63e Journée Mondiale des Lépreux

JDL2016Ne laissons plus agir la lèpre ! Sauvons les plus fragiles de l’exclusion. Quête nationale de l’Ordre de Malte France les 29, 30 et 31 janvier 2016. Une personne est atteinte par le bacille de la lèpre toutes les 2 minutes dans le monde.

 

Maladie toujours dangereuse

Près de 214 000 nouveaux cas, dont 10% sont des enfants, ont encore été dépistés en 2014 et 20% des patients présentaient déjà des handicaps moteurs lors du dépistage.

Au XXI ème siècle, cette situation n’est pas tolérable et la quête de la Journée Mondiale des Lépreux est plus que jamais nécessaire pour que l’Ordre de Malte France continue à :

  • Dépister avant la survenue d’infirmités
  • Soigner les malades
  • Opérer les patients nécessitant une chirurgie réparatrice ou fonctionnelle
  • Réinsérer les patients guéris
  • Former localement les médecins et le personnel de santé
  • Financer la recherche

L’Ordre de Malte France intervient dans 15 pays à travers 20 centres de soins : Bénin, Brésil, Cambodge, Cameroun, Gabon, Guinée-Conakry, Inde, Laos, Madagascar, Maroc, Mozambique, Niger, République de Centrafrique, Sénégal et Vietnam.

Soins et réhabilitation

« La pire des maladies n’est pas la lèpre, mais le sentiment d’être indésirable, mal aimé, abandonné de tous. » Mère Teresa.

Pour l’Ordre de Malte France la lèpre n’est pas une fatalité. Une vie est possible après la maladie. L’association agit pour que, grâce à la chirurgie réparatrice et à la rééducation fonctionnelle, chaque lépreux retrouve toute sa dignité et une place dans la société.

Formations et transfert de compétences

Les pays présentant encore de nouveaux cas de lèpre doivent être de plus en plus autonomes dans la prise en charge de la maladie : l’Ordre de Malte France déploie un important programme de formation des médecins et des personnels de santé en partenariat avec des universités de médecine française et soutient les missions locales de dépistage et de soins.

Recherche

Pour éradiquer la lèpre, l’Ordre de Malte poursuit ses importants travaux de recherche grâce au programme MALTALEP. Chaque année deux bourses sont attribuées correspondant à un montant total de 300 000 dollars : l’une est dédiée à la recherche fondamentale pour comprendre les mécanismes de la maladie et l’autre est affectée à la recherche clinique appliquée pour la mise au point des nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques. En 2016, une bourse sera attribuée à la recherche sur l’amélioration des performances des protocoles de dépistage.

Mobilisation : il y a de l’espoir dans chaque don

10 000 quêteurs bénévoles de l’Ordre de Malte France seront mobilisés pour quêter sur l’ensemble du territoire.

En 2015, près de 710 000 € ont été collectés.
Le combat continue en 2016.

  • 15 € pour une paire de chaussures adaptées.
  • 35 € pour la prise en charge d’un patient (dépistage et surveillance du traitement).
  • 200 € pour une opération de chirurgie réparatrice de la main.
  • 6 000 € pour 3 mois de formation d’un chirurgien en France (traitement des handicaps).

Médiathèque

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE

Films sur la recherche MALTALEP

Télécharger l’affiche de la campagne

Film sur le Centre Hospitalier de l’Ordre de Malte France à Dakar :

Vous souhaitez interviewer un directeur d’hôpital, un chirurgien, un médecin… Contactez-nous !

Ordre de Malte France – Direction de la communication – 42 rue des Volontaires – 75015 Paris

Tél. : 01 55 74 53 32 – a.boisselet@ordredemaltefrance.org – www.ordredemaltefrance.org