Sybille de Dietrich : Une femme des Lumières en quête de liberté

une femme des Lumières en quête de liberté

Couverture d’ouvrage : Sybille de Dietrich : Une femme des Lumières en quête de liberté
Éditions :Paperback (Français) - 1ère édition: 22,00 €
ISBN : 9782716508544
Taille : 16,00 x 24,00 cm
Pages : 288

Figure oubliée de la famille de Dietrich, Sybille (1755-1806) n'est pas seulement l'épouse de Philippe Frédéric, le premier maire élu de Strasbourg, et l'arrangeuse de La Marseillaise, qui a été chantée pour la première fois dans son salon.

Femme des Lumières profondément républicaine, intellectuelle, elle tient salon à Strasbourg et à Paris. Sous la Terreur, elle échappe de peu à la guillotine qui fauche son mari et, veuve volontariste, fait face à la ruine des affaires Dietrich.

C'est aussi une amante qui affronte sa famille pour vivre son amour avec un jeune et brillant militaire, une mère éplorée qui perd, un à un, ses quatre enfants, une grand-mère qui n'hésite pas à élever sa petite-fille illégitime dans un monde aux m%u0153urs encore figées, une franc-maçonne engagée dans les premières loges féminines.

Sa vie s'inscrit au sein d'un vaste réseau familial et amical qui rayonne dans toute l'Europe, de Nantes à Hambourg, en passant par Bâle et Paris, et bien sûr Strasbourg, au milieu des grandes figures littéraires, artistiques et politiques de son époque en révolution.

Sous la plume vivante de l'auteure et à travers de nombreuses citations épistolaires, la baronne et citoyenne Dietrich joue de la musique, lit, commente la politique, pleure et réconforte. En un mot, elle vit - ou revit - à chaque page.

Avant-propos de l'historien Daniel Fischer et deux cahiers hors-texte illustrés

Élisabeth Messmer-Hitzke a travaillé longuement dans les archives de la famille de Dietrich et consulté d'autres fonds privés pour collecter et recoller les traces de la vie de Sybille. Elle livre ici une biographie passionnée, non romancée.

Parution :
Éditeurs :
Genres :