPH d’Alsace,

La situation  sanitaire concernant le COVID-19 évolue rapidement et impacte largement les établissements sanitaires et médicaux sociaux et toute la population. L’État et le Diocèse prennent des décisions qui s’imposent à nous.

Pour notre mission pastorale auprès des personnes fragilisées par l’âge, la maladie et le handicap, nous communiquons les mesures suivantes :

  • Chaque intervenant doit se conformer aux directives de l’établissement où il est envoyé.
  • Si les visites sont interdites, les technologies de la communication nous permettent de proposer d’autres modes de contacts (téléphone, internet, réseaux sociaux …) avec les patients et les résidents.
  • Si la Direction n’autorise pas la visite des aumôniers dans les chambres mais dans les locaux, les soignants peuvent proposer aux patients et résidents, s’ils le souhaitent, un lien téléphonique…
  • Les décisions diocésaines concernant les célébrations et la communion doivent être respectées.
  • La communion et le sacrement des malades impliquent un contact physique avec le patient ou le résident. En établissement, tout geste de ce type doit être pratiqué en accord avec l’équipe médicale du service ou de l’unité.
  • Pour ce qui est du domicile, éviter le contact physique et appliquer les mesures préventives (masque, gel hydroalcoolique).
  • A compter de ce jour, et suite à l’allocation du jeudi 12 mars de Monsieur Macron : toute  rencontre de la Pastorale de la Santé est suspendue jusqu’à nouvel ordre.Pour les réunions d’équipe, il faut éviter les déplacements et privilégier les communications téléphoniques, mails …
  • Il est toujours possible de regarder et d’écouter KTO, RCF Alsace, le Jour du Seigneur…

Continuons à traverser cette crise, particulièrement auprès des plus vulnérables, à la lumière de l’Espérance chrétienne.

Strasbourg, le 10 mars 2020

Pour l’équipe diocésaine, Claudine Pabst, Déléguée diocésaine à la Pastorale de la Santé