Exposition : les chemins de fraternité

Animés depuis l’été 2015 par Madame Danielle Mathieu Baranoff ; c’est une aventure humaine et une création artistique qui témoigne d’un vivre ensemble en fraternité.

Des centaines des personnes de 4 à 99 ans de tous milieux sociaux, de toutes cultures et langues ont déjà réalisé plus de 100 mètres de ce défi textile.

Chaque morceau porte un thème et est habité par une histoire. Plusieurs d’entre eux sont devenus des outils de dialogue.

Ils sont régulièrement exposés en France (Saverne, Angers, Strasbourg) et à l’étranger dans les Balkans. Par leurs beauté, simplicité et légèreté ils nous inspirent la paix, espérée et vécue.

www.cheminsdefraternite.com

Programme

  • Mardi le 17 septembre – vernissage à la maison diocésaine (27 rue des juifs • Strasbourg)
    • 16h – conférence de presse – « goûter de fraternité avec les journalistes » suivie d’une visite guidée par Danielle MATHIEU-BARANOFF
    • 17h – conférence d’ouverture par Danielle MATHIEU-BARANOFF – à partir du morceau « Les 7 portes de la fraternité » – Hospitalité, Vivre ensemble, Partage, Dialogue, Bienveillance, Entre-connaissance, Miséricorde
    • 18h – visite guidée et échanges avec le public
    • Verre de l’amitié
  • Vendredi le 20 septembre – 18h – En route pour le voyage diocésain de l’espérance 2020 – avec la visite guidée de l’exposition
  • Mercredi le 25 septembre 15h – 1 6 h – atelier des contes pour les enfants (6-10 ans), « Rencontre improbable d’un boeuf musqué et d’un kiwi », animé par Danielle MATHIEU-BARANOFF
    • Lieu – CEDIDOC – 5 rue Parchemin à Strasbourg

Journée Mondiale du Migrant et du Refugié

Dimanche le 29 septembre 2019

  • Mardi le 1er octobre – 12h – messe animée par la Pastorale des Migrants et ACO suivie par la «soupe aux cailloux» et «sa petite histoire» (Rendez-vous à 10h pour préparer ensemble la soupe)
  • Jeudi le 10 octobre – 19h – une soirée de partage d’expériences : Partage autour de « j’ai besoin de toi, unique et irremplaçable » et écriture sur des pages en tissu des messages d’hospitalité et de paix (possibilité de participer à cette création tout au long de l’expo).
    • Le livre (les pages et sa couverture) rejoindra d’autres livres avec des messages de paix, aussi en tissu. Ces livres feront partie intégrante d’un morceau de chemin de fraternité, fabriqué dans la même période par des jeunes du lycée du Haut-Barr à Saverne.
  • Samedi le 12 octobre 14h – 16h – Ensemble inventons demain – lancement des «Stammtisch» par ACO (suivi de la visite guidée de l’exposition)
  • Samedi le 19 octobre 9h – 16h – Journée missionnaire – UBUNTU sans frontière

Infos pratiques

Maison Diocésaine Saint Pierre
27 rue des Juifs 67000 Strasbourg
accueil.ddal@diocese-alsace.fr
03 88 21 29 80

Les horaires d’ouverture :

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 17h30 (Entrée libre, plateau)

À la demande auprès de la Pastorale des Migrants, l’exposition pourrait être visitée en dehors des heures d’ouverture de la Maison Diocésaine.

Service Diocésain de la Pastorale des Migrants :
pastorale.migrants@diocese-alsace.fr
03 88 21 29 66 / 07 82 90 52 35

Il ne s’agit pas seulement des migrants

Journée Mondiale du Migrant et du Refugié (JMMR 2019)

Le Service Diocésain de la Pastorale des Migrants oeuvre en faveur des personnes en migration et des communautés issues de la migration, installées en France. Il est au service de la rencontre entre les cultures, les convictions religieuses et humaines.

Il porte un regard attentif à l’actualité nationale, européenne et mondiale. Avec plusieurs partenaires également engagés, il participe à la sensibilisation dans la thématique de la migration ainsi qu’au travail lié aux préjugés, de part et d’autre.

Il intervient pour informer et désencombrer les mentalités car il ne s’agit pas seulement des migrants mais de notre dignité et notre humanité à nous tous.

Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer (les mots clés de la JMMR 2018) continuent à guider l’action de la Pastorale des Migrants qui tient sa porte ouverte vers tous car : «Dans l’Eglise nul n’est étranger et l’Eglise n’est étrangère à aucun homme ni à aucun lieu.»

La Pastorale des Migrants est engagée de manière concrète pour l’accueil, l’insertion des migrants et des réfugiés. Elle les accompagne individuellement, les met en lien avec des associations.

Dans les démarches administratives, médicales ou pour les déplacements, la Pastorale des Migrants apporte sa contribution aux frais engagés. Ces actions ont besoin d’être renforcées par une participation bénévole à l’accompagnement des migrants ou par un don.

Pour faire un don

par chèque à l’ordre de la Mense épiscopale – Pastorale des Migrants, à l’adresse 27 rue des Juifs 67000 Strasbourg

Les participants actifs de l’exposition

Le Centre Diocésain de Documentation – CEDIDOC

librairie et médiathèque religieuse ouverte à tous propose non seulement de la lecture mais aussi des animations avec des ateliers manuels, des contes pour tous les âges, des conférences. Dans le souci partagé d’un vivre ensemble dans la paix, il s’engage à former et à éduquer aujourd’hui pour demain.

L’Action Catholique Ouvrière – ACO

Association créée en 1960 et mouvement d’Eglise agissant pour une plus grande fraternité dans le monde ouvrier, s’engage pour la justice et la paix et cherche des liens de solidarité entre tous. Elle fonde sa mission sur celle du Christ en s’appuyant sur l’expérience de vie de ses membres et en cultivant avec eux le goût du « renaître».

Le Service Diocésain de la Mission Universelle

Est un service qui veut promouvoir une Eglise en sortie et au service du frère en capacité de devenir missionnaire. Sa conviction de base – un être humain ne devient humain qu’à travers les autres personnes humaines – le place dans la dynamique d’UBUNTU (humanité) et de fraternité entre tous. veut développer l’animation missionnaire des communautés par la prière, l’information sur la vie des Eglises locales, l’envoi et l’accueil de témoins au service de la Mission et le partage financier entre les Églises du monde.

Service Diocésain de la Solidarité

La fraternité, un défi à relever ! Le service, institué au lendemain de « Diaconia 2013 » veut donner avec le Conseil Diocésain de la Solidarité une suite à l’élan suscité par cette démarche dans le diocèse et faire vivre la dimension de « servir la fraternité ».

De cet élan est né le Réseau de l’Espérance  affilié au Réseau Saint-Laurent. Ces réseaux favorisent la rencontre avec des personnes fragilisées et touchées par toutes sortes de pauvreté. Il organise, par exemple, tous les deux ans, le voyage diocésain de l’espérance à Lourdes qui permet une expérience de vie en fraternité sur plusieurs jours.