Caritas Alsace : Appel aux dons, SDF et Froid

Le froid s’installe en Alsace.

Les actions de nos équipes de bénévoles sont plus que jamais indispensables pour les personnes vivant à la rue.

Nous avons besoin de la générosité citoyenne pour répondre aux urgences de plus en plus importantes.

Nous pouvons considérer que 30% des personnes que nous accueillons vivent dans des conditions de logements très précaires.

La difficulté pour ces est de sortir de leur isolement et de trouver une solution d’hébergement pérenne.

Cependant, face à la saturation des possibilités d’hébergement et la difficile accession à un logement, il s’agit de soutenir chacun dans l’instant présent pour pallier les urgences vitales.

État des lieux

  • 4% des personnes que nous accueillons sont à la rue
  • 11% vivent dans des centres d’hébergement
  • 11% sont hébergés par des proches
  • 2.5% vivent dans des hôtels

Le lien social, première demande des SDF

Quand nous pensons aux femmes, aux hommes et aux enfants à la rue pendant l’hiver, nous pensons à la difficulté physique d’affronter les températures et le froid glacial. Mais, l’impact psychologique est également très important.

Dans nos permanences, nous accueillons des SDF qui viennent chercher un lieu protégé et sécurisé pour pouvoir se réchauffer mais surtout des espaces pour discuter, partager, sourire, se regarder et s’écouter.

Selon les valeurs de Caritas, celui qui poussera la porte sera accueilli sans aucune condition préalable. Seul ou en famille, en situation régulière ou pas, en colère ou apaisé ; nous accueillons chacun dans le respect de sa dignité.

Autour d’un café chaud et d’une part de gâteau, les personnes accueillies retrouvent dans un premier temps la chaleur de la fraternité et de la rencontre.

Nos équipes les écoutent, les considèrent, les respectent. Ces moments sont aussi un « temps calme » dans le chaos de situations subies.

Quelques paroles de personnes vivant à la rue, rencontrées dans nos permanences :

  • « La rue c’est dur. Le 115 ne répond pas souvent et quand il répond c’est pour quelques nuits seulement… on trouve des solutions, on se débrouille. »
  • « C’est difficile de garder ses affaires, on doit les trimballer avec nous et sinon on se les fait voler. »
  • « Venir chez Caritas, c’est pour discuter et pour se reposer. On trouve des produits d’hygiène, des cartes douche »
  • « Ce que j’aime chez Caritas Alsace c’est de pouvoir aussi rendre service. Je peux me sentir utile pour moi et pour les autres. »
  • « J’ai une place ici. Les gens m’appellent par mon prénom. J’existe. »
  • « Chez Caritas, je peux discuter et même je ris. Je peux rendre service dans la permanence. Cela change mon image, je ne suis pas vu comme quelqu’un qui fait rien et qui dort dehors »
  • « Ici je peux parler français et c’est très important pour moi car je veux reprendre mes études »
  • « Venir chez Caritas Alsace et pouvoir faire quelque chose, c’est un cadeau. Ça m’empêche de penser ou de réfléchir à ma situation et c’est reposant pour l’esprit »

La précarité du logement, les autres victimes du froid

Les difficultés liées aux températures basses ne concernent pas seulement les personnes à la rue.

Les premières causes d’endettement des personnes que nous accompagnons sont le coût du logement et les dépenses énergétiques (43.7% et 39.6%).

Ces deux postes de dépenses représentent la part la plus importante dans les budgets de ceux qui ont peu de revenus.

Pour faire face à ces dépenses, les personnes réduisent leur consommation d’énergie, notamment de chauffage, entrainant des problèmes d’humidité dans les logements et de maladie chez les plus fragiles.

L’insalubrité de certains logements (parc immobilier vieillissant, « marchand de sommeil », caravanes, squats…) rendent le quotidien d’autant plus difficile en hiver et sont les causes de souffrances mentales et physiques pour les plus défavorisés.

Les actions de Caritas Alsace

80 lieux d’accueil et 3 grandes permanences (Strasbourg, Colmar, Mulhouse)

Pour répondre aux besoins des plus démunis face au froid, Caritas Alsace propose différentes actions, au-delà de l’accueil, de l’écoute et du réconfort :

  • Urgence alimentaire, matérielle
  • Urgence financière (médicaments, carte d’identité, etc.)
  • Vestiaires solidaires et couvertures, sacs de couchage
  • Permanence ouverte à tous pour se réchauffer
  • Nourriture et boissons chaudes
  • Petits déjeuners complets tous les jours à Strasbourg
  • Échappées culturelles, accès à la culture, se changer les idées
  • Domiciliation postale
  • Accès au droit, accès au numérique

SOUTENIR NOS ACTIONS EN FAISANT UN DON

Dons financiers : La conjoncture économique de 2018 a fait baisser les dons de Caritas Alsace. Afin de pouvoir continuer à aider les personnes en précarité, nous avons besoin plus que jamais de dons. La générosité du public est le moteur de nos activités (70%).

Dons matériels : Vêtements chauds (vestes, gants, chaussettes, bonnets, pulls, etc.) / Nourriture pour les petits déjeuners (confitures, cafés, gâteaux, de préférence non périssables) / De quoi se réchauffer (couvertures, coussins, sacs de couchage, etc.)

Contact

Lisa Burgstahler, coordinatrice communication • 06 23 08 96 56 • l.burgstahler@caritas-alsace.org