Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

l’Abbé Benjamin Ngyama de Kinshasa à Bischwiller

Benjamin Ngyama entouré de Joseph Lumbala et Marc Kalinowski, fête ses 5 années de Sacerdoce
Benjamin Ngyama entouré de Joseph Lumbala et Marc Kalinowski, fête ses 5 années de Sacerdoce

Messe d’anniversaire de sacerdoce de l’Abbé Benjamin Ngyama

En ce premier dimanche de Juillet, la paroisse de Bischwiller était en fête. L’abbé Benjamin Ngyama a célébré son anniversaire de sacerdoce, cinq années après son ordination survenue le 3 juillet 2016 à Kinshasa.

L’office était rehaussé par la chorale Bondeko, «La fraternité » originaire de Strasbourg Montagne Verte. Forte d’une trentaine de membres, choristes et musiciens, cette chorale chante en langue Lingala et se produit non seulement en Alsace mais également en Suisse, en Allemagne et dans la région parisienne. La chorale locale « Présence » était faire-play pour laisser une grande place dans la liturgie à sa consœur africaine.

C’est dans la langue maternelle de l’abbé Ngyama que le curé Marc Kalinowski a accueilli la chorale Bondeko, surlignant au passage qu’il était arrivé au Congo la même année que celle de la naissance du jeune jubilaire. Benjamin, en effet, est né le 1er Mai 1987 de parents catholiques à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, où il fera toute sa carrière. Il est entré au séminaire en 2005, puis au Grand Séminaire pour trois années de philosophie puis quatre années de théologie. Après une année de stage probatoire, il est ordonné diacre en 2015. C’est le Cardinal Laurent Mpnsengwo qui va présider son ordination presbytérale le 3 Juillet 2016 en compagnie de 5 autres postulants.

En 2018, le jeune prêtre rejoint l’Abbaye Heligenkreutz près de Vienne en Autriche afin de parfaire la langue allemande tout en prenant des cours de spiritualité. Il rejoint Bischwiller le 5 septembre 2019, où il officie en tant que prêtre-aumônier au CHDB. (Centre Hospitalier Départemental de Bischwiller et occasionnellement à la paroisse St Augustin.

Visiblement ému, le prêtre Benjamin va présider la Messe concélébrée également par l’abbé Joseph Lumbala et le curé doyen Marc Kalinowski. Dans son homélie, il a évoqué la prêtrise en quatre saison. Le printemps de l’engagement et de l’enthousiasme, l’été de l’accomplissement, l’automne du déchargement des responsabilités, mais aussi, l’hiver du découragement et du doute, demandant à l’assistance de prier pour lui et pour tous les prêtres.

La procession des offrandes fut l’occasion de découvrir les costumes chamarrés et colorés du Congo natal.

A l’issue de la cérémonie, lors de la bénédiction finale, l’abbé Benjamin a demandé à l’assistance de la bénir.

La chorale Bondeko apporte le soleil africain à la messe dominicale