Bureau d’administration des séminaires

Dans le régime concordataire, le grand séminaire et les petits séminaires sont des établissements publics du culte, bénéficiant d’une gestion indépendante de la mense épiscopale (organisme qui gère les moyens de l’activité pastorale de l’évêque et du diocèse).

On compte quatre petits séminaires en Alsace : Walbourg, Saint-Étienne de Strasbourg, Saint-André de Colmar et Zillisheim.

Même si la plupart des élèves ne fréquentent plus ces établissements avec un projet vocationnel précis, le souci de la vocation au ministère de prêtre y est encore porté, notamment grâce à la présence d’aumôniers nommés parmi les jeunes prêtres du diocèse.

Chaque établissement est autonome, mais les grands actes d’administration (achats, emprunts, legs…) doivent être décidés par le Bureau d’Administration des séminaires, dont le trésorier est agréé par le ministère de l’Intérieur.

Composition :

  • Président : un vicaire général, au nom de l’archevêque
  • Trésorier : chanoine François Geissler, Délégué Épiscopal aux Affaires Temporelles
  • Secrétaire : le chancelier, secrétaire général de l’archevêché
  • Le supérieur du grand séminaire
  • Le secrétaire particulier de l’archevêque
  • L’économe-adjoint